Pyrenean Warriors Open Air III, Torreilles

La seconde édition du PWOA l'année dernière fût des plus mémorables avec notamment le show grandiose de Manilla Road en fin de soirée ainsi que celui des Belges d'Ostrogoth qui jouaient pour la première fois en france. N'oublions surtout pas les prestations toutes très réussies de Metal Inquisitor, Electric Shock, Horacle et d'ADX. Seuls les Espagnols Iron Curtain et les Romains Hi-Gh m'avaient laissé un peu perplexe. Me voici donc de retour à Torreilles avec un ami pris en chemin et qui disons le d'emblée n'est pas des plus sobre ! Ce coquin a d'ailleurs rempli mon coffre à l'insu de mon plein gré de Leffe ainsi que d'autres boissons non-identifiables. Il va me falloir redoubler de vigilance pour ne pas finir ivre mort dans l'immense bambouseraie qui longe le parking du festival.

Alors que nous crevions de chaud sous un soleil implacable l'année dernière, la météo n'est pas au beau fixe en ce samedi 9 septembre 2017. Depuis notre haute-garonne natale la pluie et le vent nous accompagnent tout au long du chemin et nous craignons le pire une fois arrivé sur place. Mais les dieux du Metal sont avec nous et seules quelques pluies éparses en début d'après-midi vinrent humidifier les vestes à patches. Alors qu'il pleut sur la France entière, le reste de la soirée se déroulera au sec avec toutefois un petit vent frais (vent du matin, vent qui souffle au sommet des grands pins...) qui aura au moins l'avantage de réveiller ceux qui trop alcoolisés se seront lamentablement vautrés dans la pinède ( j'ai des noms !!).

Après ce bulletin météo des plus intéressant passons aux choses sérieuses.

12H30 : Opeeen the Gaaates !! Ici, on se sent comme à la maison : Retrouvailles, embrassades rires et bonne humeur, il se dégage de cet endroit une énergie positive que je ne saurais décrire par des mots mais je crois que beaucoup en sont conscient. Comme l'année dernière de nombreux Espagnols ont fait le déplacement. J'aperçois également sur le site des membres d'Electric Shock, les Lotois de Citadelle et le batteur hurleur Shaxul qui m'aura coller un bel acouphène avec son groupe Manzer en début d'année à Toulouse ! Difficile d'évaluer le nombre précis de festivaliers, à vue de nez je dirais que 400 participants ont été fidèles à l'appel metallique.

Avec une excellente ambiance, un son tout à fait correct, un tarif au ras des pâquerettes (35€ en prévente) et par-dessus tout une programmation  rarement vu ailleurs, il faudrait être extrêmement difficile pour reprocher quoi que ce soit à ce festival. Je terminerais ma bafouille en incitant tout ceux qui aiment le Heavy Metal et l'authenticité à rejoindre Torreilles l'année prochaine, ainsi qu'en remerciant tous les membres du PWOA pour ces moments exceptionnels.      

 



Herzel

le Samedi 09 Septembre 2017

13H00 : Les quimpérois d'Herzel dont la première démo intitulée "Unis dans la gloire" est sortie en 2015 grimpent sur scène. Leur heavy épique et mélodique accompagné de très beaux textes en français évoquant l'histoire de leur pays natal (Nominoë, père de la Bretagne indépendante) ne laissent personne indifférent. Je recommande vivement à tous ceux qui ne connaitraient pas encore Herzel de se pencher au plus vite sur cet excellent et authentique groupe breton visiblement à l'aise en condition live.

 

Terminus (UK-1)

le Samedi 09 Septembre 2017

14H00 : Nous restons en terre celte avec le groupe Irlandais Terminus qui aurait dû être présent l'année dernière mais qui pour des raisons de paternité de l'un des musiciens fût remplacé par Hi-Gh. J'avais préalablement écouté leur dernier album The Reaper's Spiral trouvant un certain intérêt à leur heavy classieux et mélodique. Ce groupe ne manque visiblement pas de talent, mais sur scène, je ne peux pas dire que leur prestation m'ait beaucoup passionnée. Peu communicatifs et ne faisant pas suffisament vivre leurs titres, c'est un show bien trop timide que délivreront les Irlandais.

 

Ranger

le Samedi 09 Septembre 2017

15H00 : C'est au tour des Finlandais de Ranger d'entrer en scène. Le groupe semble sympathique et à beau être bien plus à l'aise sur scène que leurs prédécesseurs, je trouve leurs titres affreusement répétitifs. Le tempo, toujours le même devient vite lassant, le chant a tendance à me saouler et j'espère en vain quelques variations qui n'arriveront pas. Pourtant, le show a l'air de plaire à une large partie du public. Les goûts et les couleurs cela ne se discute pas...


