PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Envoyer ce Live-report à vos amis

Wacken 2008 (Pt 1), Allemagne - Metzly

Iron Maiden (UK-1)

[edit]
le Jeudi 31 Juillet 2008


All photos credits courtesy by
Metaltix and Sarah of Metalphotography








La 19ème édition du
Wacken est en marche, la route toujours aussi longue mais qu'à
cela ne tienne la joie de retourner dans la petite bourgade allemande
aide à tenir le coup (plus litrons de boisson énergétique
au poing).


Petite astuce, une fois arrivé
dans les alentours d'Hambourg et pour éviter de faire 12 fois
le tour de la ville sans trouver la bonne direction, suivez de prés
la première voiture ciglée « W.O.A »
sur le pare-brise arrière (et qui plus est si c'est une plaque
allemande ils connaissent quand même la route par coeur) vous
arriverez à bon port en moins de deux si vous arrivez à
suivre leur rythme, les gaillards ont quand le pied bien lourd sur
l'accélérateur.


Les améliorations par rapport à
l'année dernière se font déjà sentir à
quelques kilomètres du festival, des panneaux lumineux au bord
de la route indiquent la direction à suivre pour prendre la
bonne sortie. Plus de bouchon spectaculaire et mémorable comme
l'année précédente où il nous avait fallu
8h pour effectuer les 5km qui séparaient la sortie d'autoroute
à l'entrée de Wacken.


C'est donc avec un plaisir non
dissimulé que je refais le même chemin à vive
allure derrière le convoi de voitures WOA que je suivais
depuis une bonne centaine de kilomètres.


Si l'année dernière les
fortes intempéries avant le festival avaient forcé les
organisateurs à faire entrer tout le monde au dernier moment
pour finir d'aménager le terrain détrempé, cette
année c'est sous un soleil de plomb que les festivaliers
arrivent au fur et à mesure sur ce qui ressemble plutôt
à un gigantesque club de vacances. Les festivaliers/vacanciers
envahissent les petites rues du village bière en main et
lunettes de soleil, plusieurs font même du stop pour qu'une
voiture charitable les emmènent jusqu'à la piscine du
fest. Je prie en pitié l'un d'entre eux avec la jambe
entièrement plâtrée faisant signe de loin avec
ses béquilles et suppliant de l'emmener lui et ses deux amis
jusqu'à la fameuse piscine pour se rafraîchir.


Quelques videos que j'ai trouvées
des délires aquatiques, de plongeons magnifiques, admirez...:


Ambiance
piscine Wacken 2008


Swimming
pool circle pit



Les améliorations continuent,
deux minutes montre en main pour aller prendre mon pass contre 2h
d'attente debout l'an passé...


Bref tout s'annonce sous une très
bonne augure pour cette nouvelle édition: soleil de plomb et
organisation encore améliorée.




Les portes vers les scènes ne
s'ouvrent que le lendemain à 16h, c'est donc pour le moment
24h de bières, barbecue, lézardage au soleil et bien
entendu discussions sans fin sur les groupes programmés qui se
profilent à l'horizon avec mes amis retrouvés de l'an
passé...


Le seul inconvénient d'être
sur le camping press est pour accéder aux premières
animations sur la WET Stage: il faut contourner à pieds tout
le camping pour aller jusqu'à l'entrée du site puis
redescendre sur l'accès des scènes. Ce qui revient à
faire un détour énorme alors que l'on est censé
être au plus prés du spectacle. Ajouter à ça
la chaleur pesante et la fatigue du trajet, la perspective d'une
telle marche est juste décourageante. Dommage car au son
l'ambiance semble déjà être bien bonne et des
groupes comme Metakilla ou Mambo Kurt donne un air de fête
avant que le vrai festival ne commence.




31 Juillet: 1èr jour



Peu avant 16h les portes du camping
press s'ouvrent et nous pouvons enfin nous jeter sur les stands de
boissons fraîches et autres cocktails...


Au même moment les rockeuses de
Girlschool montent sur scène pour inaugurer l'ouverture du
fest. Version féminine de Mötörhead c'est le seul
groupe de rock au monde composé de femmes qui fêtent son 30ème anniversaire cette année.


Nashville Pussy






Plusieurs groupes féminins sont
à l'honneur en cette première journée Nashville
Pussy, Leaves Eyes qui enregistrait d'ailleurs un DVD donc les petits
« plus » étaient de sortie confétis
et pyros (quoique quand il fait encore jour ca rend toujours bizarre)
Leaves Eyes c'est un genre, mais personnellement pas assez « pêchu »
pour que je puisse apprécier leur show qui reste à mes
yeus assez platonnique.


La jolie Lauren Harris était
également de la partie, et si son nom ne vous dit sans doute
rien celui de son père vous parlera très certainement!
La belle est donc est venue en famille avec son bassiste de père
qui n'est d'autre que Steve Harris (Iron Maiden). Un style rock n'
roll joyeux, pas franchement innovant ceci dit, avec petite voix
fluette qui plaira sans doute à certains messieurs (plus pour
les atouts de sa chanteuse) pour démarrer en douceur cette
première journée.





