Day Into Night

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Quo Vadis (CAN)
Nom de l'album Day Into Night
Type Album
Date de parution 2000
Style MusicalDeath Technique
Membres possèdant cet album84

Tracklist

1. Absolution (Element of the Ensemble III)
2. Dysgenics
3. Hunter/Killer
4. Hunter/Killer: Endgame
5. Let it Burn
6. Dream
7. On the Shores of Ithaka
8. Night of the Roses
9. I Believe
Point of no Return
10. Mute Requiem
11. Cadences of Absonance

Chronique @ abigael

21 Mai 2010
Après un premier album convaincant sorti en 1996, nos canadiens de Quo Vadis ressortent le couvert quatre ans plus tard avec Day Into Night.
Là où des groupes nous offrent des riffs dévastateurs et des gammes destructrices, Quo Vadis a décidé de nous servir une technique alliant à merveille un côté mélodique des plus subtile. Pas de niaiseries, pas d'airs grandiloquents ou vide de virilité mais une retenue et un mélange mesuré entre la musicalité et la noirceur qui donnent à l'album un côté bien plus personnel et original que ce que nous propose la majorité des formations du même style. Nous ne sommes pas dans un Death mélodique des plus tendre mais nous ne pénétrons pas pour autant dans les ambiances sombres, dévastatrices où la hargne des riffs détruisent tout sur leur passage comme le proposent leurs compatriotes de Cryptopsy, Martyr ou Gorguts. Même s'ils ont le point commun d'exceller dans une technique évidente, Quo Vadis a davantage opté pour une basse bien présente, ronde, une batterie déferlante avec ses roulements et ses doubles croches sans pour autant marteler durant tout l'album et beaucoup de solos donnant l'occasion au guitariste de mettre en avant son savoir-faire. La guitare aux sonorités assez claires se démarque admirablement notamment sur le titre 'On the Shores of Ithaka', solo remarquable qui fait parti des titres qui m'ont le plus touchés. Pas de rapidité exceptionnelle, mais une succession de double croches et une musicalité bien particulière qui parviendra à captiver l'attention des plus sensibles .
Beaucoup d'émotions se dégagent des titres et donnent à ce Death un côté plus mélancolique. De nombreux changements de temps, l'intégration de break aèrent les lignes musicales et la composition des morceaux se fait de manière assez originale. Chaque instrument se fait entendre et cette particularité le rend attrayant. Tantôt nous serons interpellés par les roulements et la double pédale, tantôt la basse se fera plus présente pour apporter de la lourdeur aux compositions, tandis que la guitare viendra prendre la vedette avec des solos toujours plus mélodieux les uns que les autres. Mes préférences dans ce domaine vont pour les titres 'On the Shores of Ithaka' et 'Point of no Return : Mute Requiem' où la fin du morceau me transporte à chaque écoute.

Par contre, le chant ne m'attire pas des masses. Il n'est pas catastrophique mais n'a rien de bien particulier. Déjà, cette voix est bien souvent doublée (je crois que tout le monde a participé au chant si ce n'est le batteur) et n'est ni agressive, ni d'outre-tombe, mais forcée et peu puissante. Rien de bien inquiétant tout de même car elle n'altère pas la qualité des compositions.

Quo Vadis nous offre donc un Death Metal efficace, non dévastateur mais néanmoins percutant et clairement mélodique. La subtilité des compositions, la technique bien présente devraient plaire aux personnes à la recherche de nouvelles émotions dans le style sans sombrer dans la soupe bien souvent déversée par les groupes mélodiques.


4 Commentaires

9 J'aime

Partager
Fonghuet - 23 Mai 2010: Tellement le meilleur album de Quo Vadis! des riffs très calculés et difficiles, des solos non aisés également. Une batterie qui tue tout sur son passage, un son excellent, des textes positifs, bien que durs à déchiffrer, ... et une voix bien facile. Mais facile à mettre de côté pour apprécier la musique!
 
Kuza - 19 Juin 2010: Il faudrait que je m'interresse à ce groupe, tiens ..
Deathpair - 23 Octobre 2010: Je suis tout à fait d'accord avec Fonghuet. Un disque juste énorme
Mournument - 10 Mars 2011: impossible de passer à coté de Dreams, probablement le meilleur titre de Death progressif, une composition unique et atmosphérique. À vous faire dressez les cheveux!!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire