PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Death Metal Mordicus Dances from Left
CD, date de parution : Juillet 1993 - Thrash Records
Style: Death Metal

NOTE SOM : 13/20
Toutes les notes : 15/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
Re-Issue in 2008 by Temple Of Darkness Records.
Re-Issue in 2014 by Svart Records for Vinyl Edition.
1. I Bleed to See 04:19
2. Blood Under Ice 05:19
3. Eternia 06:13
4. Cybernetic Summer 04:20
5. Unholy Wrath 05:36
6. Cosmocrators of Tartaros 03:36
7. Oceans 04:21
8. Flames Beneath My Sleep 01:30
9. A Thorn in Holy Flesh 08:11
10. Christcide 02:22
Total playing time 45:47

modifier l'album  imprimer cet article
16 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 €21,99
5 avis 1 15/20
Commentaire
14 / 20
    Fabien, Mercredi 03 Septembre 2014 parlez-en à vos amis  

Formé en 1989 à Joensuu, Mordicus fait partie de ces vieux groupes deathmetal finlandais ayant atterri aux Tico Tico Studios d’Ahti Kortelainen, comme Sentenced, Belial ou Demigod. De nombreuses demo-tapes, ainsi que l’EP Three Ways of Dissection distribué en 92 par le fameux label US Seraphic Decay, lui ouvre les portes de l’écurie française Thrash Records, se concluant par la capture de son debut-album en juillet 1993 aux fameux Tico Tico Studios. Paru durant l’automne, Dances from Left aura été environ la vingtième et dernière réalisation du petit label basé au Havre, dont les CDs à faible tirage s’arrachent désormais à prix d’or (Carbonized, Epitaph, Excruciate, Sentenced, Wombbath).

Si l’on retrouve l’empreinte de l’ingénieur du son Ahti Kortelainen, Dances from Left possède un grain de guitare assez singulier, rendant le disque identifiable dès les premiers accords. On sent d’ailleurs la volonté de démarcation de Mordicus à travers la pochette de son album, plus éloignée des clichés habituels du style. Si sur la majorité des morceaux, on a toutefois affaire à un deathmetal finlandais assez traditionnel, notre quatuor parvient à insuffler un vent épique à l’ensemble, qui contraste avec la furie des compositions les plus crues (Christicide). Ainsi, Mordicus devient quasiment magique sur Flames Beneath My Sleep / A Thorn in Holy Flesh, 10 minutes de bravoure au calibrage idéal, où se succèdent plans acoustiques, riffs épiques et soli saisissants, assurément le meilleur moment de Dances from Left, tirant l’ensemble vers le haut. Malheureusement privé de label, le groupe traversera ensuite difficilement la seconde partie des années 90s sans dépasser le cap des promo-tapes, jusqu’à sa séparation, une période de désaffection décidément fatale à tant de formations deathmetal.

Fabien.




0 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Think different, think metal.’ Contact - Liens
Follow us :