PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Metalcore Trivium Ember to Inferno
Album, date de parution : 14 Octobre 2003 - Lifeforce Records
Produit par : Jason Suecof
Style: Thrash Metal
1 2

NOTE SOM : 20/20
Toutes les notes : 17/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
Re-Issue in 2005 by Lifeforce Records with a different cover and 3 bonustracks.
1. Inception the Bleeding Skies
2. Pillars of Serpents
3. If I Could Collapse the Masses
4. Fugue (A Revelation)
5. Requiem
6. Ember to Inferno
7. Ashes
8. To Burn the Eye
9. Falling to Grey
10. My Hatred
11. When All Light Dies
12. A View of Burning Empires
Bonustracks (Japanese Release)
13. The Storm
14. Sworn
Bonustracks (Re-Issue 2005)
13. Blinding Tears Will Break the Skies
14. The Deceived
15. Demon

modifier l'album  imprimer cet article
305 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique/commentaire Album précédent
104 avis 2 17/20
Chronique
16 / 20
    darkmonkey666, Mercredi 03 Mars 2010 parlez-en à vos amis  
C'est en 2003 que Trivium jeune groupe, débarquant d'Orlando , sort son premier album: Ember to Inferno, produit chez Lifeforce Records. Combinant riffs très puissants( Pillars Of Serpent, Ember to Inferno, My Hatred, When All light Dies, To Burn The Eyes ), soli techniques( Ember to Inferno, To Burn The Eyes ) et de très bonnes mélodies, cet album nous plongent dans " l'ambiance Trivium ".


Bien que certaines personnes puissent dire que Trivium est un groupe banal, qui ressemble à beaucoup d'autres, il faut avouer qu'ils sont très fort dans ce qu'ils font. L'album suit une linéarité parfaite et les chansons sont jouées dans un style totalement metalcore, excepté le fait que la distorsion des guitares ait un gain assez faible pour ce style. Il suffit d'écouter Fugue( A Revelation ) ou When All Light Dies pour comprendre que les Coreux de Floride en ont dans le pantalon. Les chansons ont toutes leur propre couleur, les riffs ne se répètent pas. Ce dernier point est une des faiblesse de certains groupes de metalcore. Trivium préserve tout de même des bonnes bases dans le genre: couplets hurlés, refrain chantés, utilisation de l'ostinato mélodique, des harmonies à la tierce et j'en passe... Car brutalité et mélodies définissent cet album. Le mixage est bien réalisé, le son est clair et précis. Mathew Kiichii Heafy, qui n'a alors que 17 ans, fait un tour de force en enregistrant toutes les guitares et la majorité des voix sur l'album. Ce dernier est l'auteur de toutes les chansons présentent sur l'album, on retrouve des influences certaines comme Iron Maiden, Metallica, Pantera, Megadeth.


Passons aux points faibles( si il y en a ). On remarque que la batterie est assez timide, bien que technique, Travis Smith utilise un set assez simple avec peu de fûts et quelques cymbales de base ( trois crash, une charleston, une china, une splash et une ride dont j'adore le son incisif ). La voix est parfois hésitante sur les parties chantées. La basse est trop compressé et possède une distorsion( ce qui est en fait pas mal du tout ). Toutes ces " lacunes " seront comblés par le temps: Matt K. Heafy prendra des cours de chant les années suivantes, mais la différence remarquable sera le jeu du batteur Travis Smith qui donnera une texture différente au style " Trivium "( des toms omniprésents, des riffs beaucoup plus complexes etc... ).

En conclusion cet album est un très bon départ pour Trivium. Ember to Inferno fait preuve d'une grande maturité dans l'écriture. Un album à se procurer immédiatement pour tous les amateurs du genre.

16/20




7 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘metal beat.’ Contact - Liens
Follow us :