Undress Your Madness

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Pretty Maids
Nom de l'album Undress Your Madness
Type Album
Date de parution 08 Novembre 2019
Style MusicalHeavy Mélodique
Membres possèdant cet album12

Tracklist

1.
 Intro
 00:34
2.
 Serpentine
 04:17
3.
 Firesoul Fly
 04:17
4.
 Undress Your Madness
 04:20
5.
 Will You Still Kiss Me (If I See You in Heaven)
 03:59
6.
 Runaway World
 04:27
7.
 If You Want Peace (Prepare for War)
 04:16
8.
 Slavedriver
 04:49
9.
 Shadowlands
 03:54
10.
 Black Thunder
 03:46
11.
 Strength of a Rose
 04:40

Durée totale : 43:19


Chronique @ frozenheart

07 Novembre 2019

Le juste milieu, entre le Pretty Maids d'hier et d'aujourd'hui.

Avec une régularité exemplaire et une longévité de 38 ans, le groupe danois Pretty Maids continue d'arpenter humblement le monde du Heavy Mélodique et Hard Rock. Après avoir connu un petit passage à vide entre 1993 et 1999 avec des albums au contenu alliant le bon et le moins bon (Stripped), le groupe s'est pleinement ressaisi en nous proposant une série de 4 albums dont un Pandemonium (2010), d'excellente facture. Undress Your Madness leur nouvel opus paru et distribué par le label italien Frontiers Musics, s’inscrit donc naturellement dans la continuité de ses illustres prédécesseurs.

Il en sera de même pour sa production, qui s'avère être toujours aussi exceptionnelle et de grande qualité. Elle sera une fois de plus supervisée par l'inestimable Jacob Hansen (Volbeat, Pyramaze, Manticora, Arboted, Pestilence etc.), qui depuis maintenant 19 ans de bons et loyaux services, a permis au groupe d'évoluer en leur offrant un son plus organique et dynamique que par le passé. Tout cela pour un résultat final, plus limpide, moderne et classique à la fois, dont un mix final qui une fois de plus mettra en évidence une instrumentation et prestation vocale au-delà de nos attentes.

En effet l’interprétation de Ronnie Atkins reste toujours aussi charismatique et d'excellente qualité. Quant à son timbre modulable, il continue à gagner en puissance et en agressivité. Du côté des six cordes, Ken Hammer nous tisse un mur de guitares fait de riffs et soli certes simples mais bigrement efficaces, inspirés comme l'atteste "Serpentine" choisi comme premier single. Mais aussi sur la triplette Heavy formée par "If You Want Peace (Prepare for War)" (ma chanson préférée) et son riff de guitares bodybuildées, "Black Thunder" à la rythmique lourde et son de basse vrombissante ainsi que l'oppressant "Slavedriver" à la structure qui me rappelle beaucoup le titre "Cielo Drive" de l'album Pandemonium. Bref, trois véritables hymnes fédérateurs taillés pour la scène.

N'oublions pas non plus la prestation exemplaire des autres membres du groupe, à savoir Allan Sørrensen et Rene Shades qui à eux deux constituent la rythmique et l'ossature des 11 titres de l'opus. Quant à Chris Laney le claviériste, et dernière recrue de Pretty Maids, il s'illustrera en de rares occasions et seulement en tant que support afin de donner un peu plus substance à certains morceaux, les nappes Progressive de "Runaway World" et les sonorité électro de l'éponyme en seront les parfaits exemples!

Le meilleur reste à venir avec le titre éponyme au chant modulé soutenu d'un dynamique refrain et riff de guitare tranchante, suivi de la mélodieuse "Will You Still Kiss Me (If I See You in Heaven) ", qui se distinguera par un chant plus urgent, et soli de guitare gorgée de feeling, nous montrant ainsi un Ronnie Atkins et Ken Hammer au sommet de leur art ainsi que le lourd "Black Thunder", paré d'un chorus et variations de guitares dynamiques.
Dans un registre Arena Rock, n'omettons pas les entraînants "Firesoul Fly", "Shadowlands", "Runaway World" constitués tous trois d'un air et refrains fédérateurs. Quant au lent "Strength of a Rose", à l'irrésistible mélodie et refrain aérien, il sera le morceau le plus commercial et évident de l'opus.

En dehors d'une pochette une fois de plus quelconque, contre vents et marées et en alliant les éléments qui avaient fait son succès il y a plus de 30 ans à d'autres plus actuels, le groupe danois confirme son statut de porte-drapeau de la scène Heavy Mélodique scandinave et européenne. Ce qui lui permet de continuer à nous délivrer des albums d'excellente qualité à la fois variés cohérents et dotés d'une interprétation sans faille et de grande classe.

Dans l'espoir de voir Ronnie Atkins gagner son combat contre le cancer du poumon, (voir communiqué de presse sur le compte Facebook personnel du chanteur), et en lui souhaitant un prompt rétablissement, espérons que ce Undress Your Madness, ne soit pas le dernier album de Pretty Maids.

2 Commentaires

12 J'aime

Partager
lynch42 - 08 Novembre 2019:

Merci pour la chro, Pretty Maids fait du Pretty Maids et c'est toujours aussi bon. Pour la pochette, je ne vois pas en quoi elle est laide, il y a bien plus moche de la part d'autres groupes. Courage et force à Ronnie Atkins en espérant , comme tu le dis, que ce ne soit pas leur dernier opus.

workflame90 - 08 Novembre 2019:

Très belle chronique Frozenheart, qui ma donné envie de l'écouter ce dernier PM. Et je confirme, vraiment très bon et comme toi, If you want pleace, éxcellent!! Un de mes préféré aussi de l'album.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire