PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Envoyer ce Live-report à vos amis

Kamelot + Kotipelto + Epica - Pratteln 26/03/2005, Pratteln - guardian

Epica (NL)

[edit]
le Samedi 26 Mars 2005

Journée un peu space et speed en ce samedi 26 mars. En effet, c'est dans les supermarchés qu'on passera notre aprem, en quête des derniers articles pour préparer cette journée spéciale. Retour au QG pour les derniers préparatifs. C'est avec notre traditionnel groupe de chevelus que nous nous retrouvons donc avant de partir : Antho, Greg, Yann, Liora, Kry et moi. Route habituelle donc entre Habsheim et le Z7 de Pratteln, non sans déconner dans les bouchons. Arrivée sur place à 18h15, et bonne nouvelle, finis les -10°...place à la pluie! Rencontre ensuite avec quelques têtes connues parmis la dizaine de gens présents, puisqu'il s'agit de Tigris et autres gens que nous avons déjà rencontrés à certains concerts. Ouverture des portes après 30 minutes et comme toujours, le 1er rang est à nous. Mark est sur scène et en profite pour échanger quelques mots et signer quelques autographes. Vu le faible succès du groupe dans ce pays, il ne sera ennuyé que par les gens présents au 1er rang, venus spécialement pour Epica. L'attente est horrible jusqu'à 20h et nous serons rejoins par nos amis suisses: Daoro, Iarwain, Asmo, Lauk, Elu et NWette.
Notre petit groupe au complet, le show peut commencer, et c'est avec l'intro "Adyta" que les Hollandais débarquent sur scène pour enchainer sur "Sensorium" sur lequel la délicieuse Simone rejoindra le reste du groupe. Nos copains ont l'air heureux d'être de retour, et cette fois dans une salle presque comble. En effet, la dernière fois que le groupe s'est produit en Suisse dans cette même salle, c'était devant une petite centaine de personnes. Autant dire qu'ils vont tout donner et "Illusive Consensus" reveillera les 1er rangs qui se dechaineront à grand coup de headbanging. Malgré leur court temps de jeu, la reprise d'After Forever "Follow in the Cry" sera jouée, et il est incroyable de voir à quel point la belle a fait des progrès depuis les 1ère prestations catastrophiques de cette même cover. Il n'en est plus; même sur des chansons qui ne sont pas les siennes, Epica fait soulever l'audience. On aura droit à notre petit nouveau "The Last Crusade" décidement fabuleux avec son refrain entrainant. "Cry For The Moon" sera une nouvelle preuve de l'assurance qu'a gagné Epica depuis ses débuts et permettra aux fans présents de s'époumonner sur le refrain. "Quietus" initiallement prévue ne sera pas jouée et c'est sur un "Facade of reality" tonitruant que le groupe quitte les planches après une superbe prestation de 35 minutes, qui leur a permis de se faire de nouveaux fans. Même après la claque d'Eloyes, j'ai à nouveau été bluffé par cette prestation incroyable de ce groupe qui n'a pas fini de nous surprendre. KO!!!

Kotipelto

[edit]
le Samedi 26 Mars 2005

La salle est maintenant bien bourrée et s'est à Kotipelto de orendre le relais. Pas de surprise de voir le leader de Stratovarius se faire ovationné ici même où les Strato ont remplis 2 fois en 2 jours. Pas de révolution dabs leur musique, Timo fait ce qu'il a toujours fait : du heavy speed. C'est donc sur "Seeds of Sörrow" que le groupe débarquera. Ils enchaineront ensuite des titres de leurs 2 albums "Coldness" et "Waiting for the Dawn", chansons éponymes comprises. là où ça fait plus mal c'est de voir la maitrise des musiciens. Spécialement du guitariste et du bassiste qui se lanceront tous 2 dans des solos qui nous laisseront tous bouche-bée. mais le point fort du show sera le moment où le claveiriste lancera l'intro de "Hunting High and Low" du plus grand groupe de speed au monde et qui aura bien sûr l'accueil mérité. Le refrain sera chanté par le public et déchainera le Z7. "Reasons marquera le dernier morceau du chanteur de Strato, avant que Timo annonce "Black Diamond" du même groupe. Inutile de préciser qu'une nouvelle fois, la chanson et le groupe sera ovationné. Excellente prestation donc, très pro, avec un Timo qui est fidèle à lui même, chanteur hors pair et des musiciens d'un niveai ahurissants. Très bon échauffement.

