Manzer + Guests @ Angoulême 2016, Le Mars

Je commence à être un habitué du bar du Mars. N’allez pas croire que je me mets à boire. Ce n’est pas forcément par fidélité aux lieux que je me rends pour le concert qui se tient le 12 avril 2016. Beaucoup plus, parce que cela concerne des connaissances, des groupes auxquels je suis maintenant attaché. Cette date du Mars correspond à une tournée effectuée par “Manzer” accompagné de “Silver Machine”. Intéressant, car les deux groupes en question viennent de sortir respectivement un album. Néanmoins, ils ne sont pas seuls. S’y ajoute l’obscur et jeune “The Last Oath” et “Stonewitch”. Devant un public, peu nombreux, il faut le dire. Nous aurons là quelques shows marquants de ces groupes respectifs, fers de lance pour certains de la musique underground locale.  

 

THE LAST OATH

 

   

Ce grand inconnu originaire de Saintes ne se décline pas en tant que groupe de metal. Ne vous fiez pas aux apparences ou aux vestes à patchs. Musicalement et non scéniquement donc, nous avons un groupe de post-punk, ou de death rock, terme revendiqué par le groupe. Celui-là est emmené par le sémillant Xzvrey, à la basse et au chant, connu pour être animateur de l’émission radio des Ondes de la Crypte. Après un départ un peu mou où la musique prend son temps pour faire effet, cela prend son envol. La basse semble dominer les autres instruments. L’ensemble en fait commence à s’apprécier et à prendre en volume à partir du second morceau d’une set-list qui ira un peu plus loin que les seuls titres issus de leur EP “Pernicious”. Le post-punk, légérement maussade, use de mélodies, de passages bien aérés, alternant entre punk, rock, voire une pointe de musique progressive et de metal.

 

Set-List: 1. Laughing / 2. Living in Phobia / 3. Lone Places / 4. Palynsyndrôme / 5. Sad Journey / 6. Beast Inside    

 

 



Stonewitch

le Mardi 12 Avril 2016

 

J’aurai dû corriger toute à l’heure, “Stonewitch”, le combo heavy-doom d’Angoulême, sortait aussi fraîchement un album, tout comme “Silver Machine” et “Manzer”. On avait pu croiser le groupe récemment lors d’une soirée doom à la salle Emeraude à Bressuire. Malgré la présence relative de la foule à Angoulême la bande formée, entre autres, de Romain (ex-”Manzer”) et de Serge (“Acarus”) semblait concentrée comme jamais. Serge derrière ses lunettes noires était déjà dans un autre monde. “Stonewitch” a réalisé un concert véritablement marquant, le concert le plus prenant de ceux réalisés de la soirée, tout en prenant ses aises d’ailleurs. Il s’est borné et attaché aux titres de sa démo et de son premier album, clôturant comme à son habitude avec le morceau de “Pentagram” “Sign of the Wolf”. On sentait bien que le combo prenait de la bouteille et avait de l’ambition.

Set-List:
1. Eerie Valley of the Crimson Planet / 2. Wintery Falls / 3. Beyond The Sharp Vine / 4. The Cross of Doom / 5. The Godless / 6. Holy Smoke / 7. Sign of the Wolf (Pentagram Cover)

 

Silver Machine

le Mardi 12 Avril 2016

 

Tout aussi ambitieux, c’est au tour de “Silver Machine”, qui réalisait sa petite tournée française avec “Manzer”. Ils étaient là à Angoulême, mais devaient être le lendemain pour Bordeaux. Le groupe, qui réunissait Brice, Raph, Julien et Vincent, célébrait la sortie de son premier album par une reprise de celui-là en intégrale. Le concert nous permettait donc ainsi de découvrir le contenu de “The Sound of the Shell”. La performance était assez identique à celles que j’avais vu de “Silver Machine”. Un ensemble tout à fait correct, sobre, à propos. Cela aurait peut-être mérité un peu plus de jus mais l’ensemble était agréable, le troupe maîtrisait la chose. Il faudrait encore un petit je-ne-sais-quoi pour rendre la chose emballante. Sans doute aussi parce qu’il s’agit d’un heavy metal pour “doomeux”.

Set-List:
1. The Sound of the Shell / 2. Fire on the Mountain / 3. Painted Faces (White Clay, Red Blood) / 4. Beasts from Water and Air / 5. Shadows and Tall Trees / 6. Gift for the Darkness / 7. View to a Death / 8. Cry of the Hunters

 

Manzer

le Mardi 12 Avril 2016

 

Je ne sais trop pourquoi, je les sentais fatigués et pas forcément des plus disposés. Ils entrent sur scène pas frais du tout. Et je me dis que cette fin de soirée ne va pas être propice à “Manzer”. Le chant ne passait pas du tout au début, les balances avaient été quelque peu précipitées en général. Les impressions seront étonnement bouleversées juste après les premiers morceaux, dès que le trio sera chauffé à bloc. Et on a eu droit à l’un des meilleurs concerts de “Manzer” cette année. Shaxul était ruisselant de sueur et essoufflé à la première moitié de set, les coups étaient plus appuyés, primaires, les interludes entre chaque morceau étaient plus courts que d’habitude. ça déroulait, au point de ressembler à un concert des “Ramones”. Avec les titres plus rock n’ roll issus de leur nouvel, je vous fais pas dire l’esprit. J’ai pu écouter la meilleure version de “Toralle Mortalle” à ce jour, en plus des singuliers “Sagana”, “Brut dau Loubatae” et “Pictavian Bastards” qui font toujours mouche. On a eu droit en fin au tradition éponyme, suivi de la reprise “Wasted Years” de “Iron Maiden”, clôturant avec leur tube, désormais, “Hard Metal Jackhammer”. Comme il restait du temps et que les spectateurs en redemandaient, et cela malgré la fatigue manifeste du trio, la troupe enchaîne en extrême rappel avec sa reprise de “Sabbat”, “Darkness and Evil”.

Set-List:
1. Torment of the Strix / 2. Prowler From Hell / 3. Le Boufe-Churai / 4. Terroir Squad / 5. Nuclear Necropolis / 6. Sagana / 7. Prepare Your Soul to Die / 8. Toralle Mortale / 9. Brut dau Lobatae / 10. Maetre é Cunpagnum / 11. Pictavian Bastards / 12. Manzer / 13. Wasted Years (Iron Maiden Cover) / 14. Hard Metal Jackhammer / 15. Darkness and Evil (Sabbat Cover)

 

 


0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire