Discipline

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Calcined
Nom de l'album Discipline
Type Album
Date de parution 23 Novembre 2018
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album2

Tracklist

1.
 Sit on the Mount of Fire
Ecouter04:43
2.
 Capricornus
Ecouter04:04
3.
 McBeth (Act.V Sc.1)
Ecouter05:11
4.
 The Long Horn
Ecouter03:52
5.
 Nod
Ecouter03:47
6.
 Morbid Pulse
Ecouter03:30
7.
 Crown of Mercy
Ecouter03:46
8.
 Children into the Furnage
Ecouter03:41
9.
 Tormenting Attractions
Ecouter04:38

Durée totale : 37:12

Acheter cet album

Calcined



Chronique @ MasseGrav

24 Novembre 2020

Une brutalité sans concession et une personnalité captivante

Calcined est un groupe de Death Metal formé en 2008 à Fribourg en Suisse, dont je n’ai pas encore écouté leur premier album, « Tormenting Attractions », mais pu en revanche effeuiller leur second opus « Discipline ». Et autant dire tout de suite que cet album ne fait pas semblant. A mes yeux, on est tout simplement face à un des trucs les plus fous et réussis de l’année 2018.

En effet, Calcined ne perd pas son temps en artifices peu captivants. On est face à un Death Metal extrêmement sauvage et direct, ça tabasse très fort et il est absolument impossible de rester indifférent face à un séisme pareil. Si vous êtes blasés des dernières grosses sorties Death Metal (Incantation pas exceptionnel, Six Feet Under assez ridicule, etc.) qui semblent de moins en moins inspirées et pratiquement dénuées de rage, alors vous allez vous prendre une sacrée claque.

Que ce soit « Sit on the Mount of Fire », « Mcbeth (Act. V Sc.1) » ou n’importe quel morceau, on est clairement face à un Death Metal sans concession ; le batteur donne tout et ne ralentit pratiquement jamais, les guitaristes enchaînent les riffs plus réussis les uns que les autres, et surtout Magnus nous sort un chant tout simplement hallucinant, alternant entre des phases growlées absolument destructrices et des sortes de hurlements gutturaux théâtraux (oui oui) désespérés, qui donnent une énergie totalement folle et communicative à chaque morceau.

Écouter un tel déchainement de violence donne sérieusement envie de sortir de chez soi mettre une raclée aux passants (ou à la rigueur se frapper la tête contre les murs, à vous de voir), c’est vraiment terrible et addictif. Cet album nous drogue à la violence et s’avère être une pure machine à headbanguer.

Impossible également de ne pas citer la production que je trouve phénoménale, on n'est clairement pas sur une production insipide à la Nuclear Blast pour ainsi dire, le mixage est énorme et fait bien ressortir tous les instruments, surtout les guitares avec un son acéré et tranchant qui contribue d’autant plus à donner ce sentiment de surpuissance et permet de balancer des riffs d’autant plus marquants.
Ladite production permet d’ailleurs de bien profiter de la technique soit dit en passant, car le niveau des musiciens est vraiment super impressionnant et on se retrouve face à un Death Metal qui n’est clairement pas du Tech Death à proprement parler mais qui s’avère finalement plutôt technique dans le riffing.

Ainsi, Calcined nous offre 36 minutes de pure brutalité sans concession, et surtout un disque plein de personnalité ; le son peut rappeler certains Cannibal Corpse (notamment dans les guitares et la technique du riffing) ou d’autres groupes classiques, mais le groupe s’émancipe largement de ses inspirations et sort un album unique qu’on n'a clairement pas l’impression d‘avoir entendu ailleurs.

Pour moi, Calcined est vraiment un groupe à surveiller, un album aussi remarquable ne peut pas être dû au hasard et il m’est avis que le combo mériterait d’être plus mis en avant ; à voir d’ici les prochaines sorties mais je pense que s'ils se maintiennent à ce niveau, ils vont aller loin car ils le méritent amplement vu la sincérité de leur musique (j’imagine à peine en concert), surtout à une époque où des groupes de Death Metal qui se la jouent Oldschool tous plus ennuyeux les uns que les autres semblent fleurir sans jamais briller.

Pour conclure, Discipline est à la fois une véritable claque d’une violence de tous les instants et une leçon de sincérité musicale. Je le recommanderais particulièrement à toutes et tous les blasé(e)s que plus rien ne surprend, et qui tendent à facilement s’ennuyer sur les dernières sorties ; jetez-vous dessus, vous ne le regretterez pas!

4 Commentaires

3 J'aime

Partager
Goneo - 26 Novembre 2020:

Ta chronique m'a interpellé, elle donne envi d'aller voir ce que cela donne. Je le classerais dans le brutal death ce groupe, limite grind death par moment. Faudra que je l'écoute un peu plus pour me faire un avis.

Merci pour la chro.

Formetal - 26 Novembre 2020:

Idem pour moi. La chronique m'a donné envie. Mais la première écoute n'a pas fait mouche. La deuxième un peu mieux, mais je n'arrive pas à véritablement accrocher avec l'atmosphère malsaine qui s'en dégage. Le propos est un death violent et atypique avec une forte personnalité, comme tu le décris très bien, mais je n'adhère malheureusement pas plus que ça.

En revanche, je te conseille vraiment le tout dernier "In death" de Voracious Scourge. Tu m'en diras des nouvelles.

MasseGrav - 26 Novembre 2020:

Effectivement je comprends parfaitement vos positions, c'est quand même assez particulier comme son (et oui c'est plutôtun forme de brutal death effectivement vu les compos) ! Mais je trouve que le groupe a du mérite dans sa vision du death metal, qui ne donne clairement pas l'impression d'écouter un autre groupe, donc je suis quand même content que vous y ayez jeté une oreille.

Je n'ai pas encore écouté cet album de Voracious Scourge mais je vais m'y adonner sans problème ;) 

Goneo - 27 Novembre 2020:

Et oui on est tous à la recherche de notre prochaine claque musical. Du coup on fouine, comme Formetal, j'acroche pas assez pour prolonger mon écoute, mais ya pas mal de petits passages à droite à gauche que j'aime bien, surtout quand ils ralentissent le tempo après une déflagration sonore, mais je n'irais pas plus loin, merci pour la découverte en tout cas.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire