PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Cyber Metal Vortech The Occlusion
Album, date de parution : 06 Fevrier 2014 - Auto-Production
Style: Cyber Metal

ajouter les paroles de l'album
NOTE : 16/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Forgotten World
2. Mechanicide
3. The Origin
4. Controlled
5. MTTF
6. Sparks of Igniton
7. Flatlined
8. Confined
9. Beyond Tolerance
10. Glitch of Creation
11. Below Radar
12. Genetic Design
13. Legacy System
14. Evolutionary Project (Debased World Order Remix)

modifier l'album  imprimer cet article
2 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent
2 avis 1 16/20
Chronique
16 / 20
    Matai, Jeudi 13 Mars 2014 parlez-en à vos amis  
Vortech montre avec « The Occlusion » qu’il ne perd pas la main

Il n’y a pas encore si longtemps, Vortech nous avait annoncé un nouvel album, un potentiel EP et des tas de bonnes choses pour l’année 2014. Il ne nous aura pas menti. Juha Untinen et son partenaire Mikko Nikula offrent à tous les amateurs de metal futuriste le sixième album studio du projet Vortech, « The Occlusion », composé de 14 titres tout de même.

« The Occlusion » se démarque par son côté plus posé qui tranche avec la brutalité palpable d’un album comme « Devoid of Life ». Mais c’est encore le côté black metal qui ressort des compositions, et non plus le côté death metal des débuts du groupe. Le chant de Mikko y est pour quelque chose puisque son timbre y est plus adapté. Juha a donc adapté son jeu de guitare pour le faire sonner plus cru, plus malsain, cela étant renforcé par les touches industrielles futuristes et pessimistes. Les sonorités sont plus nombreuses et reflètent bien cette prise de contrôle des machines sur la planète, les humains tentant même de les détruire comme ils peuvent (« Mechanicide »).

Les compos ne sont pas brutales, mais elles restent particulièrement catchy et dynamiques comme les très bons « Forgotten World » ou « The Origin ». On regrettera cependant le manque de prise de risque dans les structures, qui se ressemblent très souvent (rythme, mélodies, riffs). Par contre le côté perturbé et électronique prend souvent le dessus comme sur « Flatlined » où le chant féminin dérangé renforce cette atmosphère déshumanisée. « Confined » joue sur un tempo plus lent, avec un fond glacial et des guitares servant plus d’arrière plan qu’autres choses. Le chant de Mikko est très adapté à ce genre d’ambiances, avec des paroles pleines de désespoir dépeignant un monde dépourvu de toute chaleur.

Vortech assure aussi des morceaux plus sensibles dans la veine de NeurotechBeyond Tolerance ») mais c’est encore et toujours le cyber black qui domine tout le long, les claviers et la programmation étant les maîtresses des titres. Pas de morceaux ambiants cette fois-ci toutefois, comme ça avait été le cas sur les opus précédents. Pas de gros blasts ni d’abus de la double pédale comme sur l’album « Wasteland ». En parlant de « Wasteland », Vortech a remixé le titre « Evolutionary Project », qui était tout de même plutôt véloce, tourné death metal et assez agressif. Sur « The Occlusion », on change de registre puisque le black prend le dessus, avec un tempo beaucoup plus lent, une rythmique plus mécanique et des nappes sympho. Il est intéressant de voir Vortech conscient de son évolution en proposant un remix de ce genre, comme s’il opposait son passé death metal à son présent (et sans doute futur) black metal. Une belle réussite en tout cas puisque « Evolutionary Project » reste efficace et prenant.

Vortech montre avec « The Occlusion » qu’il ne perd pas la main et qu’il sait encore livrer de bons morceaux, et ce depuis presque dix ans. Petit bémol toutefois dans la structure des chansons, qui reste la même depuis des lustres, et certaines mélodies ont tendance à revenir régulièrement, une sorte d’auto plagiat. Mais on l’oublie vite puisqu’en général, on passe un très bon moment.




2 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘Think. Feel. metal.’ Contact - Liens
Follow us :