Neverworld's End

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Xandria
Nom de l'album Neverworld's End
Type Album
Date de parution 24 Fevrier 2012
Enregistré à Principal Studios
Style MusicalMetal Symphonique
Membres possèdant cet album141

Tracklist

1. A Prophecy of Worlds to Fall 07:23
2. Valentine 04:11
3. Forevermore 04:59
4. Euphoria 04:30
5. Blood on My Hands 04:17
6. Soulcrusher 06:11
7. The Dream Is Still Alive 04:23
8. The Lost Elysion 05:26
9. Call of the Wind 04:52
10. A Thousand Letters 04:18
11. Cursed 04:10
12. The Nomad's Crown 09:02
Bonustrack
13. When the Mirror Cracks
Total playing time 1:03:42

Chronique @ dissikator

27 Avril 2012

Cette musique nous fait littéralement oublier la notion du temps, englouti sous les flots d'un tsunami orchestral

Il y a des jours où la chance nous sourit. Alors que je cherchais à écouter le nouveau Diabulus In Musica, une erreur de lien m'a conduit à la page de Xandria et à ce nouvel album "Neverworld's End". J'ai découvert ce groupe il y a quelques années avec "Salomé" alors que j'étais en pleine découverte du metal symphonique. Ce n'était cependant pas très folichon, si bien que je m'étais empressé de refermer le chapitre. Mais voilà qu'un coup de trafalgar a rouvert ce livre pourtant bien rangé. Il faut dire qu'avec une pochette aussi réussie, je ne pouvais pas zapper la page web. Une plongée au coeur de l'Atlantide s'imposait.

Donc, on y va pour le premier titre : grosse introduction orchestrale pour amorcer à la fois l'album et le premier titre "A Prophecy of Worlds to Fall". Hou là, ça en jette! Le son ressemble étrangement à celui de Nightwish, mais peut-être en un peu plus puissant. Et cette chanteuse fraîchement arrivée du groupe Haggard, Manuela Kraller, est vraiment talentueuse. Son timbre lyrique est très proche de celui de Tarja Turunen, donc très charismatique.
Allez, deuxième! Encore cette ressemblance mais qu'est-ce-que c'est bon! Et c'est ainsi que je me suis envoyé l'album au complet.

Premier constat, le son général : Xandria reprend ce qui fait les lettres de noblesse de Nightwish, à savoir des guitares heavy, et une atmosphère légèrement épique, mais surtout magique! Cependant, l'ensemble est plus puissant. L'orchestration est explosive et la batterie bien marquée, à la manière du "Design your Universe" d'Epica, les influences death en moins, bien entendu. Pratiquement tous les titres sont enrichis d'un solo, voire carrément trois sur "The Lost Elysion", qui semble être LE morceau du guitariste!
La comparaison entre les deux groupes devient toutefois abjecte lorsqu'un souffle folklorique envahit la fin de l'album à coups de whistles, violon et cornemuse. "Call of the Wind" et "The Curse" ont un je-ne-sais-quoi de Turisas dans l'âme. Si bien que l'on s'éprend à scander les refrains en coeur en compagnie de nos confrères matelots bien décidés à hisser la grand-voile pour atteindre l'île mystérieuse au plus vite. Grand moment!

Même si Xandria a réussi l'exploit de composer un disque sans pistes ne serait-ce que moyennes, je dirais que deux morceaux tirent leur épingle du jeu. "Soulcrusher" est une véritable grenade à fragmentation! Le morceau démarre sur les chapeaux de roue : metal puissant, tempo frénétique, orchestre percutant et terriblement intense, on en tituberait presque, la piste semblant ne jamais vouloir s'arrêter. On ne peut pas le nier, ce titre a de la gueule! Quant à "The Nomad's crown", les ambiances babyloniennes rappellent le précédent opus. Vacillant à coup d’orchestrations dignes de ce nom, il se termine sur un chant aérien d'une rare émotion, accentué par une ligne de batterie fracassante pour clôturer somptueusement l'oeuvre.

Bien évidemment, les ballades sont inévitables dans un opus de ce genre, et se comptent au nombre de deux, plus une pseudo-ballade émouvante ("Forevermore"). La première, placée en milieu d'album, "The Dream Is Still Alive", à défaut d'être vraiment transcendante, s'avère reposante, après ce que l'on vient de prendre avec "Soulcrusher", et fera également un bon interlude en live. Au contraire, "A Thousand Letters" est réellement poignante et fait légèrement penser dans l'intensité au fabuleux "Sleeping Sun" des maîtres du metal symphonique.

Vous ne vous en êtes pas rendu compte mais une heure s'est déjà écoulée. Cette musique nous fait littéralement oublier la notion du temps, englouti sous les flots d'un tsunami orchestral. Bien que le spectre de Nightwish rôde encore un peu trop près de la chaloupe pour faire de ce Neverworld's End un album culte du metal symphonique, Xandria parvient en un sursaut d'orgueil à nous offrir un album gargantuesque qui fera une excellente alternative au mythique "Once" des Finlandais, sans faire demi-portion pour autant. 2012 semble être l'année de ce genre : alors qu'Epica se fait doubler par Diabulus In Musica, qui réussit une belle performance avec "The Wanderer", les masters du genre aperçoivent un ressuscité dans le rétroviseur. Ils auront intérêt à donner un bon coup de fouet à leur style au cas où Xandria digérerait correctement ses influences pour atteindre un niveau hallu... (attendez la suite) ...cinant!


Retrouvez cette chronique et bien d'autres sur mon blog: http://www.metaleatme.blogspot.fr

12 Commentaires

9 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Darksaucisse - 01 Mai 2012: Très bonne chronique pour un très bon album !
Et des titres qui ont excellemment passés leur prestation live !
pistache - 02 Mai 2012: Je m'en suis lassée mais j'avais pris bien plaisir à l'écouter au début. Un super album quand même!

"Mais aujourd'hui c'est le bon moment, ils ont tout pour eux"
Carrément!

merci pour la chronique
dissikator - 02 Mai 2012: ça fait 2 mois qu'il est sortit et t'en est déjà lassée?? et ben... :)
arkona60 - 04 Mai 2012: Le dernier album de Xandria est bien meilleur que les derniers albums de Nightwish notamment depuis le départ de Tarja. J'ai eu la chance de les voir à Paris en ouverture d'Epica et Xandria est vraiment génial
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Xandria


Autres albums populaires en Metal Symphonique