Below Zero

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Waltari
Nom de l'album Below Zero
Type Album
Date de parution 14 Octobre 2009
Style MusicalFusion
Membres possèdant cet album19

Tracklist

1. Below Zero
2. I Hear Voices
3. In the Cradle
4. Without Lies
5. Dubbed World
6. Endless Highway
7. Syntax Error
8. My Own Satisfaction
9. 10 Reasons Why Not to Hate Me
10. Travel on

Chronique @ Matai

12 Décembre 2009
Waltari, avec 23 années de présence, n'aura pas eu le succès qu'il aurait dû recevoir. Après 14 albums, tous bien différents les uns des autres, dont le fameux "So Fine!" aux nombreuses inspirations, il ne faut tout de même pas oublier que Waltari a été l'un des groupes les plus influents de la scène finlandaise, quoiqu'assez boudé par le public.
Mais pourquoi donc? Parce que le groupe intègre énormément de styles de musique différents dans leur composition, passant du funk, à la pop, et même de la techno. Certains pensent qu'ils n'ont pas acquis une identité propre. En réalité, ils font tout simplement ce qu'ils aiment, peu importe le style qu'il mélange avec leur métal.

Leur nouvel opus en est encore une preuve concrète. "Below Zero", littéralement "En dessous de Zero", est un savoureux mélange de heavy metal avec tout un panel de genre, dont majoritairement la musique électronique, le résultat est donc assez surprenant mais bien intéressant, quoiqu'un peu barré, on peut l'avouer.
On se délecte sans difficulté du titre éponyme d'ouverture, qui possède un rythme des plus entraînant, des riffs bien incisifs et très heavy, parfois même saccadés et un piano accompagnateur bien présent, mis en avant par quelques petits sons aux claviers. Le chant se démarque par une superposition des voix, superposition qui se trouve tout au long de l'album.
La musique industrielle fait son entrée avec "In the Cradle", claviers et samples énormément mis en avant, les guitares s'intégrant avec brio dans cette ambiance bien glaciale. Le chant est extrêmement juste, mélancolique, parfois crié, et ultra charismatique, tout comme "Synthax Error", qui est plus techno avec ce rythme rapide et cette fausse batterie assez caractéristique du style.
La magie créatrice de Waltari nous concoctera des titres très funk comme "Without Lies" et "My Own Satifaction" au niveau du couplet, assez originaux et faisant vaguement penser à ce que faisait Red Hot Chili Peppers sur Freaky Styley, batterie et basse en tête, les guitares lançant des offensives aux refrains.
Et quelle surprise à l'écoute de "Endless Highway"? Se serait-on attendus à une introduction typé jazz, avec ce piano, cette trompette et cette contrebasse?

Cet album est si riche en sonorités: des sons vous en avez partout, des solos de guitares aussi, ainsi que des refrains entraînant. Il y en a réellement pour tous les goûts, et rien qu'à l'écoute de ce "Below Zero", on sent que les membres ont pris un malin plaisir à varier les styles pour étonner encore une fois leurs auditeurs. Ca part littéralement dans tous les sens, difficile de pouvoir donner un style à Waltari, à part "Fusion". Un album intéressant si vous aimez les mélanges et le style progressif. En effet les titres sont assez longs, les structures varient, mais ne se répétent pas. Impossible de s'ennuyer.

Pour ma part, l'artwork et le titre ne s'associent pas vraiment à l'album. On devrait s'attendre à une ambiance froide, d'où cette planète gelée, mais ce n'est pas le cas, excepté pour "In the Cradle" comme je l'ai décris. L'ensemble reste fluide, bien audible, entraînant... Même les claviers, pourtant utilisés à bon escient, mais parfois effacés, n'arrivent pas à justifier l'usage de cette pochette et de ce titre, car ils sont trop chaleureux. Un point d'interrogation donc, mais ne gâchant pas le plaisir procuré à l'écoute de ce opus.

