PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Thrash Metal Shatter Messiah God Burns Like Flesh
CD, date de parution : 2007 - Dockyard 1
Style: Thrash Metal

NOTE : 17/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Idolater
2. God Burns Like Flesh
3. Hidden Track
4. Pathway
5. Stripped of Faith
6. Dirge of the Christ
7. Buried in Black
8. This is the Day
9. Tomorrow Immortal

modifier l'album  imprimer cet article
7 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 €31,95
5 avis 1 17/20
Chronique
17 / 20
    Julien, Dimanche 23 Décembre 2007 parlez-en à vos amis  
Voila un disque qui m’aura donné du fil a retordre tant il est bon et tant je en savais pas comment bien le décrire. A l’instar du premier opus qui avait déjà fait sensation chez mes voisins, ce God Burns Like Flesh envoie le boulet comment devrait envoyer bon nombre de disque.

En même temps lorsque l’on regarde le casting il y a de quoi saliver. Curran Murphy (Nevermore, Annihilator), Robert Falzano (ex-Annihilator), Greg Wagner et Dusty Holt de H.A.T.E. Avec ça il y a de quoi experer du bon et l’on ne sera pas déçu.
Shatter Messiah nous propose donc une sorte de thrash/power heavy de grande qualité. Les riffs sont aussi puissants que mélodiques avec des soli de guitares qui ne sont pas dégueux du tout.
Il faut reconnaître une qualité au groupe c’est celle de tirer le meilleur du moderne et du old scool. Le meilleur du thrash et le meilleur du death. Car oui la musique se fait parfois bien death sans pour autant perdre de sa fluidité ou de son intérêt. Pour faire simple on peut résumer ce disque comme un savant cocktail de plein d’influences. Que ce soit dans le moderne avec Machine Head ou bien le plus old scool avec Anthrax, le groupe retombe toujours sur ses pattes car God Burns Like Flesh n’est pas un plagia. Ainsi on un break à la Machine Head côtoie un passage ultra jazzy suivi un avoie limite death. Et oui c’est la grande classe. Mais ce qui contribue également à la bonne marche de tout ça, c’est la présence d’un excellent chanteur en la personne de Greg Wagner. Son chant puisant et maîtrisé galvanise a lui seul les excellentes compos du groupe. Pour sa part le chant du bon Greg tire plutôt vers le old scool mais avec un rendu finalement assez moderne.

Un excellent disque qui mérite toute votre attention. Si vous aimez le bon thrash ce disque devrait vous combler. A la limite, il pourrait presque plaire du moment qu’on se donne la peine de l’écouter.

Un bon must !!!!!!




0 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Just metal.’ Contact - Liens
Follow us :