PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Cyber Metal Vortech ...of What Remains
Album, date de parution : 18 Septembre 2015 - Auto-Production
Style: Cyber Metal

ajouter les paroles de l'album
NOTE SOM : 18/20
Toutes les notes : 17/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Decay to Static
2. Disconnect
3. Ghosts of Existence
4. Strength in Numbers
5. Internal Poison
6. Signal Loss
7. Oceans of Steel
8. Predictable End
9. Blast Radius
10. Neolithic (The Darkness Is Born...)
11. Underutilized
12. Toxin Release

modifier l'album  imprimer cet article
5 membres possèdent cet album
ajouter une chronique Album précédent
5 avis 1 17/20
Chronique
18 / 20
    Matai, Mardi 17 Novembre 2015 parlez-en à vos amis  
Un album à couper le souffle

Vortech est un combo qui reste fidèle à lui-même, malgré les années qui passent. Déjà dix ans de formation et sept albums au compteur, le duo finlandais garde un rythme soutenu et apporte très rarement des changements à son line-up. La tête pensante, Juha Untinen, tente tant bien que mal de conserver un certain équilibre et de proposer des compos de cyber/death/black aussi brutales que futuristes, au risque de se répéter. Mais le savoir-faire est là, preuve en est avec le nouvel album en date, "...of What Remains".

On s'éloigne du précédent opus "The Occlusion", légèrement plus calme et plus atmosphérique, pour se diriger vers une explosion de brutalité et d'effets cybernétiques. La musique de Vortech est à l'image de son concept, pessimiste et futuriste, agressive et sans concessions, témoin d'un avenir inquiétant et funeste où les humains, victimes de leur création, glissent de plus en plus dans un monde ténébreux et mécanique. "Decay to Static" démarre en trombe sans nous prévenir, gros riffs, gros blasts et bidouilles électroniques immersives, on retrouve bien cette ambiance pesante et futuriste propre à Vortech qui ne lésine pas non plus sur la dose de mélodies. Le growl de Mikko s'adapte bien à cet univers et ne fait pas tache. Du lourd.

Le cyber death se mêle habilement au black metal qui prend surtout en charge les ambiances. Les nappes de claviers sont typiques ainsi que certains types de riffs. La brutalité du death côtoie parfaitement bien les atmosphères du black pour un résultat saisissant. Les touches cybernétiques apportent un gros plus et permettent d'immerger l'auditeur dans le concept. Il suffit d'écouter "Ghost of Existence", débordant de violence et de puissance, avec son accélération, ses claviers prenants, et ses riffs véloces. Une tuerie !

Comme à l'accoutumée, Vortech arrive à nous concocter des titres qui se démarquent et qui ont une vraie identité, comme "Strength in Number" avec son introduction atypique, faite d'arpèges électroniques, "Signal Lost" avec ses nappes spatiales ambiantes et son léger côté sympho, "Predictable End" avec sa folie électronique et son growl menaçant, "Toxin Release" complètement électronique, ou encore "Blast Radius" avec ses riffs et ces imbrications d'éléments qui fonctionnent très bien.

Les travaux de Vortech ont toujours été de très grande qualité. Mais là, Juha et Mikko se surpassent et nous offrent très certainement leur meilleur opus. Tout y est : les ambiances, la brutalité, les mélodies, l'alliage du death et du black, les claviers, les samples, la diversité, le dynamisme et le synthétique...on a ici tous les ingrédients qu'il faut pour un cyber metal extrême de haute volée. Un album à couper le souffle.




4 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘Think different, think metal.’ Contact - Liens
Follow us :