PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Metal Gothique Paradise Lost Host
CD, date de parution : 21 Mai 1999 - EMI Records
Produit par : Lyon Steve
Style: Metal Gothique

NOTE : 15/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. So Much Is Lost 04:15
2. Nothing Sacred 04:01
3. In All Honesty 04:02
4. Harbour 04:23
5. Ordinary Days 03:28
6. It's Too Late 04:43
7. Permanent Solution 03:16
8. Behind the Grey 03:13
9. Wreck 04:40
10. Made the Same 03:33
11. Deep 03:59
12. Year of Summer 04:16
13. Host 05:11
Total playing time 53:00

modifier l'album  imprimer cet article
183 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
45 avis 1 15/20
Chronique
17 / 20
    Killy, Vendredi 10 Août 2007 parlez-en à vos amis  
Qualifié d'ange déchu du métal à cause de sa soif de mélodies nouvelles et de son envie d'exposer sa tristesse par un autre son que celui des guitares et du son heavy, Paradise Lost rend hommage à un groupe très cher à leur coeur, The Sisters Of Mercy (et non pas Depeche Mode), véritable Icône à leur yeux.
Host est donc un album de Dark Rock électro. Il est difficile pour un métalleux habitué à Icon et Draconian Times de laisser ses oreilles se tenter vers un tel album. Et pourtant il n'y a aucune honte à aimer cet album tant la musique y est riche.
La production assurée par EMI est tout d'abord impeccable avec une basse très en avant permettant à Steve Edmonson de nous montrer tout son talent. Greg Mackintosh a rangé sa guitare pour se mettre derrière le synthé, nous apportant ainsi une mélodie apaisante tout en étant dépressive. Les guitares ne sont pas absentes pour autant, le son qu'elles apportent est tout simplement différent, cela n'empêche pas de frissonner sur ces riffs très electro. La batterie de Lee Morris possède désormais un son pop en harmonie avec l'album.

Mais le principal changement vient de Nick Holmes qui rend hommage à son père décédé et qui nous fait découvrir une voix claire,triste et reposante,avec des chuchotements très agréables (Harbour) et parfois quelques montées de colère (le fantastique Behind The Grey avec son jeu de guitare pleurant très fort en émotions). L'implication du chanteur très charismatique de Paradise Lost a rarement été aussi forte tant il a envie de nous faire ressentir ses peines et son désespoir.
Ce son nouveau se ressent donc parfaitement dans une piste comme "Nothing Sacred", véritable joyau de l'album à la compo travaillée. "So Much Is Lost" devient l'hymne de ce nouvel horizon gothique avec un refrain efficace et un tempo lent pour mieux apprécier la piste."Behind The Grey" permet aux musiciens de lacher leur tristesse progressivement sous une certaine rage distillée à la perfection."Permanent Solution" prouve que Paradise Lost possède toujours ce don à laisser ses musiques parcourir notre esprit et rester dans notre tête. Chaque piste possède donc sa propre richesse permettant au disque de ne pas vieillir, ni de lasser l'auditeur.

Etant fan du groupe depuis ses débuts, cet album au souffle nouveau, m'a beaucoup apporté par sa richesse musicale et l'absence de son métal ne m'a absolument pas gêné. Au contraire Paradise Lost a senti que son Métal Gothique ne devait pas tourner en rond, il fallait donc pour cela aller vers d'autres horizons. Cet album est donc le moins commercial et le plus triste et sombre du groupe, l'écouter sous un temps pluvieux apporte une sérénité indescriptible dans sa tête, la mélodie des violons l'a remporté avec brio sur la violence des guitare au grand plaisir des oreilles curieuses et à la recherche d'émotions que le métal n'arrive pas à transmettre tout seul. Oubliez le Métal ne serait-ce qu'un moment et laissez vous bercer par Host, véritable bijou d'un groupe méritant bien plus de respect qu'il n'en a reçu à l'époque.




3 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Just metal.’ Contact - Liens
Follow us :