The Redshift

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Omnium Gatherum (FIN)
Nom de l'album The Redshift
Type Album
Date de parution 22 Septembre 2008
Produit par Swanö Dan
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album50

Tracklist

1. Nail 03:44
2. A Shadowkey 04:29
3. Chameleon Skin 04:56
4. No Breaking Point 03:47
5. The Return 05:28
6. Shapes and Shades 04:51
7. The Redshifter 03:41
8. Greeneyes 04:39
9. The Second Flame 04:24
10. Song for December 02:19
11. Distant Light Highway 05:34
Total playing time 47:52

Acheter cet album

Omnium Gatherum (FIN)


Commentaire @ DarkInferno

04 Décembre 2008
La Finlande est un vivier de groupes plus ou moins bons où la moyenne d'age des groupes est de plus en plus basse. Mais Omnium Gatherum est une exception, car si leur identité nationale se ressent belle et bien au niveau des compos', le groupe n'a pas moins de neuf productions à son actif (dont quatre albums, un EP et quatre demos) depuis sa formation, en 1996. The Redshift est donc le dernier album de ce groupe de vétérans, si j'ose dire.

Premier constat avant même d'écouter la précieuse galette, l'artwork est magnifique avec ses tons de rouge rosé et de gris savamment dosés. C'est toujours un plaisir que d'avoir une pochette d'album attrayante comme cela puisqu'elle est le premier contact avec l'auditeur... Cela dit fermons la parenthèse.
Au niveau des compositions, on retrouve ce death mélodique si cher à la Finlande mais l'originalité est au rendez-vous puisque l'on retrouve des influences vraiment thrash par moment ("The Chameleon") et même metal gothique (Le refrain de "Shapes and Shades" fait méchamment penser au "Say Just Words" des pionniers du genre, j'ai nommé Paradise Lost). On peut cependant regretter des refrains pas très accrocheurs mais toutes les compos n'ont pas ce défaut et heureusement ("The Return", formidable), mais cela fait tout de même défaut à Omnium Gatherum sur ce point. La production est puissante, propre mais pas trop grâce au travail de Dan Swäno (qui a notamment joué avec les formidables groupes que sont Katatonia, Bloodbath, Edge Of Sanity et j'en passe), qui a su donner aux guitares un son plutôt rugueux et puissant. La batterie est peut-être un poil trop synthétique à mon goût, mais ce n'est que remarque personnelle.

En somme, nous avons affaire à un album contenant son lot d'originalités dans une scène death scandinave trop stéréotypée et insipide à l'heure actuelle. Mais cependant, les compos sont inégales malgré un niveau très satisfaisant au niveau de la prod'. A suivre, donc.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Omnium Gatherum (FIN)


Autres albums populaires en Death Mélodique