Solid Ball of Rock

Liste des groupes NWOBHM Saxon Solid Ball of Rock
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Saxon
Nom de l'album Solid Ball of Rock
Type Album
Date de parution 1990
Labels Virgin
SPV
Style MusicalNWOBHM
Membres possèdant cet album168

Tracklist

Re-Issue in 2002 by SPV with 2 bonustracks.
1. Solid Ball of Rock
2. Altar of the Gods
3. Requiem (We Will Remember)
4. Lights in the Sky
5. I Just Can't Get Enough
6. Baptism of Fire
7. Ain't Gonna Take It
8. I'm on Fire
9. Overture in B-Minor / Refugee
10. Bavarian Rhapsody
11. Crash Drive
Bonustracks (Re-Issue 2002)
12. Requiem (We Will Remember) (Alternate Version)
13. Reeperbahn Stomp

Chronique @ Loloceltic

19 Avril 2013

Saxon renaît de ses cendres, redresse la barre et bombe à nouveau le torse.

"Solid Ball of Rock", c’est l’histoire d’une arrivée et de deux retours, dont l’un découlant directement de la première. Et comme il semble indispensable de rendre plus clairs nos propos, nous préciserons que l’arrivée est celle de Nibbs Carter, jeune bassiste passé brièvement au sein de Fastway et embauché dès 1988 par Saxon pour la tournée qui suivit "Destiny", suite au départ de Paul Johnson. Le premier retour, c’est celui de Nigel Glockler derrière la batterie du quintet britannique, après son escapade au sein de GTR en compagnie de Steve Howe (Yes) et Steve Hackett (Genesis). Enfin, le second retour, c’est celui du Saxon qui avait progressivement disparu depuis plusieurs albums, perdant son âme en chemin à trop vouloir conquérir l’Amérique. Et c’est bien l’arrivée de Nibbs Carter qui semble être à l’origine de la résurrection de la légende de la NWOBHM.

Crédité sur 8 titres dont 5 écrits seuls (6 si l’on prend en compte le court instrumental "Bavarian Beaver"), le jeune bassiste apporte une fraicheur et une énergie que l’on croyait perdues pour le combo de Barnsley. C’est à lui que nous devons par exemple les cinglants "Altar Of The God" ou "Baptism Of Fire", sublimes décharges d’adrénaline à la frontière du speed comme Saxon ne nous en avait plus pondu depuis "Power and the Glory". Mais, non content d’imposer sa griffe dès sa première apparition studio avec ses glorieux aînés, Carter est également capable de se fondre au sein de la légende menée par Byford et Quinn et de dégainer un "I’m On Fire" au riff 'AC/DCien' ou un "Cash Dive" plongeant directement ses racines dans la NWOBHM originelle.

Revigoré par sa nouvelle recrue, Saxon revient donc à ce qui faisait sa force, à savoir ce savant mélange de titres percutants menés par le jeu hyper dynamique de Glockler ("Lights In The Sky"), d’hymnes directs et efficaces aux riffs simples et aux refrains irrésistibles ("Solid Ball of Rock", "I Just Can’t Get Enough"), et même de quelques éléments conservés de sa période FM, la mélodie l’emportant sur la mièvrerie ("Requiem (We Will Remember)", talentueux hommage à la mémoire des disparus du rock). La paire Quinn / Oliver s’en donne à cœur joie, enchainant les riffs et soli avec un enthousiasme communicatif, alors que Biff est en pleine forme, imposant son chant si caractéristique et son charisme, en particulier à l’occasion d’un "Ain’t Gonna Take It" plus sombre et doté d’un superbe break acoustique, ou bien sur le mid-tempo d’un "Overture In B Minor - Refugee" à la tristesse palpable, sans oublier son inimitable gouaille dont le meilleur exemple est le 'Ein Zwei Drei' balancé en ouverture de "I’m On Fire" en hommage à ses hôtes, "Solid Ball of Rock" ayant été enregistré à Hambourg.

Sans atteindre le niveau des incontournables albums de son début de carrière, Saxon renaît cependant de ses cendres, redresse la barre et bombe à nouveau le torse, faisant de ce "Solid Ball of Rock" un opus charnière, synonyme de grands espoirs, et porteur d’un enthousiasme et d’une énergie rafraichissants. Voici donc un retour gagnant qui rassure et redonne le sourire aux amateurs du groupe, et à ceux du Hard/Métal mélodique en général.

1 Commentaire

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Yann.77 - 21 Avril 2013: très bon album du groupe, qui mériterait selon moi, un son plus percutant, je le trouve un peu faiblard sur ce niveau, sinon l'album est très agréable à écouter et contient de véritables bonnes chansons.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Saxon


Autres albums populaires en NWOBHM