Hrimthursum

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Necrophobic (SWE)
Nom de l'album Hrimthursum
Type Album
Date de parution 29 Juin 2006
Style MusicalBlack Death
Membres possèdant cet album89

Tracklist

1. The Slaughter of Baby Jesus 03:15
2. Blinded by Light, Enlightened by Darkness 04:03
3. I Strike with Wrath 05:53
4. Age of Chaos 05:51
5. Bloodshed Eyes 04:07
6. The Crossing 06:19
7. Eternal Winter 05:21
8. Death Immaculate 04:41
9. Sitra Ahra 05:56
10. Serpents (Beneath the Forest of the Dead) 03:45
11. Black Hate 04:00
12. Hrimthursum 06:03
Total playing time 59:14

Chronique @ Fabien

16 Mars 2011

Gelu Gigantes.

Quatre années après son quatrième album Bloodhymns chez le label Hammerheart, Necrophobic revient en ce premier semestre 2006 au sein de l’écurie montante Regain Records, qui possède notamment à ce moment les incontournables Marduk, Dark Funeral ou Behemoth dans son catalogue. Si la superbe illustration d’Erik Gustafsson montrant une église en feu reprend la thématique satanique si chère au quatuor suédois, ce dernier affiche cette fois un visage sensiblement différent. A l’image du titre Hrimthursum du nouvel album signifiant les géants du froid, et des sessions photos prises au coeur d’un paysage de glace, le groupe s’éloigne en effet quelque peu des flammes de l’enfer pour signer une oeuvre moins occulte et davantage axé sur les mélodies.

Le style rageur de Necrophobic bâti autour de rythmiques rapides et un riffing agressif reste toutefois de mise, idéalement illustré sur le titre Blinded by the Light en ouverture. Parfait mélange entre riffs meurtriers et mélodies fines, éclairé par les soli éclatants de Sebastian Ramstedt et un final aux claviers, I Strike With Wrath calme davantage le jeu, pour s’enchainer sur le middle tempo Age of Chaos plus harmonique, ponctué par un chant féminin lors de son ouverture et en son coeur.

Si Hrimthursum possède ainsi cette patte Necrophobic indéniable, idéalement équilibré par des moments tantôt rageurs ou posés, le groupe perd toutefois une part de l’intensité qui le caractérisait jusqu’à lors, gagnant en maturité mais perdant globalement en mordant. Difficile ainsi de retrouver pleinement le quatuor aussi possédé qu’à l’époque de The Third Antichrist, les mélodies l’emportant au détriment d’une ambiance vraiment occulte, et ce plus on avance dans l’oeuvre. Le disque s’étend ainsi inutilement en longueur pour un total de 59 minutes, qui comptent quelques titres comme Sitra Ahra ou Black Hate qui peinent véritablement à décoller.

D’une qualité intrinsèque et d’une mise en place remarquables, Hrimthursum reste un bon album, confirmant Necrophobic parmi les formations majeures évoluant si adroitement entre les scènes black et deathmetal scandinaves, emmené par son guitariste Sebastian Ramstedt au jeu d’une richesse exceptionnelle. Bien que le groupe ait essayé de gagner une intensité dramatique supplémentaire, à l’image de l’introduction The Slaughter of Baby Jesus ou du titre éponyme final, on peut toutefois regretter ce côté globalement poussif de l’oeuvre, pourtant si riche, parfois heavy, mais manquant de cette possession qui confère habituellement tout le caractère et la puissance sombre de Necrophobic.

Fabien.

