PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Tourniquet Microscopic View of a Telescopic Realm
CD, date de parution : 2000 - Metal Blade Records
Produit par : Metoyer Bill
Style: Thrash Technique

NOTE SOM : 19/20
Toutes les notes : 18/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Besprinkled in Scarlet Horror 07:40
2. Drinking from the Poisoned Well 07:34
3. Microscopic View of a Telescopic Realm 06:14
4. The Tomb of Gilgamesh 07:36
5. Servant of the Bones 04:57
6. Erratic Palpitations of the Human Spirit 06:25
7. Martyr's Pose 04:19
8. Immunity Vector 05:11
9. Indulgence by Proxy 05:55
10. Caixa de Raiva 04:11
11. The Skeezix Dilemma, Pt. 2 (The Improbable Testimony of the Pipsisewah) 09:58
Total playing time 1:10:02

modifier l'album  imprimer cet article
32 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
8 avis 1 18/20
Chronique
18 / 20
    metalmat66, Samedi 07 Mars 2009 parlez-en à vos amis  
Beethoven meets Frankenstein

C’est ainsi que Tourniquet définit son approche de la musique ; attention, on ne parle pas ici de metal sauce symphonique, mais bien de thrash inspiré d’envolées classiques que l’on pourrait parfois rapprocher d’un certain Mekong Delta.

Depuis Stop the Bleeding en 1990, Tourniquet n’a eu de cesse de faire évoluer son art, proposant à ses auditeurs de véritables puits de riffs et de rythmes, à l’inspiration et à la variété presque indécentes. Même les écarts heavy/rock plus prononcés sur Vanishing Lessons (1994) et Crawl to China (1997) n’ont pas entaché la qualité intrinsèque de son travail. Un sans-faute vous dis-je !

Et pour ce Microscopic View of a Telescopic Realm, nous n’irons pas par quatre chemins, c’est une tuerie absolue ! Sur des rythmiques tendues et incroyablement variées, des mélodies imparables, voire parfois d’une simplicité biblique, Ted Kirkpatrick, batteur, auteur-compositeur et muti-instrumentiste de génie, semble être en perpétuel état de grâce au long des onze compositions et 70 minutes de l’album. Aaron Guerra aux guitares et Luke Easter au chant ne sont pas en reste, proposant eux aussi un savant mélange de rage, de technicité et de finesse. Sans tomber dans le déjà-vu, Tourniquet sait taper là où il faut pour nous faire vibrer et ce au mépris d’une quelconque mièvrerie commerciale. Même des profanes en metal y trouveraient pourtant leur compte tellement les morceaux sont mélodiquement accessibles, chaque compo ayant une accroche qui flatte instantanément l’oreille.

Tous les titres, et en particulier les grosses cylindrées que sont «Besprinkled in Scarlet Horror», «The Tomb of Gilgamesh» ou «The Skeezix Dilemma part II», présentent un nombre incroyable de riffs, de breaks et d’ambiances. Par ailleurs, Tourniquet ne se refuse aucun écart vers d’autres styles («Microscopic View of a Telescopic Realm» et son break presque hardcore, «Caixa de Raiva» et son côté big-rock) et inclut même des passages à la flûte («Besprinkled …», « Imunity Vector », un savoureux instrumental) ou au violoncelle ("The Tomb of Gilgamesh",«The Skeezix Dilemma») !

Quant aux paroles, elles s’inspirent ouvertement des évangiles, les membres du groupe étant des chrétiens convaincus. La teneur des propos n’est toutefois pas extrême, on y adhère ou pas, mais là n’est pas le plus important. Si une telle dévotion à Dieu les a aidé à accoucher d’un truc pareil, on ne peut que leur suggérer de garder la foi !

Vous l’aurez compris, la variété et l’excellence sont les maîtres mots de cet album passionnant de bout en bout. Le thrash/heavy aux relents progressifs proposé par Tourniquet (nom inspiré d’une démarche spirituelle) est suffisamment rare et abouti pour en faire un album référence, au même titre d’ailleurs que son fameux successeur Where Moth and Rust Destroy en 2003. Culte !




15 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Think. Feel. metal.’ Contact - Liens
Follow us :