B-Day

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Band Name Tankard
Album Name B-Day
Type Album
Date de parution 2002
Labels AFM Records
Produit par Classen Andy
Enregistré à Stage One Studio
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album90

Tracklist

Re-Issue in 2010 by AFM Records
1. Notorious Scum 03:51
2. Rectifier 04:12
3. Need Money for Beer 03:36
4. Ugly, Fat and Still Alive 03:57
5. Underground (Atmosphere: Hostile) 04:24
6. Voodoo Box 04:21
7. Sunscars 03:22
8. Zero Dude 04:25
9. New Liver Please! 03:36
10. Rundown Quarter 03:34
11. Alcoholic Nightmares 05:11
Total playing time 44:29

Chronique @ Arawn

01 Juin 2005
Pour ce dixième album qui célèbre les 20 ans de carrière de Tankard, le groupe nous offre un double album avec en bonus les deux premières démo du groupe, Heavy Metal Vanguard de 1984 et Alcoholic Metal de 1985 permettant aux fans de comparer les version modernes d'"Alien", "Incredible Loudness", "Rundown Quarter" et "Death by Whips" aux versions originales d'époque et de se rendre compte que le Tankard d'aujourd'hui est dans le fond relativement proche du Tankard d'il y a 20 ans.

Tankard continue dans l'évolution entamée depuis le virage de Dicso Destroyer et Kings of Beer
vers des albums toujours plus rentre-dedans et péchus et un certain retour au source. En effet, si on fait abstraction des textes, B Day n'a pas grand chose de délirant ou de décalé et est bien plus proche d'un album de thrash relativement classique et de l'époque Chemical Invasion que des précédents albums tout en gardant son originalité avec ses riffs bon enfant et ses refrains en chœur comme dans "Ugly Fat and Still Alive", ou "Voodoo Box" et ses influences rythmique punk comme dans "Zero Dude". Comme pour confirmer son retour au source, Tankard nous offre comme dans les deux précédents albums une version remise à jour d'une chanson de ses premières démo, "Rundown Quarter".

B Day est un album très homogène avec des chansons dont les riffs sont majoritairement assez rapide comme "Notorious Scum" voire franchement à fond comme "Rectifier" ou "New Liver Please". L'exception confirmant la règle est "Underground" qui, à part durant la grosse coupure solo du milieu, reste mi tempo tout du long et possède un certain côté lancinant. Pour tous les autres morceaux, c'est l'aspect entrainant et efficace qui prime avec en tête la chanson "Rectifier".

Un fort bon moment de thrash survolté !

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Goneo - 06 Décembre 2012: C'est vrai qu'il est bien cet album , que je dècouvre qu'aujourd'hui. D'ailleurs c'est bien mieux que leurs récentes réalisations (thirst, volume 14 et A girl called cerveza) qui sont plus complexes et perdent du coup en efficacité.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Tankard


Autres albums populaires en Thrash Metal