Shapeshifter

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Mortillery
Nom de l'album Shapeshifter
Type Album
Date de parution 27 Mai 2016
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album14

Tracklist

1. Radiation Sickness
2. Age of Stone
3. Bullet
4. Mantis
5. Black Friday
6. Wendigo
7. At the Gates
8. Torture
9. Shapeshifter
Bonustracks
10. Patient Zero
11. Neckbreaker
12. Shine

Chronique @ LeMoustre

01 Juin 2016

Chemical Transformation

Troisième album pour les thrashers d'Edmonton en Alberta. Le gang amené par une Cara McCutchen toujours aussi percutante vocalement, après un changement de batteur et de nombreuses tournées, sort Shapeshifter chez Napalm Records(comprendre un être capable de changer d'apparence, pas si surprenant à l'écoute du disque).

Dès le premier solo sur "Radiation Sickness", on comprend que le thrash un peu bas du front présent sur Death Murder Kill (2011) a bien évolué. Sans renier aucunement les influences punk/crossover (Grind de Toxic Holocaust est à la console, et ça se ressent) Mortillery soigne ses arrangements, ses structures, et ses compositions s'en trouvent plus élaborées (l'efficace "At The Gates" et ses nombreux breaks). La présence de nombreux passages empruntés au heavy-metal (soli, riffs, passages mid-tempi à l'instar du titre éponyme dont on ressent l'influence NWOBHM) rendent l'écoute tout sauf lassante. Les fans des premiers disques ne seront aucunement dépaysés néanmoins, le quintet martelant toujours ses hymnes dignes d'une fête de la bière à 3 heures du matin ("Torture", voir le clip ci-dessous), sur des rythmes la plupart du temps rapides, voire effrénés.

Mais quelque chose d'indicible, de bien présent a transformé quelque peu Mortillery. Déjà, cette basse tenue par Miranda Wolfe, toute en avant, et qui renvoie parfois à Cro-Mags, est implacable à de multiples reprises. Ensuite, les soli, travaillés et souvent bien plus mélodiques que ce que le groupe a pu proposer par la passé, surprennent, et aèrent considérablement le disque (le superbe "Wendigo"). Ainsi, en rajoutant les vocaux écorchés mais aussi modulés de Cara McCutchen ("Shapeshifter"), on découvre une alchimie qui fonctionne. Cela rapproche musicalement Mortillery d'un mix entre Tankard et Znowhite, voire, pour prendre des références plus récentes, Gama Bomb ou The Prophecy23.

Sortant sans doute son album le plus abouti, Mortillery surprend, séduit, et sort un album solide. Mixant parfaitement deux mondes à priori assez éloignés, grâce à un sens de la composition qui fait mouche, et à ce charme toujours immédiat, mais bien mieux restitué. Mortillery se métamorphose sans se renier et ce Shapeshifter verra sans doute le noyau des fans du groupe s'agrandir. Bonne pioche.


5 Commentaires

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

BARONROUGE - 01 Juin 2016: Excellente chro l'ami , ce Mortillery arrive dans un point de haut niveau , alors que pas mal de groupe de ce style change de calibre pour ne tirer que des balles à blanc , leur meilleur skeud pour le moment , mais faite gaffe le nouveau Nervosa écrase aussi la baraque bien que moins diversifié que ce "Shapeshifter" , on reste avec nos troupes d'amazones dans du pur sang ------- le Thrash à encore une longue vie .
tormentor - 02 Juin 2016: Et bin si on achète pas l'album avec ta chro! Elle donne sacrément envie poto! Il est sur ma liste d'achat et je l'attend de pieds ferme ce skeud ainsi que le nouveau de Nervosa. En tout cas merci pour le papier l'ami!
JimiH - 02 Juin 2016: J'adore le chant de Cara McCutchen pas encore écouté cet album mais certifié par Jérôme il ne peut donc être que terrible, merci pour la chro encore quel travail il faut le souligner !!!
LeMoustre - 02 Juin 2016: Je précise n'avoir pu écouter les titres bonus, non livrés avec la promo.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Mortillery


Autres albums populaires en Thrash Metal