Zouille & Hantson

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Band Name Zouille And Hantson
Album Name Zouille & Hantson
Type Album
Date de parution 18 Octobre 2012
Labels Rebel Music
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album21

Tracklist

1. D'Ailleurs 02:33
2. Gladiateur 02:55
3. Quand un Aveugle Rêve 06:05
4. Civilisation Perdue 02:10
5. Chasse le Dragon 04:40
6. Le Cyclope de l'Étang 03:43
7. Marchand d'Hommes 06:17
8. Sortilège 03:25
9. Just Keep Holding On 03:39
10. Get Out 04:28
11. Lady Bad Luck 03:32
12. Tell Me Is This Love 03:59
Total playing time 47:26
Bonustracks
13. D'Ailleurs (Live) 02:53
14. Gladiateur (Live) 02:40
15. Just Keep Holding On (Live) 03:36
16. Civilisation Perdue (Live) 02:13

Acheter cet album

Zouille And Hantson


Chronique @ Julien

16 Octobre 2012

Quand le délire d’un fou devient réalité……

Je dois reconnaître qu’en ce samedi matin, jour merveilleux où je fis cette découverte, mon cœur a battu la chamade. S’est réveillé en moi en un éclair le fan de Sortilège, cette passion pour le jean moule-burnes et les cris sur-aigües. Je vois cette pochette pour tout avouer assez moche avec cette inscription qui sonne et raisonne : « Zouille & Hantson ». N’étant pas au courant de cette sortie je ne savais que penser et fébrilement je me saisis de l’objet. Un, deux, trois….Huit titres de Sortilège, deux titres de Furious Zoo, deux titres totalement inconnus et quatre titres lives. On se laisse alors à imaginer à un best-of réenregistré et c’est bien le cas. En me baladant sur le site de Renaud Hantson, je découvre qu’il s’agit de ce qu’il aime appeler « Les mémoires de Christian». Retour en arrière donc mais pas que….

Nous voilà donc au moment fatidique, celui où l’on glisse le CD dans le lecteur et là c’est l’extase. Dès les premières notes «D’ailleurs», la magie opère. Le son est moderne, ça envoie méchamment et surtout Zouille est au top. On pourrait croire que plus de 25 ans après la fin de Sortilège, le bougre aurait perdu de son panache, mais non. Au contraire il a gagné en puissance, s’est débarrassé des gimmicks propres aux années 80 et nous offre sur un plateau de platine, 8 réinterprétations de haute volée. Évidement dans ces conditions, nous allons râler car il n’y aura pas tel ou tel titre (pour ma part «Messager», «Le Dernier des Travaux d'Hercule» ou encore «Délire d’un fou» entre autre) mais c’est simplement car nous sommes au top du top.
Il faut dire que pour l’occasion Zouille s’est entouré de ce qui se fait de mieux en France, la bande à Renaud. Au programme Michael Zurita (Satan Jokers) aux guitares, Pascal Mulot (Satan Jokers, Patrick Rondat) à la basse et forcement Renaud Hantson à la batterie et aux backing. Résultat déjà annoncé plus haut, une tuerie.

La galette s’ouvre donc sur «D’ailleurs», titre éminemment pêchu qui voit ce texte surnaturel mit en avant. Car si Zouille a gagné en puissance, il a également gagné sur la compréhension de ses textes à double tranchant. Bien plus distinct il nous porte à bout de mot. «Gladiateur» tiré du premier méfait de troupe se voit là aussi sublimé par un son enfin à la hauteur de la qualité du titre. Véritable mid-tempo guerrier, il se chante à gorge déployée et nous pousse déjà dans nos derniers retranchements. Le solo est magnifique et remporte tous les suffrages. Heureusement que la balade «Quand Un Aveugle Rêve» arrive afin de nous calmer un peu même si ce texte poignant sur ce pauvre malheureux qui ne demande qu’à guérir est sublime. La basse de Pascal Mulot nous étreint à la limite de l’étouffement, le texte prend ici tout son sens. On se rend bien compte qu’avec une telle production à l’époque, Sortilège aurait été le roi du pétrole.