Hürlement

le Samedi 09 Septembre 2017

16H00 : Par la guerre et par le sang ! On ne présente plus les Parisiens de Hurlement dont le chanteur Alexis avait remplacé avec beaucoup de talent Marc-Fery dans Blaspheme en début d'année lors de la cinquième Heavy Metal Night à Perpignan. Difficile de s'ennuyer avec eux tant leurs compo sont entrainantes et fédératrices. En milieu de set, sur le titre Pavillon Noir, l'équipe du PWOA ainsi qu'Antoine et Little Angus d'Electric Shock viendront prêter mains fortes à leurs amis. Le bassiste Didier Le Borg quant à lui descendra de scène afin de mieux canarder le public. C'est donc un show rempli de bonne humeur que délivreront les Parisiens devant un public enthousiaste et réceptif à l'assaut de ces guerriers du Metal.


Stallion (GER)

le Samedi 09 Septembre 2017

17H00 : Le groupe Stallion dont le nouvel album vient tout juste de sortir monte sur scène. Le moins que l'on puisse dire c'est que les teutons ont la patate ! Paul le chanteur à moustache vêtu d'un superbe moule burnes aux couleurs du drapeau de guerre de l'armée japonaise surmonté d'un string clouté que même Eric Adams n'aurait osé porter n'a de cesse de grimacer et d'intervenir auprès du public. Le niveau est assez élevé notamment au niveau du chant et de la paire de guitaristes hyper efficace. Le groupe visiblement très en forme et heureux d'être là ne fera pas de la figuration devant un public qui participe et en redemande.

 

Titan (FRA)

le Samedi 09 Septembre 2017

18H15 : Alors que je n'étais qu'un tout jeune homme, je découvrais le groupe Titan en 86/87 sur une radio locale de ma région. Ces ex-membres de Killers venaient tout juste de sortir leur premier album avec cette très belle pochette empruntée au peintre polonais Wojtek Siudmak qui restera dans les mémoires. S'ensuivra un Live en 88 puis le groupe se sépare quelque temps après, voici en résumé la courte histoire de Titan. Une trentaine d'années plus tard, deux bonnes nouvelles que plus personne n'attendaient tombent du ciel : Dans un premier temps le premier album du groupe est réédité puis à la demande des membres du PWOA le groupe se reforme pour un concert exceptionnel à Torreilles. Voici donc un moment que beaucoup n'auraient loupé pour rien au monde, quelques questions restant cependant en suspend : Quel serait le line-up actuel ? Titan serait il capable de rejouer ses vieux titres ? Quatre membres originels seront présent ce soir-là, il s'agit de Patrice Tetevuide et Sebastien Blanc aux guitares, Patrice Le Calvez au chant et Pascal Chauderon déjà présent en 89 à la basse. Le nouveau venu Iñaki Plaa quant à lui sera à la batterie. Je n'hésiterais pas une seconde à parler de retour triomphal tant le show rempli d'émotion qu'a donner Titan à Torreilles fût pour nous tous un moment exceptionnel. Après toutes ces années on pouvait craindre que le chant de Patrice fusse quelque peu défaillant, mais visiblement il n'en est rien et son timbre de voix proche de celui d'UDO a conserver toute ses qualités. Ce sont au total 10 titres (dont quatre reprises de Killers et une cinquième d'Accept ) que nous auront offert les membres de Titan visiblement ému par l'accueil que nous leur avons réservé. Sortez les mouchoirs !! Un concert qui restera gravé dans les mémoires et espérons le, ne sera pas leur dernier.

Setlist : G.I 's Heritage, La loi du Metal, L'irlande au coeur, L'assassin, Rosalind, Heavy Metal Kids, Ultimatum, Popeye le Road, Maître du Metal, Restless and Wild.

 

 

Jaguar

le Samedi 09 Septembre 2017

19H30 : Je cherche mon pote disparu dans des conditions que je n'ose imaginer... Peut-être enlevés par des esquimaux-illuminati ou tout simplement cuvant sa bière sous un food truck ?? Je bois un coup pour m'en remettre, la bière cette année est meilleure que la précédente, le choix est aussi plus varié. Par contre le wrap végétarien et le cornet de frites à 10€ ça fait mal au cul !

