Dechristianize

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vital Remains
Nom de l'album Dechristianize
Type Album
Date de parution 22 Août 2003
Labels Century Media
Enregistré à Morrisound Studios
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album242

Tracklist

Re-Issue in 2011 by Century Media as a 2 gatefold LP.
Re-Issue in 2012 by Century Media with a bonus disc.
DISC 1
1. Let the Killing Begin 01:59
2. Dechristianize 08:56
3. Infidel 06:18
4. Devoured Elysium 05:44
5. Saviour to None... Failure for All... 06:37
6. Unleash Hell 05:58
7. Rush of Deliverence 07:08
8. At War with God 07:55
9. Entwined by Vengence 10:01
DISC 2 (Re-Issue 2012)
Recorded live at Metalmania Festival, Katowice, Poland, 2007
1. Intro I / Where Is Your God Now 01:48
2. Icons of Evil 07:18
3. Scorned 08:47
4. Born to Rape the World 08:04
5. Hammer Down the Nails 06:47
6. Intro II / Let the Killing Begin 01:54
7. Dechristianize 08:59
8. Infidel 06:08
9. Devoured Elysium 06:06
Total playing time 1:00:36

Chronique @ FkAy

27 Juin 2008
Et bam, dans ta gueule !

On ne peut pas dire que ce cd est des plus tendres ni des plus politiquement corrects, je vous dit ! Rien que le nom de la galette très provocateur donne une idée de quoi on parle, et la pochette résume assez bien la musique elle-même. Il faut savoir aussi que Vital Remains privilégie les musiques très longues. He dites, c'est du death brutal, là... C'est pas un peu risqué ? Dans ce genre, les musiques ont généralement une longueur de trois minutes, avec de temps en temps un petit interlude qui sert a rien parce que de toute façon personne ne l'écoute, et/ou un gros morceau de dix minutes parce que les musiciens trouvent ça marrant. Mais là, c'est Vital Remains : ce n'est pas UN morceau qui fait exception a la règle, c'est tous ! Outre l'introduction, la musique la plus courte dure six minutes, donc, vous avez intérêt a avoir des nerfs solides si vous écoutez cette galette pour la première fois. Surtout quand on termine par un Entwined by Vengeance qui dure dix minutes.

Enfin bref, une bonne production, un chanteur que tout le monde connait via Deicide (Glen Benton, incultes !) - qui, au passage, peut bien être un "Vital Remains" avec des titres plus courts -. Et...Et... Un O'Fenomeno a la batterie. Vous en faites pas, si vous ne le connaissez pas, écoutez Vital Remains, vous allez comprendre.

Quand je disais que la pochette résume bien la musique, voilà ou je voulais en venir : le dessin est assez confus, semble très bordélique a première vue et il faut un peu forcer le regard pour pouvoir bien distinguer chaque élément. En ce qui concerne la galette, c'est presque la même figure : difficile d'accrocher a la première écoute tellement ça va vite et tellement on se perd vite. Et pour cause.. après le petit "Let the Killing Begin", "Dechristianize" démarre, et O'Fenomeno te sors un de ces blasts, mais un de ces blasts... Non, vraiment, c'est quelque chose qu'il faut avoir écouté. Et si vous êtes un apprenti batteur, ou un batteur aspirant, ce titre va vous donner du fil a retordre (sans la bobine).

Un Glen Benton qui continue d'utiliser ses vocaux d'outre-tombe mêles à des vocaux de gargouille façon "Black Metal". Bref, très rapidement une ambiance malsaine s'installe, marqué par les riffs brutaux de la guitare, la batterie qui poutre comme si il n'y avait pas de lendemain, et les paroles qui viennent mettre la cerise sur le gâteau. Et l'ambiance ne vous lâchera a aucun moment de la galette, la recette est toujours la même. Le plus fort, c'est qu'avec une longueur de titres pareille, on pourrait s'attendre a des fins de titres en fondu. Que nenni, les musiciens terminent les titres de la même façon qu'ils les commencent : une explosion sonore, et puis, d'une microseconde a l'autre, paf coupe-feu, il n'y a plus rien ! Ça surprend. Et pour pouvoir tenir le coup pendant une heure, ils doivent vraiment être endurants, nos p'tits gars.

Enfin bref, vous l'aurez compris : Dechristianize est une baffe magistrale, un CD extrêmement brutal, a ne pas mettre entre toutes les mains. Et si vous ne l'appréciez pas a la première écoute, bah ça viendra. Le petit problème, c'est que des musiques qui font toutes entre six et dix minutes, ça va bien pour des genres black viking a la Moonsorrow. Dans du Brutal Death, ça devient rapidement très chiant. Et c'est a peu près ce que je pense de Vital Remains. Ecouter un titre de temps en temps en passant, c'est bien, ça défoule un bon coup, tout le monde a pogotté sa petite sœur bien comme il fallait, mais avaler tout l'album cul sec, non merci. A défaut de réveiller, a la longue c'est fatiguant et ça n'a plus d'intérêt.