Lauren
Harris video wacken 2008



Mais la première grosse surprise
vient sans doute d'Airbourne qui ont lancé un gigantesque
braveheart et ont littéralement porté la foule avec
leur style bien énervé. Non content d'avoir surpris
tout le Hellfest avec un Joel O'keeffe grimpant le long de
l'échaffaudage de la scène, le gaillard remet ça
sur la Black Metal Stage et y va de son solo une fois en haut. Le son
est cependant très fort et à la longue ça en
devient malheureusement un peu assourdissant. Mais le combo
australien sait faire le show, et solicite le public pour faire
monter sans cesse l'ambiance. Niveau musique on ne peut que penser à
AC/DC leur compatriotes et se rendre compte à quel point leurs
aînés les ont inspirés.



SET LIST AIRBOURNE:

1.Stand
Up for Rock 'n' Roll
2.Hellfire
3.Fat City
4.Diamonds in
the Rough
5.What's Eatin' You
6.Girls in Black
7.Cheap
Wine, Cheaper Women
8.Heartbreaker
9.Black Jack
10.Too
Much, Too Young, Too Fast
11.Runnin' Wild

Video
solo Joel O'Keeffe






Le grand moment arrive, LA tête
d'affiche, et pas des moindre, Iron Maiden, occupera une grande
partie de la soirée avec deux bonnes heures d'un excellent
show. Tous les festivaliers se donnent rendez-vous sur l'aire de la
True Metal Stage, même les amateurs de black généralement
rétissants au style « trop joyeux » du
heavy sont présents pour profiter du spectacle. 70 000
personnes rassemblées ca fait du monde et pour cause aucun
groupe n'est programmé en parallèle sur une autre scène, le Wacken entier
appartient à Iron Maiden. Parenthèse petits potins bon
nombre d'artistes habituellement invités n'ont put venir cette
année dut à la quantité de pass que les
gaillards de Maiden ont demandés pour amener toute leur
famille avec eux, enfants, frères, soeurs, cousins, tantes et
j'en passe (le nombre de pass VIP étant limité dans sa
totalité bien entendu). Sans compter qu'il a fallu loger toute
cette petite famille, qui ne voulait pas rester au village artistes
mais à l'hôtel. Parenthèse potins fermée.

Niveau décor les anglais ont
aménagé la scène aux couleurs égyptiennes,
ornée de hiéroglyphes et un arrière-plan
rappelant l'intérieur d'une pyramide mais surtout il y a
comme un petit air de « Powerslave » revisité.


Un final avec un Eddie en version momie
zombifiée gigantesque s'élevant lentement du fond de la
scène pour surplomber tout le groupe en agitant ses lambeaux
de bandelettes. Les fans die hard auront sans doute été
comblés d'avoir entendu un Fear of The Dark ou un Number of
the Beast dans de telles conditions. La foule chante en coeur,
visiblement bon nombre attendait ce moment depuis bien longtemps vu
l'angouement de la foule.


Les vétérans du NWOBHM ne
sont plus tous jeunes mais Bruce Dickinson garde son éternelle
énergie et ses interprétations très manièristes
tout au long de ce long show. La plupart des morceaux sont de grands
classiques comme Can I Play with Madness ou Run to the Hills, ont
sans doute bien fait plaisir aux grands nostalgiques d'une époque.
Puis vient le moment où le groupe fait rentrer une bonne
soixantaine de personnes sur scène pour entonner un refrain.
Très certainement une partie des membres du fan club officiel
(ou peut-être quelques personnes de leurs familles qui sait)
toujours est-il que nous ne pouvons nous empêcher de regarder
cette ribambelle d'inconnus chantonner en se disant avec humour que
les pass de nos amis ont atterris dans leur poche.


Toujours est-il que pour conclure cette
première journée Iron Maiden c'est quand même pas
rien, on rêve déjà d'une affiche monumentale pour
les 20 ans du festival l'année prochaine, aucune info n'a
filtré jusque là, on se demande quand même quel
groupe pourrait faire aussi fort que Maiden...



SET LIST IRON
MAIDEN:




1.Aces High

2.2 Minutes to Midnight


3.Revelations


4.The Trooper


5.Wasted Years


6.The Number of the Beast


7.Can I Play with Madness


8.Rime of the Ancient Mariner


9.Powerslave


10.Heaven Can Wait


11.Run to the Hills


12.Fear of the Dark


13.Iron Maiden



Rappel:


14.Moonchild


15.The Clairvoyant


16.Hallowed Be Thy Name






Bookmark and Share

Commentaires

pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à en ajouter un !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘One goal, one passion - Metal.’ Contact - Liens
Follow us :