Lots of Girls Gonna Get Hurt

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Shining (SWE)
Nom de l'album Lots of Girls Gonna Get Hurt
Type EP
Date de parution 30 Mai 2012
Style MusicalBlack Avantgardiste
Membres possèdant cet album21

Tracklist

1. For My Demons (Katatonia Cover) 06:03
2. Utan Dina Andetag (Kent Cover) 04:30
3. Kung Av Jidder (Imperiet Cover) 04:53
4. Carnival of Rust (Poets Of The Fall Cover) 04:41
Total playing time 20:07

Commentaire @ Darkshare

15 Septembre 2012

Shining refusant d'être désigné comme groupe de Black Metal, il nous le montre aujourd'hui!

Alors..... Que peut-on dire de cet EP de reprise de ce fameux groupe de Black Metal Suicidaire?

Etant un grand fan de Katatonia et en ayant découvert Shining il y a un peu de temps, je me suis donc lancé tout de suite sur leur première reprise, l'atmosphère de "For My Demons" correspond exactement au style de Shining et c'est exactement cette réaction que l'on ressent à la première écoute, ce groupe reprend ce titre fabuleusement. Le chant clair de Niklas Kvarforth, son charismatique leader, correspond exactement ou morceau mais presque aucun changement! Le groupe ne pose pas leur marque de fabrique, tapissé dans l'ombre et reproduisant presque à l'identique ce morceau: quelques changements de batterie, pas de chant rauque ni de cris aigus typique de ce Black Metal
Mais là, surprise!
Le choix des autres morceaux est...original (on va utiliser ce mot), ce répertoire ne va pas du tout à un groupe comme ça, "Utan Dina Andetag" reprise en suédois de KENT? Les violons et la guitare acoustique sont sortis mais pourtant, alors que ces instruments réussissent très bien à ce groupe, cette reprise nous rend joyeux mais pas de la bonne façon. Shining! le groupe prônant l'autodestruction ne peut se permettre de jouer ça et ce refrain de Kvaforth et ce chant clair nous lasse très rapidement.
Alors que la batterie initiant la 3ème reprise,"Kung Av Jidder de Imperiet", le premier riff commence et on ressent la même émotion qu'au morceau précédent, une voix plus grave cette fois pour les couplets avec une très belle voix pendant le refrain et un solo plutôt heavy.
Enfin, un morceau un peu plus "métal" : Carnival Of Rust de Poets Of The Fall; une intro et des couplets acoustiques pour aboutir à un refrain plus heavy mais cela ne suffit pas à retrouver tout l'univers de Shining qu'il transmet depuis toute sa carrière.

De part cet EP, on peut reprocher à Shining de trop s'éloigner de son univers, on peut applaudir cette originalité et d'avoir essayé quelque chose de nouveau mais je n'aurais pas associer Shining à cet album, plus en projet solo de Niklas.

A part un morceau collant à leur musicalité, cet EP nous laisse sur notre faim après un très bon album VII - Född Förlorare.

Shining est bien en perpétuel changement mais ce changement l'éloigne de ses racines. Shining refusant d'être désigné comme groupe de Black Metal, il nous le montre aujourd'hui!

Attendons le prochain album!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Shining (SWE)


Autres albums populaires en Black Avantgardiste