Jaguar, encore un groupe qu'il ne fallait pas raté car tout comme les Belges d'Ostrogoth l'année dernière, il s'agissait de leur tout premier concert en france. Les vétérans de la scène NWOBHM ayant connu une séparation au beau milieu des 80' puis une reformation à la fin des années 2000 ainsi que de nombreux changement de line-up entrent en scène. Ce soir, c'est Jarvis Leatherby, chanteur bassiste de Night Demon (et bassiste tout court chez Cirith Ungol) qui est au micro. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le bonhomme ne s'est pas économisé, donnant tout ce qu'il avait dans le ventre pour notre plus grand plaisir. Les autres musiciens n'étaient pas en reste, avec à la guitare l'un des fondateurs du groupe, Garry Pepperd faisant jaillir la foudre de sa Gibson.  Le bassiste Simon Patel vêtu d'un pantalon rayé noir et blanc à sortie avec sa superbe basse Rickenbacker ne laissa personne indifférent pendant que le batteur Nathan Cox rapide et carré nous envoyait de sérieux coups dans les gencives ! Prisoner, Master Games, Run for your Life...la plupart des titres de l'album Power Games seront joués.

Sur "Dutch Connection" le guitariste Rick Bouwman du groupe Martyr enfourchera sa Gibson Flying V afin de venir prêter main forte à ses camarades. Le groupe s'en va sous les acclamations bien méritées d'un public totalement conquis. Bravo messieurs, revenez nous voir au plus vite.

 

Trance (GER)

le Samedi 09 Septembre 2017

21H10 : Décidément la programmation du PWOA ne cessera de nous surprendre. Trance, groupe Allemand que l'on n'avait encore jamais vu en france fait son apparition ce soir. Le show se focalisera sur les trois premiers albums du groupe : Break Out, Power infusion et Victory. Joe Strubel, le nouveau chanteur depuis 2012 se révélera être un excellent frontman sympathique et proche de son public.  Derrière les fûts je m'aperçois que ça n'est autre que l'excellent batteur Andreas "Neudi" Neuters de Manilla Road dont je récupérerais d'ailleurs l'une des baguettes tombées à mes pieds en fin de concert. Au final, c'est un show d'excellente qualité avec un bel échange entre la scène et le public que délivreront les Allemands.

 

Metalucifer

le Samedi 09 Septembre 2017

23H00 : L'édition du PWOA 2017 va s'achever sur un dernier show, celui de Metalucifer, groupe japonais bien frappadingue dont j'ai pris soin d'écouter quelques albums auparavent. Je ne sais pas s'il vous arrive souvent de décapsuler vos canettes de bière à la tronçonneuse, mais Metalucifer fait ça très bien, ils ont même embauché un bucheron en chef pour cela ! Leur Heavy très encré dans les 80' avec des refrains immédiatement mémorisables n'a aucun mal à convaincre le public encore remuant en cette fin de soirée. Sur le titre "Heavy Metal Buldozzer", le chanteur bardé de clous Gezolucifer grimpera sur un véritable engin de chantier placé à côté de la scène pour venir y pousser la chansonnette. En apercevant l'un des guitaristes je me rend compte qu'il s'agit de Blumi présent l'année dernière au sein de Metal Inquisitor, ce dernier distillera d'ailleurs de très bons soli sur sa blanche Fender. Car si Metalucifer ne se prend pas du tout au sérieux, accumulant clichés à la pelle (mécanique) et délires en tous genres, cela n'empêche pas sa musique de tenir parfaitement la route et de mettre tout le monde d'accord.

 


5 Commentaires

4 J'aime

Partager

King_Triton - 19 Octobre 2017:

Et bien aprés 1 mois je pensais qu'il était parti aux oubliettes ce Live Report ! Heu merci Baptiste, disons que mes modestes photos ne sont là que pour illustrer le texte, je n'ai pas ton talent. Haha ouais le look du chanteur de Stallion c'est quelque chose !! Quant à Titan ce fût l'un des moment les plus mémorables de la journée, j'en ai vu certains verser des larmichettes ! Déçu par Ranger et Terminus, en revanche le Show de Jaguar fût excellent ! Celui de Trance très bien aussi avec un nouveau chanteur chaleureux (dont la voix est un peu nasillarde..) Et les petits jeunes d'Herzel sont très prometteur !

 

 

LeLoupArctique - 19 Octobre 2017:

J'ai envoyé le report à Patrice, le guitariste de Titan. Il est très content et il te remercie !

King_Triton - 20 Octobre 2017:

Haha !  Merci Baptiste ;)  Ils ont vraiment assuré et j'ai cru comprendre qu'ils allaient remettre le couvert l'année prochaine au festival de Vouziers.

LeLoupArctique - 20 Octobre 2017:

C'est une très bonne nouvelle !

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire