PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Envoyer ce Live-report à vos amis

Manowar, Basel, Suisse - DeadbadHead

Manowar

[edit]
le Vendredi 25 Mars 2011

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Manowar aura fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps, surtout depuis la sortie de leur dernier album "Battle Hymns MMXI", réengistrement complet de leur album mythique de 1982. Ce groupe n'est pas au goût de tout le monde et le moins que l'on puisse dire c'est soit on adore, soit on hait. Pour ma part, Manowar a fait de moi le métalleux que je suis, je vais même vous dire, j'ai beaucoup aimé le nouveau Battle Hymns (mais détesté Gods Of War). Bref, malgré tout ceci, aller les voir en live était une étape absolument incontournable de ma vie...

Une fois sur place, on oublie vite la controverse entourant les new-yorkais. Le public est là est en nombre. Un public venu de toute la Suisse mais aussi de France, d'Italie, d'Autriche, d'Allemagne, d'Espagne, du Portugal et même de Serbie.

Enfin, vers 20h00 les Kings Of Metal autoproclamés lancent la machine de guerre la plus bruyante au monde (mais limitée pas les lois suisse). "Ladys and gentlemen, from the United States of America, all hail Manowar" Sur ces bons mots commence le titre Manowar. Suivront Death Tone et Shell Shock mais l'ambiance décollera vraiment avec Metal Daze et Fast Taker ou Manowar semble retrouver en intégralité sa gloire d'antan. Même Karl Logan, pourtant très décrié fais des miracles avec sa six cordes.

Pour la tournée "Battle Hymns MMXI", Manowar a développé un partenariat avec la firme espagnole DAS qui développe le système PA du quatuor. Toujours est-il que le son était d'une qualité exceptionnelle. Eric Adams était vraiment orgasmique dans son chant, ou ses fameux hurlements aigus nous décollaient du sol.

Le groupe continua donc son show avec un solo de Karl. Belle vitrine de technique mais niveau mélodie, circulez y'a rien à voir. Puis c'est au tour de Dark Avenger où à nouveau, Eric va faire des miracles, Shell Shock, puis c'est au tour du bassiste DeMaio de se donner en spectacle avec son fameux solo de basse William's Tale suivi de Battle Hymns qui transformera une audience de Metalleux en guerriers sanguinaires.

Suivront les plus grands titres de Manowar : Metal Warriors, Kings Of Metal, Sign Of The Hammer, Fighting The World, Heart Of Steel qui sera d'abords Herz Auf Stahl mais le public ne suivant pas, retournera à la version anglophone. Puis vinrent les magistraux Brothers Of Metal, The Gods Made Heavy Metal, Kill With Power, Hail And Kill, Call To Arms et je sais que j'en oublie une mais peu importe. Sur cette set list gonflée de puissance, Manowar sort de scène et sous les appels du public, DeMaio reviens seul pour faire son fameux speech qui durera une dizaine de minutes que l'on ne verra cependant pas passer.

Les thèmes abordé étaient plus au moins les même que l'ont entend à chaque discourt de Joey. Le Metal triomphera, si vous n'aimez pas la Suisse Fuck you, si vous n'aimez pas Manowar, c'est la même prix et si vous n'aimez pas le Metal, pareillement madame. Le tout suivit d'une hongroise peu farouche qui semblait trouver très amusant de montrer sa poitrine à l'assemblée.

Puis, dans le noir complet retentit enfin le rythme de Warriors Of The World qui amena le public à la Terre promise du Rock. Une petite déception quand même car les New-Yorkais terminèrent leur show par Black Wind Fire And Steel, qui après Warriors ne produisit pas un très grand effet. Le groupe quitta la scène avec la musique The Crown And The Ring.

Mais dans tout les cas, la show était absolument incroyable et je ne suis vraiment pas près de l'oublier. C'est bien simple, dans ma tête, j'y suis toujours. Alors même que ce groupe est sujet de controverses sur ses derniers enregistrements, il a pour ma part amplement prouvé que c'est devant ses fans, sur scène qu'il fait toute la différence et qu'il a encore de belles années devant lui. Karl Logan assurait la guitare et occupait ce poste tout à fait honorablement, le batteur Donnie Hamzik est un peu le maillon faible à mon sens, tant il n'a pas su se faire remarquer ni même apporter la moindre variation à son jeu. Joey DeMaio a honoré une nouvelle fois son rôle de frontman complétement imbu de lui même, tant et si bien qu'on se demnade si il faut y chercher du second degré (ceci n'est pas une critique négative au contraire, c'est ce qu'on attend de lui). Mais le héros de la nuit fut vraiment Eric, sa voix d'une puissance inégalable ainsi que son plaisir évident d'être sur scène qui se propage au public en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

Alors à tout les Guerriers du Metal : Fuck the world, Hail and kill, see you in the Hall Of Death!

Bookmark and Share

Commentaires

Aash ajouté le 03 Avril 2011 
Surpuissant c'est le mot. Et toujours chouette d'entendre Joey demander à l'assemblée d'arrêter de dire "Bouhhhhh" à chaque fois qu'il demandait s'il y avait des Français dans la salle. Ahah.
Crusard ajouté le 04 Avril 2011 
 
Cool.
ZazPanzer ajouté le 04 Avril 2011 
Excellent report qui me donnerait presque envie de me ré-intéresser à ce groupe. Merci.
chuckmemory ajouté le 11 Avril 2011 
Le meilleur groupe du monde, ce n'est pas un groupe parfait, mais c'est comme les femmes, c'est pour sa qu'on les aimes!
Vikingar ajouté le 17 Avril 2011 
Alors t'as dû voir ma femme monter sur scène et se faire offrir la dernière corde de mister DeMaio... Ouais je sais j'ai la meilleure femme du monde
AnthoANAR ajouté le 24 Avril 2011 
Manowar un des mes groupes préféré se serait vraiment le rêve si il pouvait passé de chez moi. J'adore chaque album de Battle hymn à Gods Of Wars. Faut que j'écoute "Battle Hymns MMXI"
MissGif ajouté le 18 Mai 2011 
J'adore Manowar. Il faut absolument les voir sur scène.
En 1998, j'ai pu parler avec chacun d'entre eux : un vrai bonheur ^^
Phyxerian ajouté le 16 Juin 2011 
Je regrette trop de les avoirs loupé l'année dernière. Manowar, ou la puissance fusionne avec la fraternité de tout nos frères!
pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à en ajouter un !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘metal beat.’ Contact - Liens
Follow us :