Kamelot

[edit]
le Samedi 26 Mars 2005

Echauffement car ce soir, même si Strato et Epica sont 2 des mes groupes préférés, nous sommes venus revoir Kamelot. Et il n'y aura que peu de temps avant que ces dernier envahissent un à un la scène, permettant aux musiciens de lancer "Center of the Universe" que Khan débutera au chant pendant son acclamation. D'entrée son charisme si particulier fait effet et la voix du bonhomme est vraiment l'une des plus belle du heavy metal, servit en plus par un jeu de light somptueux qui jusque là était moyen. Tour à tour, les 4 derniers albums du combo Americano-Norvégien seront représentés. En commencant par la chanson éponyme du derier album en date "The Black Halo". Epica sera bien représenté avec 5 chansons dont la suivante "Edge of Paradise" au riff saisissant et sur lequel une ravissante jeune femme viendra faire les choeurs. C'est ensuite à Fourth legacy d'y passer avec le très innatendu "The Shadow of Uther" et sa mélodie dansante, avant d'enchainer sur le sublime "Nights of Arabia". Les musiciens ont vraiment un niveau impressionnant et enchaine les exploits individuels et collectifs. Ils n'ont donc aucun mal à chauffer un public totalement acquis à leur cause. Et ce n'est pas les nouveaux morceaux qui feront tâche dans la set-list, "Soul Society" ne trahira pas mes paroles. Puis vint le moment où Khan vint s'asseoir sur le retour avec Tom pour nous interpreter un "Wander" chargé en émotions. Une autre ballade sera jouée un peu après, alors que Khan part se percher sur les enceintes du Z7; mais un des moments forts du show sera incontestablement le duo avec Simone sur le single "The Haunting". Performance qui montre la complicité des 2 leaders et prouve bien qu'Epica est définitivement le poulain de Kamelot. L'ambiance arrive à son apogée quand "Forever" premier extrait de Karma, sera lancé. Et quelle version!!! Roy fera chanter toute la salle sur ce refrain déjà mythique et concluera de manière absolument divine. Fourth Legacy sera une nouvelle fois à l'honneur avec l'excellent "The Inquisitor" avant de dire aurevoir sur "When the Lights are Down" repris en choeur par toute la salle. Fin de la 1ère partie du show avant que Kamelot ne revienne sur le phénoménal "March of Mephisto" qui ouvre le dernier opus du groupe ; et c'est Mark qui viendra pousser les grunts à la place de Shagrath. Le guitariste d'Epica est complètement déchainé, et la version live du morceau est vraiment énorme. "Karma" achèvera alors le concert pour la seconde fois. Mais Kamelot ne semble plus vouloir partir et revient pour nous interpréter une ballade inédite, puisqu'elle est sur la version limitée japonaise de "The Black Halo". Les meilleures choses ont toutes une fin, et quoi de mieux pour nous dire aurevoir que le colossal "Farewell" extrait d'Epica avec son refrain chanté par toute la fosse? Tout simplement magique... Au final, avec des morceaux fabuleux, des solos de tous les musiciens exceptionnels qui se trouvaient sur scène, Kamelot a joué presque 2h. Et pourtant, il manquait encore pas mal d'indispensable puisque ni "The Spell", ni "Wings of Dispair", ni "The Fourth Legacy" ne sera joué. Mais hormis le fait que les 3 ballades ont un peu refroidis, Kamelot nous a délivré un show proche de la perfection musicale, enmené par un frontman charismatique et des musiciens hors pairs. Ah, si tous les concerts pouvaient atteindre ce niveau!
Soirée musicale exceptionnelle donc, qui ne fait que commencer. Après le concert on rejoint les membres d'Epica pour un After Show plutôt long. Scénace parlotte, photos et dédicasses avec Mark, Simone, Yves et Ad, tous 4 particulièrement sympathiques. Ainsi Mark a longtemps insisté pour que je me procure le dernier sweat Epica, Yves a lui tenté de parler en Français, et Ad n'a pas fait de Maths, mais des langues en apprenant des insultes en Français contre quelques mots en Hollandais. une dernière photo de groupe et retour avec toute notre petite bande en France direction chez Greg pour fêter un triple, même quadruple anniversaire puisque pas moins que Greg , Liora, Laurent et Joelle sont sur mois de mars. La nuit fut donc longue, bien arrosée, très musicale et remplie de bonne humeur. Couché à 5h et réveil à 13h, la raclette party ne se préparera pas toute seule! Elle sera d'ailleur digne de la fête de la veille, c'est-à-dire beaucoup de voire et de vannes! Quelques photos et c'est déjà l'heure de tout ranger et de se dire aurevoir. J'aimerais donc dire un merci énorme à tous les gens qui ont contribués à cette soirée magique et ce week-end extra. Merci aux groupes pour nous faire virer, merci à Epica pour leur gentillesse, mais merci surtout à mes amis : Greg pour nous avoir accueillis, Liora pour être toujours là, Yann pour être un troll, Kry pour être venus de si loin et être si chou. mais aussi à tous ceux qui sont venus et qui ont participés : Antho et Lauk qui sont toujours fourrés avec nous et c'est tant mieux! mes p'tits Suisses : Laurent, Jonas et Stellio, et les p'tites Suissesses : Anne-Laure (ne dis rien tu es Suisses maintenant :p ) et Joelle. C'était vraiment cool! Vivement la prochaine! Woippy...???
Bookmark and Share

Commentaires

pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à en ajouter un !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Made by Metal’ Contact - Liens
Follow us :