Aftermath

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Gothic Aspect
Nom de l'album Aftermath
Type EP
Date de parution 01 Avril 2020
Style MusicalMetal Symphonique
Membres possèdant cet album1

Tracklist

1.
 Aftermath
Ecouter03:47
2.
 Uprising
Ecouter05:15
3.
 Requiem
Ecouter04:57
4.
 Valkyria (Valkyrie)
Ecouter04:47

Durée totale : 18:46

Acheter cet album

Gothic Aspect



Chronique @ ericb4

14 Septembre 2020

Un solaire et sensuel mouvement en guise de message de bienvenue...

Au sein du foisonnant espace metal symphonique à chant féminin, c'est avec détermination mais non sans une certaine prudence que se glisse ce jeune quartet finlandais créé en 2016 à Turku. En effet, loin de chercher à gravir coûte que coûte les marches d'un hypothétique podium, le combo s'est précisément laissé le temps de peaufiner ses gammes et ses arpèges avant de se lancer dans l'arène, n'accouchant de son introductif et présent EP 4 titres que quatre longues années plus tard. Ce faisant, les quelque 19 minutes de la menue rondelle seraient-elles dores et déjà de nature à venir déloger les Elvellon, Beyond The Black, Metalwings et autres Walk In Darkness de leurs terres ? Nos quatre gladiateurs disposeraient-ils d'armes suffisamment affûtées pour espérer s'inscrire parmi les valeurs montantes de ce si concurrentiel registre metal ? Exploration...

A bord de la petite goélette, nous accueillent : la parolière et frontwoman au gracile filet de voix Mari Wonderbird ; l'expérimenté bassiste Jarno Salo (ex-Grimson, ex-Major Capture, ex-Saattoväki, ex-Siknis) ; le compositeur/guitariste Tony Laulumaa et le guitariste Ilkka Paatere, tous deux ex-Grimson. De cette fraîche collaboration naît une œuvre rock'n'metal mélodico-symphonique à la touche électro gothique à la fois entraînante, aérienne, colorée et enivrante, inspirée par la mythologie tout en reflétant nos émotions dans la vie réelle, influencée tour à tour par Nightwish, Within Temptation (premières moutures), Xandria, Angelical Tears, Angelzoom, Amaranthe, Voices Of Destiny et Delain. Dotée d'arrangements instrumentaux et d'une qualité d'enregistrement de bon aloi, la galette témoigne également d'un réel potentiel technique et de lignes mélodiques aussi rigoureuses et exigeantes dans leur conception que grisantes et délicatement restituées. De quoi nous intimer d'appuyer sans plus attendre sur la touche play de la platine cd...

Dès les premières mesures des plus entraînantes de ses pièces metal symphonique gothique, le collectif trouve sans ambages les clés pour nous happer. Ainsi, non sans rappeler les délicats arpèges d'accords au piano d'un « Restless » de Within Temptation, c'est avec les honneurs que l'entame du fringant mid tempo « Aftermath » nous ouvre les portes. Dans cet océan de félicité, voguant sur d'ondulantes et soyeuses nappes synthétiques, mis en exergue par les cristallines inflexions de la sirène, alors apparentées à celles de Maike Holzmann (ex-Voices Of Destiny), couplets finement échafaudés et refrains fondants glissent avec célérité dans nos tympans alanguis. Pour sa part, à mi-chemin entre Nightwish, Xandria et Angelical Tears, « Valkyria (Valkyrie) » se pose tel un solaire et hypnotique mid tempo glissant sur une enchanteresse rivière mélodique. Autre hit en puissance, donc, apte à nous retenir plus que de raison sans avoir à forcer le trait.

Quand elle prend un virage électro gothique, seconde corde à son arc, la troupe nous immerge à nouveau dans un luxuriant et troublant paysage de notes. Et la magie opère une fois encore. Ce qu'atteste, d'une part, « Uprising », engageant up tempo au confluent entre Amaranthe, Angelzoom et The Birthday Massacre, où s'harmonisent riffs crochetés, rythmique en liesse et rampes synthétiques typées 90s. Dans cette tourmente se déversent les angéliques patines de la déesse, ces dernières contribuant à magnifier chacune des portées du sensuel propos. Dans cette mouvance, on ne saurait davantage esquiver « Requiem », mid tempo aux riffs corrosifs au carrefour entre Delain et Amaranthe, tant pour son infiltrant cheminement d'harmoniques qu'au regard de son refrain catchy mis en habits de lumière par les ensorcelantes oscillations de la belle.

A la lecture de son premier essai, il semble que le quartet finlandais soit doté d'une aptitude naturelle à concocter ces arpèges d'accords qui font mouche dès les premières écoutes, et ce, sans tomber dans la pâle caricature ni user de mielleux artifices pour aimanter le tympan. Affichant une féconde inspiration mélodique doublée d'une technicité instrumentale éprouvée, qualités auxquelles s'ajoutent de prégnantes lignes de chant et une production d'ensemble de bonne facture, juxtaposant judicieusement les styles et n'accusant pas l'ombre d'un bémol, le combo dispose dores et déjà d'un arsenal d'attaque susceptible de faire de lui un sérieux espoir de ce registre. Du moins pourra-t-il toucher un public déjà sensibilisé aux vibes de ses illustres sources d'influence. Il lui faudra toutefois veiller à élargir le champ des possibles en matière d'atmosphère, de rythme et d'empreinte vocale, diversifier un tantinet ses exercices de style et concéder l'une ou l'autre prise de risques pour espérer l'emporter plus largement. Peut-être à l'aune d'un album full length ?...

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Gothic Aspect