Capricorn

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Band Name Orchid (USA-1)
Album Name Capricorn
Type Album
Date de parution 15 Fevrier 2011
Style MusicalDoom Metal
Membres possèdant cet album26

Tracklist

1. Eyes Behind the Wall 07:13
2. Capricorn 04:40
3. Black Funeral 06:28
4. Masters of It All 06:37
5. Down into the Earth 06:24
6. He Who Walks Alone 06:49
7. Cosmonaut of Three 05:44
8. Electric Father 07:19
9. Albatross 05:54
Total playing time 57:08

Chronique @ Bloodorn

25 Septembre 2011

Orchid a du talent à revendre...

La devinette du jour : à quoi vous fait penser le mot « Orchid » ? Tout juste, c’est le titre d’une chanson de Black Sabbath ! Accessoirement ce mot désigne aussi une fleur, mais cette réponse n’était pas recevable, n’en déplaise aux botanistes en herbe ! Bon, blague mise à part, Orchid est un groupe originaire de Californie qui signe avec l’album Capricorn sont premier full-length et, autant l’avouer tout de suite, le style musical de ces californiens s’inscrit dans un stoner doom profondément influencé par Black Sabbath-période Ozzy (qui l’eût cru !).

Dès les premières secondes le patronyme du groupe de Birmingham vient à l’esprit, tout comme surgit celui de son talentueux disciple suédois Witchcraft. Si la comparaison est facile et immédiate, Orchid est néanmoins bien plus qu’une simple copie des groupes mentionnés car il a su injecter dans ses compositions un feeling hard rock seventies qui rend la majorité des morceaux qui composent Capricorn accrocheurs, à défaut d’être originaux.

Tout commence avec « Eyes Behind the Wall », un titre "lovecraftien" bien choisi qui ouvre admirablement l’opus en se montrant menaçant et en développant une ambiance horrifique qu’on peut retrouver dans les films de la Hammer. Et ici, déjà, ce côté hard rock 70’s amené par un zeste de psychédélisme rétro. Suit le morceau éponyme, moins ambiancé mais percutant, avec son riffing accrocheur et son refrain obsédant et prouve que ces mecs savent écrire des chansons rock’n’cool. Les titres « Masters of It All » et « Down into the Earth » s’éloignent quelque peu du stoner pour donner plus franchement dans le hard rock classique ; un Lucifer’s Friend des débuts ou un Blue Öyster Cult ne sont pas bien loin…

Il faut se rendre à l’évidence, Orchid a du talent à revendre et parvient à se démarquer de la scène stoner-sabbathienne grâce à sa capacité à insuffler dans sa musique, baignée de clichés "horror movies de série z", une attitude du genre : on fait du rock et on s’éclate. En somme, c’est ce qui sauve les californiens du naufrage. Si Capricorn s’était révélé être un simple exercice de style, nous aurions passé notre chemin sans aucun regret. Pourtant, le piège de l’hommage stylistique n’est pas toujours évité, notamment avec des titre comme « He Who Walks Alone » ou « Albatross », tous deux de bonne facture mais dispensables.

Donc, un honorable premier essai pour ces californiens qui nous livrent avec Capricorn un album sympathique, teinté "classic rock" et à l’artwork soigné, laissant entrevoir tout le potentiel ainsi que l’enthousiasme du groupe. On sent tout au long de ces neuf morceaux que les membres qui composent Orchid ne sont pas des débutants. Par exemple le chant charismatique et à l’énergie communicative de Theo Mindell - qui peut parfois rappeler John Lawton (Uriah Heep, Lucifer’s Friend) - ou le jeu de batterie précis de Carter Kennedy qui parvient à transmettre une certaine profondeur à l’ensemble. Malgré un style musical usé jusqu’à la corde, Orchid a les capacités de lui donner un nouveau souffle. Une affaire à suivre de près…

5 Commentaires

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Bloodorn - 26 Septembre 2011: Pas de quoi :) Ce disque méritait quand même quelques mots... Il a un côté rafraîchissant qui m'avait tout de suite séduit (il tourne encore régulièrement chez moi). J'espère seulement qu'ils sauront prendre plus de risques sur leur prochain album. Un peu comme Ghost (SWE), on les attend au tournant...
Trashking - 26 Septembre 2011: Krypt a exposé le fond de ma pensée. Pour moi également, cet album d'Orchid figure parmis les meilleures sorties de l'année. Ils n'ont pas inventé la poudre mais quesque c'est bon !!!
Bonne chronique Bloodorn.
Ultima_Zeroth - 26 Septembre 2011: Un de mes albums de chevets favoris de l'année !
Abigael - 17 Novembre 2011: Par contre, je ne comprends pas ce que cet album fait dans le Doom Metal ....
Et je partage votre enthousiasme car se fut un véritable coup de coeur également pour moi. Rien de bien novateur mais tant que c'est bon et bien fait, on aurait tort de s'en priver !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Orchid (USA-1)


Autres albums populaires en Doom Metal