PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
The Wounded Kings The Shadow Over Atlantis
CD, date de parution : 04 Janvier 2010 - I Hate Records

NOTE : 19/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. The Swirling Mist 10:22
2. Baptism of Atlantis 08:11
3. Into the Ocean's Abyss 02:02
4. The Sons of Belial 08:01
5. Deathless Echo 02:50
6. Invocation of the Ancients 10:09
Total playing time 41:35

modifier l'album  imprimer cet article
15 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
2 avis 1 19/20
Chronique
    hemistes, Mardi 03 Janvier 2012 parlez-en à vos amis  
Les britanniques enfoncent le clou (faites attention à vos doigts)...

Tout juste un an et demi après la sortie de leur premier opus "Embrace of the Narrow House", le duo britannique revient avec le second bébé intitulé "The Shadow Over Atlantis"
Le groupe avait déjà réussi à surprendre avec leur premier album, la critique les comparant même à Electric Wizard er Ramesses, les deux autres groupes majeures de la scène doom britannique.
Autant vous dire que le groupe était attendu au tournant.
C'est donc sur le label I Hate Record que ce deuxième opus vit le jour avec en prime une belle illustration qui est à mon goût plus intéressante que celle de l'album précédant, enfin les goûts et les couleurs...

Ici la recette de ce "The Shadow Over Atlantis" reste la même, attention sortez vos cahiers et veuillez noter s'il vous plait.
Vous prenez une grosse dose d'occultisme, vous ajoutez deux mesures de sorcellerie et autres magies obscures, vous rajoutez une grosse dose de lourdeur et une pincée d'ambiance funèbre.
Vous mélangez le tout et vous obtenez ce magnifique disque.
Bon ok, c'est très schématique mais globalement voilà en gros ce que l'on peut retrouver dans ce second opus.

L'ambiance de ce disque est même plus prenant que celle du précédent, elle est plus noire, plus étouffante, plus suffocante. On plonge dans un monde typiquement Lovecraftien (qui au passage doit être une source principale des compositions du groupe).
Steve Mills et sa basse nous en envoie pleins les oreilles, son instrument claque et nous plonge dans des abysses noires et opaques que l'on perd tous nos sens, on est comme emporté dans ce flux de lourdeur pachydermique.
La voix Georges Birch se fait par moment éthérée, tel un spectre voulant nous emporter encore plus profondément. On ne peut que rester hypnotisé par ce chant à la limite de l'ensorcellement. Ce n'est plus de la musique mais de l'art noir et divinatoire.
Le groupe sort ici le grand jeu pour nous emporter plus bas que terre.
La musique est vraiment parfaitement exécuté et dresse vraiment une ambiance digne d'un grand disque de doom!
Les interludes de l'album ne sont pas en reste, les notes de piano viennent nous apporter un côté encore plus glauque. Le groupe a vraiment décidé de ne pas nous laisser sortir indemne de ce disque et n'ont vraiment rien laissé passer. Tout est étudié dans les moindre détails.

Je sais je m'emballe peut être me direz vous, mais à la découverte du groupe j'ai pris une telle claque que j'en aurai presque délaissé ma soumission à Electric Wizard pour la donner à ce duo britannique.
C'est vous dire à quel point la musique de ce groupe me touche et me transporte.
The Wounded Kings avait posé un clou et maintenant ils l’enfoncent (faites gaffe à vos doigts).




0 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Made by Metal’ Contact - Liens
Follow us :