8 Commentaires

10 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

bojart - 15 Décembre 2009: Je dirais que la planète,après une ère glaciaire,va connaitre un réchauffement climatique ;)
Bonne chronique qui donne,comme d'habitude,envie de découvrir ce groupe :)
kamelot25 - 23 Avril 2010: Tres bonne chronique et très bon groupe . Je trouve ce groupe très original . Je l'est connue avec la musique Get Stamped et sa ma choquer ( en bien je vous rassure ), qu'il mette un moment de la variété en pleine musique et c'est très bien bravo a ce groupe
Adarkar - 06 Août 2010: Disque sous noté à mon gout !
Mon album de l'été !
Silent_Flight - 13 Août 2010: Un de mes albums de l'année , j'ai eu la chance de les voir en première partie de Paul DiAnno, du coup j'en ai presque oublié la prestation de l'ex-Maiden lol, pas mauvaise pourtant. Vraiment, c'est plutôt original et accrocheur, rien à jeter dans cet opus.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ Vladax

27 Novembre 2010
En voilà un groupe original. Dans un monde où nombre de groupes produisent une musique uniformisée, Waltari a choisi de prendre le chemin opposé. Du reste, le groupe produit une musique qui ne ressemble à celle d’aucun autre groupe et ne se prive d’aucune limite concernant les genres inclus dans ses morceaux. Il serait par ailleurs extrêmement difficile de définir un genre précis de musique pour Waltari, ils incluent autant des éléments de metal que des éléments de rock, d’électro, de rap dans ce qu’ils font. Une prise de risque énorme donc, car combien de groupes iraient se risquer à inclure tout ce qui vient de la musique dans leur production ? Bien peu à mon avis, et c’est pourtant ce que font les bonshommes de Waltari, ce qu’il font même très bien.

En réalité, je n’ai jamais été un vrai fan de Waltari jusqu’à présent. Même si j’ai toujours écouté agréablement certaines autres productions de ce groupe, j’ai toujours trouvé que les morceaux manquaient d’une réelle ambiance, que quelque part, leurs albums n’avaient pas d’identité propre, chaque morceau se dissociant des autres, et qu’on avait affaire à une sorte de fouillis de pleins de titres complètement différents les uns des autres. A la première écoute de cet album qui est maintenant ma drogue depuis avril, j’ai littéralement succombé à la musique de Waltari.

Pour ma part, j’ai trouvé cet opus bien plus homogène que ce que le groupe avait l’habitude de produire jusqu'à présent. Si le mélange des genres est toujours bien présent, leur musique à nettement une base heavy metal dans cet album. C’est par ailleurs ce qui m’a permis de beaucoup plus accrocher sur cet album que sur les précédents. Si on peut avoir d’abord le sentiment de compositions assez simples dans cet opus, on se rend rapidement compte que tous les titres contiennent des éléments, des idées, des expérimentations bien typiques du groupe qui font toute la richesse et la diversité des 10 morceaux présents ici. Si le titre éponyme, « Below Zero » va légèrement moins loin que les autres titres dans ce domaine et se contente d‘être un bon titre heavy, tous les titres de l’album contiennent plus ou moins d’éléments électro. On remarquera d’autre part une influence rap dans le break de « Without Lies », voir même une influence techno/death dans « Syntax Error ». Tous ces éléments ajoutés à son heavy metal pourraient très facilement prêter à casse-gueule, et pourtant, Waltari maitrise le sujet, et ça se sent.

Une autre particularité du groupe, c’est sa capacité à produire des refrains accrocheurs à quasiment chaque morceau. Ainsi « I Hear Voices » est le morceau au refrain le plus jouissif que je connaisse, et ce n’est pas le seul : Les refrains de « Dubbed World », « Without Lies », « My Own Satisfaction » et de bien d’autres sont autant de titres aux refrains redoutables qui prêtent à taper du pied, la voix si particulière de Hatakka participant indéniablement à cet aspect de la musique de Waltari.

Si deux titres se différencient particulièrement du reste, c’est bien « In The Cradle » et « Syntax Error ». « In The Cradle » pour son metal industriel et son ambiance glacée à l’opposé des autres titres, bien plus énergiques, puissants et chaleureux, et « Syntax Error » pour son ambiance beaucoup plus écrasante que le reste de l’album et sa voix criée quasiment tout au long du morceau. On remarquera néanmoins une ambiance spatiale commune à tous les titres.

Toujours expérimental, mais moins que les précédentes productions de Waltari. Cet album trouve une relative homogénéité, qui était jusqu’alors une caractéristique indissociable à ce groupe si atypique. Des couplets dévoilant la folie créatrice du groupe, des refrains terriblement énergiques et addictifs avec par ci par là des solos guitare impressionnants et des ambiances space-metal envoutantes, voilà la force de ce joyau nommé Below Zero. Cet album est un réel sans-faute et constitue pour moi l’apogée actuelle de leur musique. Là où leurs précédents opus m’avaient à moitié convaincu, celui-ci me donne envie d’en redemander.

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Adarkar - 10 Décembre 2010: L'homogénéité, la cohérance c'est ce qui fait que cet album déchire !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Waltari


Autres albums populaires en Fusion