7 Commentaires

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
bastino - 16 Mars 2011: Personnellement, j'aime beaucoup le morceau "Blinded by the Light " mais leur album qui restera culte à mes yeux est "Nocturnal Silence"
Reigoth - 20 Fevrier 2012: Ben moi, j'ai un faible pour hrimthursum. C'est peut-être ce côté folk sympho qui donne une ambiance et une atmosphère à cet album, comparé aux autres.
Je ne dis pas que le reste est nul, loin de là. tous les Necrophobic sont bons. Bloodhyms se place en 2° position.
Dommage que ce groupe soit resté dans l'ombre des grands de Suède.
Depuis plusieurs semaines, je me passe les 6 dans la foulée. C'est vraiment un bon groupe de death black, ou black death suivant les goûts !!!.....
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ blackpsychoz

21 Avril 2007
Necrophobic nous dépose ici un beau pavé. Après 4 ans d'absence, le groupe revient en force avec cet album de fort bonne facture! Ce Hrimthursum est en effet une belle pièce.
Le titre de l'album qui signifie "Les géants du froid" est en fait un symbole pour les membres du groupe et à aussi évidemment (c'est inévitable pour un groupe scandinave de se milieu là!) des significations mythologique.
Dès l'intro, Necrophobic nous plonge dans son monde chaotique, avec ses mots: "Destruction, death, searching, Death to All..." chuchoté par dessus les pleurs d'un bébé. Puis un vent glacial vient nous effleurer, laissant place à une guitare au son mélodique... avant que la saturation et la double pédale ne se fassent entendre.
C'est à ce moment même que Necrophobic lâche tout son venin, et ce pendant près d'une heure, ne laissant aucun répit!
Je ne vais pas faire un roman sur cet album, cependant Hrimthursum est un album intéressant, servant un black/death métal froid et direct. Indispensable pour les fans, mais pas indispensable à mes yeux. Hrimthursum est tout de même à écouter avec attention mais ne se digère pas à la première écoute...

A écouter : Blinded by Light, Enlightened by Darkness, c=#1100ff]I Strike with Wrath, Serpents (Beneath The Forest Of The Dead)...

Blackpsychoz

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
MakraM - 06 Mai 2009: D'accord avec toi, mais tu n'as pas parlé de "Blooshed Eyes", alors qu'il fait partie des meilleurs morceaux !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ kumelia

31 Octobre 2007
Necrophobic!!! Ce nouvel album "Hrimthursum" nous montre un groupe au sommet de sa forme. En effet, cet album contient quelques titres très accrocheurs, grâce à ses mélodies typiquement scandinaves. On note "Blinded by light, enlightened by darkness", ou bien "I strike with wrath", ou encore "Hrimthursum", qui clôture en beauté cet album. Les morceaux suivants sont bons, seulement il faut plusieurs écoutes pour déceler le feeling des compositions.
Le chant montre toute la haine du groupe, les guitares sont précises... Seul bémol, au niveau de la batterie, certes le niveau est là, mais le rythme se répète d'une chanson à une autre.
Parlons de la pochette du CD : je la trouve particulièrement réussie, l'église en flammes nous montre en un seul coup d'oeil de la sympathie du groupe à l'encontre de la religion chrétienne!
En conclusion, il est difficile de trouver des défauts à cet album tellement le professionnalisme et le sens de la mélodie sont présents!
Je vous le conseille vivement, si toutefois la Scandinavie reste votre domaine de prédilection!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ thibdu67

23 Juillet 2006
Sacrée pièce que ce nouveau Necrophobic! Ils ont attendu le temps qu'il fallait, mais voulaient s'assurer de livrer à leurs fans un album fort et complet: c'est chose faite! Hrimthursum est un pavé, un de ces albums qui ne se digère pas tout de suite.
Approchant l'heure de composition, Necrophobic s'est assuré d'y mettre la matière,et au final c'est très certainement son oeuvre la plus aboutie.La production est monstrueuse et prouve qu'il fallait changer de producteur, la puissance qui s'en dégage est implacable. Il faut aussi savoir compter sur les protagonistes, pour avoir créé des pièces épiques comme peu de groupes peuvent se vanter de le faire: c'est vrai, ils sont bons et ils le savent!
Si par le passé ce combo faisait partie de la masse, il vient là de se positionner en tête. C'est une oeuvre imposante qui force le respect!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Necrophobic (SWE)


Autres albums populaires en Black Death