Caravan

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Acid Mammoth
Nom de l'album Caravan
Type Album
Date de parution 05 Mars 2021
Style MusicalDoom Metal
Membres possèdant cet album2

Tracklist

1.
 Berserker
 05:02
2.
 Psychedelic Wasteland
 08:53
3.
 Ivory Towers
 06:18
4.
 Caravan
 11:07
5.
 Black Dust
 08:58

Durée totale : 40:18


Chronique @ Armel_Avry

03 Mars 2021

L'ivoire du Doom

Inexorablement, la procession des pachydermes préhistoriques se poursuit sous d'étranges cieux. Rien ne semble pouvoir stopper leur lente marche, pas même l'étrange maladie que les récits eschatologiques ont attribué aux Manidés. Le message que cherche à transmettre cette Caravane animale est simple et il se traduit par un seul mot : doom !!

Acid Mammoth, formation athénienne, avait déjà fait sensation avec les sorties de leur album éponyme en 2016 et surtout celle d"Under Acid Hoof" l'an dernier. N'ayant hélas pu défendre cet opus sur les planches du fait des restrictions sanitaires, les 4 musiciens ont profité du confinement généralisé pour retourner illico en studio et travailler sur ce 3ème album sobrement intitulé "Caravan".

Restant sur une dynamique d'équipe qui s'est avérée payante sur l'album précédent, c'est à nouveau le Descent Studio qui est choisi pour l'enregistrement et le mixage, assuré par Dyonisos Dimitrakos (bravo à lui). Le groupe reste également fidèle à son label Heavy Psych Sounds Records et au Branca Studio pour la réalisation du bel artwork, toujours dans les tons rouge et noir. Ainsi paré, il est prêt à charger dans tous les bacs des disquaires/distros pour le début mars 2021.

Composé de 5 titres pour 40 minutes, l'album s'ouvre judicieusement sur le titre le plus véloce (sic) "Berserker" qui, suite à un rire démoniaque, balance un riff excellent et évolutif. Le son est énorme, la batterie apporte force et subtilité, le basse le gras nécessaire et les guitares du tandem père-fils Babalis sont toujours aussi léchées et savoureuses. La voix de Chris Babalis Jr joue énormément sur la qualité de l'ensemble, avec ce petit timbre nasillard et lancinant fort à propos. Toujours soignées, les lignes de chant enluminent le tout sans vouloir en faire trop.

Si le guerrier fou sonnait bien stoner, le doom reprend ses droits sur les superbes "Psychedelic Wasteland", "Black Dust" et "Ivory Towers". Chaque riff méga lourd est parfaitement poli et le son se charge d'un fuzz épais comme la couche de gras qui protège les animaux du grand Nord. La section rythmique apporte à nouveau son lot de variations et de subtilités tout à fait remarquables (le jeu de cymbales de Mario Louvaris ainsi que son aisance dans les contre-temps sont un pur plaisir auditif). Et à nouveau, je me dois de souligner les qualités vocales de Babalis Jr, qui a pris une assurance accrue dans le domaine.

Florilège des qualités énoncées, la longue "Caravan" dévoile ses charmes pendant 11 minutes de grand bonheur auditif. Il serait criminel à ce stade d'occulter la haute qualité des soli de Babalis Sr, grand fan de Black Sabbath et de Tony Iommi. Fan mais pas un simple copiste, le bonhomme sait faire sonner ses lignes avec sobriété et efficacité.

Plus doom que l'album précédent, avec un côté lugubre assumé, Acid Mammoth frappe à nouveau fort et s'impose comme une des formations grecques, voire européennes, les plus en vue dans cette scène. Typiquement, "Caravan" s'inscrit dans le genre d'album que j'ai envie de relancer immédiatement dès que résonne la dernière note. Et comme le dit si bien un certain hors-la-loi solaire, ce nouveau cru d'Acid Mammoth est "excellent and highly recommanded".

1 Commentaire

8 J'aime

Partager
Y_RPLEUT - 03 Mars 2021:

Bon je me tatais, je vais y aller après ta chro

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Acid Mammoth