I Krig

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vreid
Nom de l'album I Krig
Type Album
Date de parution 08 Mai 2007
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album70

Tracklist

1. Jarnbyrd 06:29
2. Under Isen 03:35
3. I Krig 08:40
4. Vaepna Lengsel 04:03
5. Svart 03:53
6. Folkefiendar 03:57
7. Dei Daude Steig av Grav 05:12
8. Fangegard 03:58
9. Millom Hav og Fjell 05:14
Total playing time 45:01

Chronique @ CirithUngol

08 Juillet 2008
Salut, allez je me lance : chroniquer les albums qui me tiennent à coeur.
Je ne sais si ces écrits seront d'une totale objectivité, étant donné la part d'émotion que me procure l'écoute ce ces albums.

J'ai donc choisi pour une première VREID "I Krig" : 3ème album pour ces norvégiens, anciens membres pour la plupart de WINDIR.

L'album en lui même.
Prenez le CD / retirez le délicatement de l'emballage, glissez le dans le lecteur CD (volume de l'ampli sur 7-8), une bonne Kasteel Beer / quelques cigarettes et "PLAY" !

Première claque (gageons que ce ne sera pas la dernière…) avec "Jarnbyrd" : cette intro piano, caisse claire, guitare sèche, basse ouvre le bal.
Le style est bien black thrash (beaucoup moins rock que le précédent album, et ce n'est pas pour me déplaire).
Black par la voix, thrash par la rythmique, qui n'est pas sans rappeler feu CORONER, double grosse caisse implacable, basse bien lourde, guitares saturées mais tout en restant propres et la voix, putain de voix qui vient définitivement m'asseoir dans le canapé avec ma kasteel.

Belle entrée en matière, le CD tourne, la kasteel se vide et la 2ème piste commence.

"Under Isen" : une farandole… voilà ce qui me vient à l'esprit quand j'écoute ce titre, mais pas une farandole de gamins (non non et non) ! Une farandole d'adultes quoi !!! Enfin je me comprends et vous verrez lorsque vous écouterez ce morceau.
Bon je m'éloigne là, sans doute la kasteel. Toujours est-il que ce titre est des plus jouissifs.

Quelques goulées de birrote et voici venu "I Krig"… Violons dépressifs, je m'enfonce bien dans le canapé, allume une cloppe et j'attends sagement… C'est parti ? Non !! Rebreak. Et là ? Yes / énorme braillante de Sture, un excellent black bien rapide, un chant bien raw se mariant à la perfection avec ce style de zic, vite une goulée de kasteel (va falloir que j'aille au ravitaillement moi !), en plein milieu du titre gros break avec basse violon batterie, c'est dingue ce truc se comporte exactement comme je le désire… ils ont tout compris ces norvégiens.

Vient "Væpna Lengsel", quelle puissance dans cette rythmique, je suis littéralement scotché dans le canapé. Comme un énorme marteau martelant le fer chaud, je me laisse emporter par cette sauvagerie, jusqu'au "OUGHHHH" où les guitares prennent le relais… "Magnifique"… voilà, c'est dit.

Ravitaillement en cours, séance décapsulage et "Svart" démarre. Et toujours cette alliance basse batterie qui fait des ravages, et cette voix, putain de voix…

Une lichette de kasteel dans le gosier pas le temps de se reposer : "Folkefiendar" vient de démarrer et 2ème, 3ème, 4ème goulée, il faut bien ça pour ce titre sans aucun doute le plus puissant de l'album. ça envoie dans le bois dur, une tuerie avec non pas une mais deux voix black, et toujours - toujours cette rythmique… 2'23" plus tard, break trash death , un truc pour headbangers, mais avec la bière à la main, c'est pas le top (faudrait voir à ne pas gâcher quand même).

J'en suis où dans cette chronique ? Ah oui ça y est, 7ème morceau, déjà ? Que ça passe vite, "Dei Daude Steig Av Grav" : structure black pour ce titre, une double grosse caisse bien exploitée et judicieusement placée évite à ce morceau de tomber dans un fouillis musical que l'on retrouve très souvent dans ce style de musique. Et re-gros break en plein milieu, que c'est bon… ce son de basse et ses voix claires façon chants vikings (mais ce n'était qu'un break).

Le morceau reprend de plus belle, vite une goulée, une clope, et voilà "Fangegard" (8ème piste), cette intro (mes aïeux) est d'une beauté éclatante tout comme ce titre, c'est étrange… cette écoute me ramène dans les années 90 lorsque je m'envoyais Coroner dans les oreilles (ouais encore !!!) mais sans la voix de Sture.

Une bonne rasade de kasteel afin d'avoir une vision et une écoute plus clair de ce dernier titre, "Millom Hav Og Fjell". Basse, batterie et chants clairs folk et hop une rasade de plus. "Festoyons mes amis, buvons et re-hop !" Car ce titre est l'un de mes préféré avec "Jarnbyrd" : cette basse bondissante, le martèlement de la batterie, une zic bien ficelée, bien endiablée, nourrie de breaks au piano et basse fond de ce titre… une énième claque.

Dernière goulée, l'album se termine (vous aurez noté le timing…) - Résumons nous :
2 kasteel beer, 3 ou 4 clopes, une platine CD, un ampli et des enceintes digne de ce nom et, bien sûr, un canapé seront nécessaires afin de déguster cette galette.
À se procurer de toute urgence si cela n'est pas déjà fait.

Note: 19/20

6 Commentaires

5 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Nordstjarna - 08 Juillet 2008: de même, j'espère avoir l'occasion de les revoir :)
Bien sympa ta chro en tout cas !
MetalMatt92 - 14 Juillet 2008: Mon album préféré du groupe! Y'en a que 3 mais bon.
En live c'était enorme!
Très bon groupe : )
Serval - 16 Décembre 2008: un peu une incitation à sombrer dans l'alcoolisme ta chro, non ?
super album et super groupe
abigael - 16 Janvier 2009: La kasteel : ma maîtresse.. tres bonne oui .tout comme la chro .. un 19/20, une chro sympa et qui donne envie d'aller écouter ce groupe que je ne connais pas du tout. Je n'y manquerais pas tantôt !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Vreid


Autres albums populaires en Black Metal