Into Cold Darkness

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vital Remains
Nom de l'album Into Cold Darkness
Type Album
Date de parution 25 Mars 1995
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album113

Tracklist

Re-Issue in 2003 by Peaceville Records with 2 bonustracks as a Digipak.
1. Immortal Crusade 08:55
2. Under the Moon's Fog 06:45
3. Crown of the Black Hearts 03:40
4. Scrolls of a Millenium Past 05:18
5. Into Cold Darkness 03:51
6. Descent into Hell 04:01
7. Angels of Blasphemy 03:53
Bonustracks (Digipak Edition)
8. Dethroned Emperor (Celtic Frost Cover) 04:42
9. Countess Bathory (Venom Cover) 03:42
Total playing time 36:23

Chronique @ Fabien

18 Septembre 2007
Deux ans et demi après Let Us Pray, Tony Lazaro et sa bande reviennent en mars 1995 avec leur seconde offrande, le redoutable Into Cold Darkness. Peu de changements en perspective, puisque le groupe demeure chez Deaf / Peaceville et présente un line up stable, avec notamment Joe Lewis à la basse et Jeff Gruslin au chant.

Même si le style lourd et profond de Let Us Pray reste de mise, Vital Remains rompt avec son habitude d'éterniser ses morceaux, en proposant un nouvel album étonnamment court, aux titres dès lors plus digestes et plus percutants. Into Cold Darkness balance en effet 8 titres sur 41 minutes, dont le terrible Dethroned Emperor de Celtic Frost, admirablement repris.

Conservant la recette de passages tapageurs s’opposant à des parties d’une grande lourdeur, tout en possédant des titres plus expéditifs, Into Cold Darkness gagne ainsi en relief et en intensité, à l’image des excellents Immortal Crusade et Under The Moon’s Fog, délivrant une puissance et un parfum occulte impressionnants, notamment lors des breaks et des soli particulièrement pesants. De plus, parallèlement aux guitares épaisses de Tony Lazaro et aux growls très purs de Jeff Gruslin, Into Cold Darnkess distille quelques nappes de claviers ou hurlements de loups, qui assombrissent brillamment son atmosphère, renforcée par le concept ultra satanique développé par le groupe.

Evitant judicieusement son habitude de trop en faire, Vital Remains propose dès lors des morceaux plus directs et plus accrocheurs, qui conservent toutefois leurs ambiances particulièrement profondes et pesantes. Into Cold Darkness dégage de surcroît une authenticité et une pureté en tout point exemplaires, permettant au groupe de consolider sa base de fans irréductibles et dévoués.

Fabien.

2 Commentaires

16 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Karaladh - 07 Septembre 2010: '' Under The Moon’s Fog, délivrant une puissance impressionnante, notamment lors des breaks et des solos particulièrement pesants. ''
Ah oui ! Vraiment un titre culte. Lourd, sombre, brutal et l'intro avec des cris de loups est particulièrement angoissante. Album excellent, le meilleur du groupe sans aucun doute. L'ambiance occulte qui y réside est indicible.
Rheindarst - 04 Octobre 2011: Un album de grande qualité sans aucun doute cher Fabien!

Le format plus concis de l'album comme tu la si judicieusement remarqué lui donne un surplus d'efficacité
comparé à "Let us Pray" qui malgré de bonnes choses ne m'avait pas pleinement convaincu.

Le dosage brutalité/riffs accrocheurs est ici parfaitement éxécuté (selon moi) et confère à l'album un petit plus non négligeable qui lui permet de sortir du lot.

Il reste mon préféré même si j'ai bien aimé "Forever Underground" (vu live sur cette tournée a Toulouse). Je l'écoute d'ailleurs assez souvent comparé à d'autres.

Cordialement.

Rheindarst
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Vital Remains


Autres albums populaires en Death Brutal