La cavalcade reprend de plus belle avec l’ultra heavy «Civilisation Perdue». Renaud Hantson lance un tempo de folie et nous voilà partis. Que c’est bon de ce prendre une telle leçon de heavy «fait en France». Pas de chichi, le but étant d’aller d’un point A à un point B le plus rapidement possible… Et comment parler de Sortilège sans cet autre hymne qu’est «Chasse le Dragon». Plus speed que l’originale mais aussi avec plus de tricotage de la part de Michael Zurita, c’est probablement le titre qui se voit le plus revisité. Heureusement pour nous en bien, car la vélocité de Zurita couplée aux backing pour le moins musclées de Hantson font de cette nouvelle version un bien bel hommage à l’original. Comme quoi même en 2012 la musique de Sortilège reste efficace. Passons sur «Le Cyclope De L'étang» qui aurait pu être remplacé par un des autres titres cités plus haut pour arriver sur l’un des autres gros morceaux «Marchand d’Hommes». Si on a pu entendre que ce titre faisait très «Balavoine métal», cette nouvelle version met les pendules à l’heure. Hantson martèle son kit comme un damné et Zouille…. Bah Zouille nous envoie ce texte si violent en pleine poire avec une détermination, comme si sa vie ne dépendait. La maturité de sa voie de quadra bien tassé fait prendre un autre essor à ce titre si lourd de sens. Bon les grigris inutiles de Zurita sur le passage fantomatique gâche un peu mais bon il fallait bien que ça arrive.

Dernier titre et pas moindre, l’éponyme de l’éponyme : «SOR-TI-LEEEEGGGEEE !!!!!!!». Peut-il y avoir une plus belle définition de l’hymne Heavy Metal. La réponse est NON. Riff de folie, refrain surpuissant, gros son, Zouille titillant les aiguës que dire de plus. Une franche réussite.

La galette continue avec deux titres de Furious Zoo datant de 1992. Excellent point, le mix et le travail de mastering de Renaud Hantson (aussi producteur de ce témoignage) ne fait pas baisser en intensité entre les titres enregistrés avec 20 ans d’écart. Bon on le sait tous, l’anglais et Zouille ça fait deux et même si c’est le jour et la nuit entre ce que l’on a pu entendre sur les versions anglaises de Sortilège, ça rappe quand même un peu… Pour autant les titres sont accrocheurs et témoignent d’une époque. Les vraies pépites étant ces deux inédits du projet FM sans nom associant Christian et Renaud en 1987 ???!!!! Si j’ai été assez moqueur sur les titres de Furious Zoo, sur ces deux-là, Christian s’en sort haut la main. C’est fluide et bien que les compos soient hyper typées 80, on se délecte de ce trésor resté inédit jusqu’à présent. Comme quoi il doit y avoir des milliers de merveilles dormantes (qui a parlé d’un enregistrement pro d’un concert de Sortilège à la Loco???!!!!!).

Dernier chose et non des moindres, quatre titres issus du Keep It True 2009. Cette soirée était le point d’orgue, l’ultime témoignage de ce que fût Sortilège. Là aussi une petite faute de goût, car l’on aurait grandement apprécié d’avoir des titres différents des nouvelles versions studios mais bon c’est fait c’est fait….. Reste que l’énergie est là et que l’on en prend pour notre grade.

Voici donc ce qui devrait être l’ultime témoignage du plus grand chanteur de heavy français Christian Zouille Augustin. Plus qu’un mythe Sortilège est pour le beaucoup de LE groupe de métal frenchy des années 80 et grâce à ces quelques titres revisités, il entre dans le 21eme siècle avec brio. Salut Zouille, nous te saluons bien bas et nous te remercions pour tout ce que tu as apporté…..

11 Commentaires

10 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

choahardoc - 20 Octobre 2012: Merci Julien pour le job, m'a rendu curieux! Marrant, je critiquais Manowar qui il y a quelques mois repondait son excellent premier opus. La, je tourne ma veste tant je suis envieux de prendre connaissance du résultat. Renaud est un fan ultime de Zouille et j' adore leur duo (A dead man won't lie sur le Furious Zoo IV). Album commandé bien sur...
FredMangaTattoo - 24 Octobre 2012: agréable et joli compte-rendu. je suis dans l'ensemble absolument d'accord avec toi et tu as très bien résumé l'intérêt de ce disque prestigieux. j'ai eut le disque dès les premiers jours de pré-vente via notre cher Label Brennus et j'avoue avoir littéralement mis la note de 20/20 lol un boulot colossale a vraiment été effectué et les maigres bonus offerts sont assez effectivement assez merveilleux... d'où ma note maximale. un disque juste parfait et incontournable...
swit35 - 02 Décembre 2012: Intérêt incontestable pour ce disque qui met en valeur les brulots de Sortilège des 80's... moins d'intérêt en revanche pour les nouveaux titres.
samolice - 13 Janvier 2013: Après plusieurs écoutes, j'ai passé un très bon moment. Zouille chante toujours très bien même s'il semble un peu plus difficile aujourd'hui pour lui d'atteindre les notes les plus hautes. Un disque sympa à prendre comme un hommage au passé brillant du groupe.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Zouille And Hantson


Autres albums populaires en Heavy Metal