Je sais bien qu'un 10 est une note assez maigre vu la réputation qu'a ce disque et que je risque de m'attirer des critiques, mais c'est vrai.. A certaines groupes on reproche de manquer de brutalité, a d'autres on leur reproche d'être brutal mais de l'être n'importe comment, he bien moi a Vital Remains je reproche de bourrer.. trop longtemps ! Et a force ça tape sur les nerfs. Encore, ils se seraient démerdés pour nous pondre les mêmes titres en plus courts, j'aurais été plus sympa avec la notation. Surtout qu'une heure, c'est long dans un domaine ou certaines galettes ont une durée inférieure a 40 minutes.

Enfin bref : A écouter, mais a consommer avec modération...

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Christoune - 28 Juillet 2008: Je ne suis vraiment pas d'accord avec toi.
il est clair que la durée des morceaux peut rebuter, mais ce ne serait que mauvaise foi et basse bêtise que de ne pas reconnaitre que c'est ingénieux, complet et inspiré.
j'en prends pour preuve le morceau "Infidel" qui est une véritable tuerie, et juste après "Devoured Elysium" qui dure un brin moins longtemps, mais qui est tout aussi excellent.
Dave Suzuki est un excellent batteur, certes il pousse le délire blast beat très loin, mais il le maitrise et à un talent pour ne pas que cela soit trop aseptisé et compact.
comme tu dis, certains ne sont pas aptes à saisir le "génie musical" du disque, et chacun à ses préférences, mais je ne vois pas bien pourquoi coller un 10 alors que tu dis toi même

"Enfin bref, vous l'aurez compris : Dechristianize est une baffe magistrale, un CD extrêmement brutal, a ne pas mettre entre toutes les mains."

on peut comprendre "baffe magistrale" dans tout les sens, negatif comme positif, mais bon, c'est le but du jeux du brutal death, donc je trouve la note un peu fort.

ne prends pas ça comme une attaque hein, c'est un simple commentaire.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ cthulhu

27 Novembre 2005
Soyons clairs tout de suite : Vital Remains est un excellent groupe, et ce Dechristianize est sans aucun doute le meilleur album de leur carrière. En effet, ce combo américain donne dans le death metal brutal, voir meme barbare (comme de nombreux combos US,me direz-vous), mais Vital Remains, c'est plus que ça : à l'écoute de cette album, on ressent une dimension épique absente dans la musique de leurs confrères, cette dernière se traduisant par des morceaux longs, voire même très longs (avouez qu'un morceau de brutal death de plus de 8 minutes, c'est assez rare!)et par une alternance entre des passages extrêmement brutaux (blast-beats et compagnie) et des mélodies de guitare qui feraient fondre le plus renfrogné des black-métalleux. Des morceaux de la trempe de "Infidel" ou du génialissime titre éponyme se font rare de nos jours. S'ajoutent à cela les vocaux du leader de Deicide, j'ai nommé tonton Glen Benton, qui pour ma part, n'avait pas chanté sur un si bon album depuis longtemps ("Scars of the Crucifix de Deicide n'étant pas encore sorti à l'époque.).Le tout servi par une technique de haute voltige et une production magistrale, que demander de plus ? Un prochain album meilleur que celui-ci...ils en sont capables !

1 Commentaire

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Karaladh - 12 Mars 2012: " ce Dechristianize est sans aucun doute le meilleur album de leur carrière. "
Pas d'accord. Je trouve que tous les albums qui précèdent l'ère Benton ont une aura qui s'éclipse après l'arrivée de celui-ci, même si ce n'est pas directement de sa faute. Je ressens un manque d'inspiration assez flagrant sur les deux derniers albums, surtout sur le petit dernier.

" avouez qu'un morceau de brutal death de plus de 8 minutes, c'est assez rare! "
Et assez rébarbatif, dans le cas de Dechristianize. Les morceaux en soit ne sont pas mauvais, mais l'efficacité du riffing n'est pas suffisante pour se permettre de l'étaler sur huit minutes, tandis que sur les albums précédents, l'efficacité et surtout l'inspiration y étaient pour beaucoup.

Malgré ses quelques mauvaises critiques, je trouve que Dechristianize est un album pas mal, mais il faut bien avouer qu'il souffre de la comparaison avec ses prédécesseurs. En tout cas, c'est ce que je pense.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ akathor

08 Juillet 2008
Il y a beaucoup d'albums qui séduisent à la première écoute, mais après il n'y a pas besoin de l'écouter 10 fois pour vous apercevoir qu'il n'y a rien à retenir. C'est le cas pour cet album de Vital Remains. Le côté bourrin, seul point positif de cet album, et une batterie mitrailleuse sont mis en avant afin de camoufler les riffs dans l'ensemble très peu inspirés. Certes, quelques passages mélodiques démontrant toute leur technique sont très beaux, mais ne suffisent pas à relever le niveau de cet album aux compos beaucoup trop longues! Perso, le chant est bon, mais je trouve qu'il est trop pesant, et camoufle, encore une fois, la musique. Alors l'intro est géniale, et amène à un premier morceau qui détruit tout à la première écoute, mais qui à cause de sa longueur perd de sa crédibilité, et tout l'album est comme cela. L'album qui suit, "Icons of Evil", est une copie conforme de ce "Dechristianize", avec les mêmes défauts, et encore moins inspiré, c'est vous dire!

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
albundy57 - 19 Septembre 2010: J'aime cet album que je trouve le meilleur du groupe, surtout grâce à la présence de Benton au chant. Mais il est clair que la durée interminable des titres s'avère assez chiante au final!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Vital Remains


Autres albums populaires en Death Brutal