Alcest - Paris 2012, Glaz'art



Les Discrets

le Vendredi 17 Fevrier 2012

C'est à 17h30 environ que j'arrive devant un Glaz'art où quelques personne étaient déjà là. Après avoir discuté avec un membre du Pavillon666, les portes s'ouvrent et nous entrons dans cette salle. Pour ceux qui ne connaissent pas le Glaz'art, c'est une
petite salle ressemblant à votre garage et affublée d'une scène assez petite (sans barrière).
Après avoir acheté quelques produits au stand Merchandising, voilà que le premier groupe entre sur scène : Soror Dolorosa

Soror Dolorosa envoie une sorte de Coldwave plutôt sympathique bien que classique. Rien d'extraordinaire mais ça passe bien (moins dans les oreilles de certains en vu de certains réactions). Le chanteur enlèvera son blouson au bout de 2/3 chansons pour laisser apparaitre un "débardeur" troué teinté d'une figure rose en plein milieu. Spécial tout ça. Le son est plutôt bon, tous les instruments s'entendent bien et c'est bien plaisant. On remarque que la basse est bien mise en avant. Un groupe que je ne connaissais pas mais un groupe à suivre, assurément. Le groupe jouera environ 30/35 minutes.

Les Discrets, groupe français qui commence à se faire une sacré notoriété, arrivent ensuite sur scène. Premier constat : C'est Neige d'Alcest qui officie en tant que bassiste sur scène. Le son se veut plus fort pour Les Discrets mais le tout reste vraiment bon. Le chanteur-guitariste parlera peu (timide peut être ?) mais ne cessera de remercier le public pour son accueil. Le groupe arrivera à convaincre par ses compositions vraiment alléchantes, son ambiance douce et mélancolique et un temps de jeu conséquent (environ 50 minutes). On notera que le groupe fera monter
Audrey Hadorn sur scène pour chanter en duo avec le chanteur des Discrets. Un très jolie moment, non répété selon les dires du chanteur. Un groupe qui aura donc le droit à un très bon accueil !

Set-list : L’échappée, Les Feuilles de l'olivier, La Traversée, La Nuit Muette, Le Mouvement Perpétuel, Gas In Vein (Amesoeurs Cover), Song For Mountains

Les Discrets

le Vendredi 17 Fevrier 2012

Dernier groupe et pas des moindres, c'est Alcest qui foule les planches du Glaz'art après la prestation des Discrets.

Il y a un moins environ, Alcest sortait "Les Voyages de l’Âme", un album de très bonne facture. Mais quand est t-il du live ? La peur que l'on peut avoir, c'est le son. Car si le son avait été bancal, voire mauvais, cela aurait indéniablement gâché l'émotion et la mélancolie se dégageant des diverses chansons du groupe. Que Nenni ! Le son sera très bon !


En entrant sur scène, Neige nous dit tout de suite qu'il fut surpris de voir autant de monde. On sent le monsieur un tantinet timide mais souriant et content d'être là. Premier constat : Le guitariste que Neige a choisi est le même que celui du groupe "Les Discrets" tout comme le batteur (qui est selon certaines personnes le batteur de Peste Noir tout comme le bassiste Andria). Musicalement au top, le groupe
piochera dans ces 3 albums pour nous sortir un show magnifique (avec des titres
comme "Autre Temps", "Les Voyages de l’Âme", "Ecailles de Lune Part I", "Percées de Lumière", "Sur l'Océan Couleur de Fer" ou encore "Printemps
Émeraude").

Neige possède une prestance, un charme vraiment impressionnant. De plus, sa voix passe très bien le cap du live, que ce soit au niveau du chant clair majoritairement présent mais aussi le chant "growl" présent surtout sur "Percées de Lumières". Les musiciens l'accompagnant ne sont pas mis à l'écart et tant mieux car le guitariste possède un très bon jeu et sa voix claire mélangée à celle de Neige rend vraiment bien ! Le bassiste se mettra régulièrement à headbanguer sur les parties les plus "violentes". Peu de communication hormis des "merci et des sourires mais au fond, on en avait pas vraiment besoin, la musique parlant d'elle-même ! On notera le fait que le groupe voulait surement jouer une chanson de plus mais le Glazart devait
arrêter (surement à cause d'une soirée Electro qui devait suivre).

Set List Alcest : Autre Temps, Les Iris, Là où naissent les couleurs nouvelles, Les Voyages de l’Âme, Printemps Émeraude, Ecailles de Lune (Part I), Sur l'océan couleur de Fer, Ciel Errant, Percées de Lumière.
Rappel : Souvenirs d'un autre monde
Une excellente soirée qui nous a montré tout le talent de Neige sur scène. Un groupe qui ne cesse de monter : En studio c'est prenant, en live c'est extraordinaire.



20 Commentaires

0 J'aime

Partager

Bagy - 07 Mars 2012: Excellent concert, de voir Les Discrets et Alcest en live à la suite, le pied...
Mais attention, ce n'est Audrey Sylvain de Amesoeurs qui est montée sur scène avec Les Discrets, mais Audrey Hadorn, la copine de Fursy ! ;) (qui écrit et chante sur certains morceaux des Discrets)
Alcest toujours accompagné d'excellents musiciens... Zero, guitariste live d'Alcest et Winterhalter le batteur des Discrets et d'Alcest (Fursy, Neige et lui sont amis depuis des années, et il a effectivement joué un peu avec Peste Noire) apportent vraiment quelque chose aux groupes en concert...
Merci pour ce live report :)
Chab - 07 Mars 2012: Oups ! Désolé pour cette erreur alors ! Merci pour ton commentaire ;)
EmmaMcCutcheon - 06 Avril 2012: Pour les avoir vu en concert à Bilbao je peux dire qu'ils sont vraiment très bons !
Etant seulement quelques français nous avons même passer une heure à discuter avec tous le monde.
Notamment Furzy (Les Discrets) qui s'avère très intéressant.
Deux groupes qui n'ont pas la grosse tête en tout cas.
Nemphis - 06 Avril 2012: Fursy*
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire