House of Dreams

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sunstorm
Nom de l'album House of Dreams
Type Album
Date de parution 17 Avril 2009
Style MusicalHard FM
Membres possèdant cet album29

Tracklist

1.
 Divided
 04:38
2.
 Don't Give Up
 04:49
3.
 The Spirit Inside
Ecouter04:02
4.
 I Found Love
 04:00
5.
 Say You Will
 04:34
6.
 Gutters of Gold
 04:39
7.
 Save a Place (in Your Heart)
 04:13
8.
 Forever Now
 04:16
9.
 Tears on the Pages
 04:36
10.
 House of Dreams
 04:21
11.
 Walk On
 04:35

Durée totale : 48:43

Acheter cet album

Sunstorm



Chronique @ frozenheart

25 Août 2017

House of Dreams, s'inscrit dans la même veine mélodieuse et raffinée que son prédécesseur.

Pour le fan de Hard Rock Mélodique et FM, la sortie en 2006 du premier album éponyme de Sunstorm avait été une vraie révélation. Porté par leurs créateurs depuis un peu plus de deux années, le groupe d'origine américaine, constitué uniquement de musiciens allemands et mené de main de maître par le chanteur Joe Lynn Turner, nous revient trois ans plus tard avec un second manifeste de Hard Rock FM au nom évocateur de House of Dreams et distribué une fois de plus sur le label italien Frontiers Records, évidemment!

Côté line-up mis à part l'intégration de Günter Werno (Vanden Plas, D.C. Cooper, Place Vendome) en lieu et place de Jochen Weyer aux claviers, aucun changement notoire ne sera à signaler. Pareil pour la production, qui sera de nouveau supervisée sous la houlette de Dennis Ward. Il dotera les 11 pistes de l'album d'un son clair et aéré dont un mix qui mettra en valeur un son cristallin au niveau des guitares et des claviers, mais aussi le chant mélodieux et légèrement éraillé de Joe Lynn Turner. Quant à la magnifique pochette de l'opus, elle sera l'oeuvre de l'illustrateur suédois de renom Carl André Beckston connu pour avoir travaillé pour le compte des groupes du genre FM, Power et Progressif tels que: House Of Lords, Terra Nova, Mindmaze, Lalu, Seventh Wonder entre autres.

Passés ces détails, allons directement au contenu de l'opus. Il sera constitué de 10 chansons d'obédience Hard FM, AOR, acidulées et assez semblables à celles qui illuminaient son illustre prédécesseur. Elles seront une nouvelle fois écrites par des compositeurs de talent. À commencer par le fidèle Jim Peterik, ainsi que les faiseurs de tubes que sont Russ Ballard et Desmond Child. Mais aussi, Paul Sabu (Only Child) et dans une moindre mesure les frères Martin James et Tom, claviériste et guitariste du groupe Hard FM britannique Vega.

L'album débute sur les sautillants "Divided" et "Don't Give Up" tous deux dotés d'une mélodie et d'un refrain qui font mouche. Dans un registre plus classique Rock et en mid tempo, "Forever Now" n'aurait pas dépareillé sur un album de Survivor! Cependant, c'est lorsque le groupe accélère le tempo que sa musique prend toute sa dimension et déclenche enfin des pulsations vraiment intéressantes. Les entraînants "I Found Love", "Gutters of Gold" et le titre phare, seront sans aucun doute les passages les plus enthousiasmants et percutants de l'album, surtout au niveau des guitares.Le reste des titres reprendra la même formule que sur l'éponyme. À savoir des morceaux en mid tempo aux nappes de claviers et refrains efficaces renforcées par quelques petits effets électroniques voire légèrement Prog du maestro Günter Werno, l'aérien "The Spirit Inside" à l'intro et air qui ne vous quitte plus en sera le meilleur des exemples, mais aussi le titre préféré de votre serviteur.

Avant de conclure n'omettons pas les 3 ballades encore très (trop) nombreuses sur cet album. À commencer par la magnifique et sensuelle "Walk On" (composée à l'origine par le duo Joe Lynn Turner, Desmond Child pour l'album Freight Train Heart, du Rocker australien Jimmy Barnes), dont le chant félin et langoureux de Joe Lynn Turner nous donnera une fois encore des frissons. Nous avons aussi "Say You Will" et ses belles notes de piano. "Tears on the Pages", la ballade restante un brin sirupeuse, pour ne pas dire mièvre, ainsi que "Save a Place (in Your Heart)" (la reprise du groupe Hard FM Only Child), seront à ranger parmi les titres les plus prévisibles et faibles de l'opus.

Malgré une forte présence de ballades, cette deuxième réalisation de Sunstorm parue en 1999 constitue un album plutôt inspiré et efficace sachant distiller avec classe et aptitude un Hard FM d'obédience AOR, oscillant entre titres mélodieux, énergiques et facilement mémorisables.
Alors, si vous êtes un inconditionnel de la musique des groupes tels que: Foreigner, Giant, Journey ou Toto, je vous conseillerais vivement de jeter une oreille sur ce magnifique et authentique album qu'est House of Dreams.



2 Commentaires

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Elevator - 25 Août 2017: Il est bien foutu mais j'aime moins les compos de ce "House of Dreams" que celles du premier album. Merci pour le texte quoiqu'il en soit.
metalstormrider - 31 Août 2017: Encore un album qui mériterait à être connu...voire même remboursé par la Sécurité Sociale
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Sunstorm


Autres albums populaires en Hard FM