PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Envoyer ce Live-report à vos amis

Dream Theater - Le Zenith 2007, Paris - Julien

Dream Theater

[edit]
le Vendredi 05 Octobre 2007

A en juger par le fait que le concert soit soldout depuis longtemps, l’ambiance promettait d’être chaude. Ce fût évidement le cas. La France aime Dream Theater et Dream Theater aime la France. Pour l’occasion le groupe offrira un show énorme en tout point impeccable (hormis le fait qu’il me manquait plein de titres mais c’est une affaire de goût). Il faut dire que le groupe à un album à défendre et qu’il ne s’agit pas d’un Evening, donc concert court (enfin tout est relatif, c’est quand même Dream Theater).


 


Après une intro permettant de rentrer de pleins pieds dans l’ambiance, le groupe nous offre l’intégralité de l’excellent « In The Presence Of Enemies ». J’avoue que j’avais bien accroché sur ce dernier album et je vais être servi. L’interprétation est sans faille bien que notre musculeux guitariste soit un peu sous mixé. Pas bien grave, ce problème s’est résolu de lui-même assez rapidement et là la grosse claque fût mémorable. Grosse claque car même l’introverti Myung se fit entendre ce qui mémoire de fan remonte a bien longtemps. L’ami Portnoy fait des ravages derrière sa nouveau joujou, une batterie transparente du meilleur effet. Elle change de couleur avec les light, énorme. Le bon Mike était déjà sur existé avant le concert et ça prestation aussi bien sonore que visuel fût admirable. Comment peut il rester carré pendant deux heures en sautant dans tous les sens.


Nous retrouvons ensuite un titre ressorti du fond d’un tiroir oublié « Strange Déjà Vu ». Etonnant de retrouver ce titre lorsque l’on sait qu’un titre comme « Pull Me under », n’a pas trouvé sa place dans la set list. Enfin ca fera toujours un titre en plus que j’aurais entendu en live. Je vais quand même trouver un peu plus loin mon « Surrounded ». bien booster par Jordan Rudess et Petrucci, il se révèlera d’une rare efficacité. Mais si il y avait bien une chose que j’attendais avec une impatience non dissimulée, c’est la prestation live de « Constant Motion ». Titre qui m’avait mis une grosse claque lors de l’écoute du CD. Je ne m’étais pas trompé, ce titre est une tuerie en live. Je n’étais visiblement pas le seul a attendre ce titre. La foule s’est déchaînée comme un seul. En arrivant j’avais remarque le Tshirt de la N.A.D.S (North American Dream Squad). Mais qu’est-ce donc que ça. La réponse arriva pendant « The Dark Eternal Night ». En effet durant ce titre le groupe nous projeta un dessin animé ou nos amis du théâtre des rêves sauvent le monde a coup de riffs. Le rendu est bien excellent. Dur, dur après de se taper le solo de clavier, certes pas trop long mais trop long quand même. On aurait préférer un bon petit solo de Portnoy derrière son nouveau kit avec un max de light qui flashe, mais bon…..


Si j’attendais « Constant Motion », je redoutais « The Ministry Of Lost Souls ». Dommage il sera de la partie. Surtout lorsque des titres comme « As I Am » ou encore « Endless Sacrifice » ne font parties de la soirée, c’est doublement dommage. Enfin bref….. trop pop ce titre fera redescendre un peu l’ambiance. Avant de partir, le groupe nous offrira enfin un extrait d’Images And Words. Le publique redevient unanime et chante le gros refrain.


ENCORE, ENCORE, ENCORE. Bon Ok. Le groupe revient pour un final avec un medley. Personnellement j’ai horreur des medleys, je me sens toujours frustré. Mais bon le groupe nous offre si généreusement que l’on prend notre dernière claque de la soirée.


 


Encore un fois el groupe nous offre une prestation solide avec probablement le meilleur son que j’ai jamais entendu pour eux. Un grand merci pour cette soirée


 


1. In The Presence Of Enemies


2. Strange Déjà Vu


3. Blind Faith


4. Surrounded


5. Constant Motion


6. The Dark Eternal Night


7.Keyboard Solo


8. Lines In The Sand


9. The Ministry Of Lost Souls


10. I Walk Beside You


11. Take The Time


 


Rappel :


 


11. Medley : Trial Of Tears/Finally Free/Learning To Live/In The Name Of God/Octavarium  


Bookmark and Share

Commentaires

pas de commentaires pour l'instant, soyez le premier à en ajouter un !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘metal inside you’ Contact - Liens
Follow us :