PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Metal Expérimental War From A Harlots Mouth In Shoals
CD, date de parution : 24 Avril 2009 - Lifeforce Records
Style: Metal Expérimental

NOTE SOM : 18/20
Toutes les notes : 16/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. They Come in Shoals 03:56
2. No High Five for Coward 02:28
3. Briefing Security Werewolves on Red Alert 00:45
4. Crooks at Your Door 03:12
5. Justice from the Lips of the Highest Bidder 02:36
6. Copyriot 01:00
7. The Certain Nothing 04:39
8. Appropriate Tools Required to Intercept and Obstruct Errorism 03:43
9. What Happens in the District (Paper Agents) 02:36
10. Stays in the District (I'm the Black Sheep of Her Country) 02:44
11. Scully 08:26
Total playing time 36:05

modifier l'album  imprimer cet article
10 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 €8,43
11 avis 1 16/20
Chronique
    enthwane, Mercredi 13 Mai 2009 parlez-en à vos amis  
War From A Harlots Mouth. Tout un programme, me direz-vous. Et bien, oui, effectivement, le nom tordu de ce groupe colle parfaitement à la musique qu'il nous offre. Aussi suis-je étonné que l'on classe ce groupe absolument excellent dans une catégorie bien distincte : le deathcore. Peut-être à cause de ses multiples influences ? Non, le simple genre de Deathcore est trop réducteur pour définir la musique de WFAHM.

Aprés un "Transmetropolitan" à l'artwork magnifique et au son bien torturé, WFAHM remet le couvert et nous sert sur un plateau une nouvelle galette sobrement nommée "In Shoals". L'artwork de la pochette est étrange, beaucoup plus sombre et moins colorée que son prédécesseur. Vient le moment tant attendu de l'écoute.

Globalement, les titres ont tous pris un peu plus de poids et tournent autour de 4-5 minutes. La production est également beaucoup plus soignée que "Transmetropolitan": très professionnelle, elle laisse discerner parfaitement chaque instrument. Les riffs de guitares ne s'en retrouvent que plus acérés, et la grosse caisse sonne comme jamais je ne l'avais entendu auparavant. La première influence chez WFAHM relève très certainement du Grindcore. Des morceaux tels que "They Come In Shoals" (titre d'ouverture) ou encore "Appropriate Tools" envoient la sauce : directs et brutaux, chaque coup de grosse caisse est comme un uppercut porté à nos tympans, et le vocaliste, Nico, excelle dans son genre, alternant hurlements hystériques et growls cancéreux. Paule, le batteur, martyrise ses fûts et la double pédale raisonne dans les compositions. Peut-être un peu trop, d'ailleurs.

La seconde influence est très certainement le jazz. Ouais, vous avez bien lu, le JAZZ. On a beau être un groupe qui tabasse, on peut très bien être ouvert à d'autres horizons. Cette dernière influence est déconcertante. En plein milieu du break de batterie le plus rageur, les teutons calent une ligne de jazz très groovy. Ces coupures brutales rendent assez mal dans certaines chansons ("Paper Agents"). Mais l'album comporte une pure pépite, "Justice From The Lips Of The Highest Bidder", morceau totalement jazz, ou Paule nous montre qu'il ne sait pas que faire du blast, mais que c'est également un solide batteur de jazz. Dommage, le titre est moins long que les autres chansons, mais est excellent.

En résumé, cet album de WFAHM est une petite tuerie, une véritable pépite, qui même si elle ne maîtrise pas encore toutes ses influences, sait innover et proposer quelque chose de différent que la deathcore réchauffé à la BMTH.




0 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Made by Metal’ Contact - Liens
Follow us :