PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Thrash Metal Metallica Beyond Magnetic
EP, date de parution : 30 Janvier 2012 - Universal Music Group
Produit par : Rubin Rick, Enregistré à : Sound City Studios
Style: Thrash Metal

NOTE SOM : 14/20
Toutes les notes : 16/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
This EP is a digital release of 4 unreleased Death Magnetic songs.
1. Hate Train 06:59
2. Just a Bullet Away 07:11
3. Hell and Back 06:57
4. Rebel of Babylon 08:01
Total playing time 29:12

modifier l'album  imprimer cet article
195 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent
64 avis 1 16/20
Chronique
16 / 20
    Julien, Dimanche 19 Fevrier 2012 parlez-en à vos amis  
Hate, is a train!!!!!!

Les mauvaises langues diront que Metallica a voulu faire oublier Lulu a ses fans en moins de deux. D'autres diront que le groupe aurait pu écrire des nouveaux titres pour célébrer ses 30 ans. Et d'autres comme moi pensent que c'est une bonne chose que de voir resurgir de nulle part pas moins de 4 titres issus de la session d'enregistrement de Death Magnetic. Évidement le timing est véritablement suspect. Quand on voit à quel point les ventes de Lulu ont été catastrophiques (15000 exemplaires au US les 3 premières semaines) et quand on voit que ce Beyond Magnetic s'est vendu 35000 exemplaires lors des 3 premiers jours qui ont suivis sa mise en ligne sur Itune on se dit qu'il y a eu un problème quelque part. Il est aussi vrai qu'au départ il ne devait être dispo que sur la plateforme de téléchargement légal, mais faisait suite aux nombreuses demandes des fans du monde entier, le groupe décide de sortir l'EP en format physique. Du coup un EP au design dépouillé, sans les paroles avec une photo datée. Cela n'empêchera pas la galette de se hisser à la 68eme place des charts des single en France. Bien leur en a pris.


Mais passé ces considérations purement marketing, lançons-nous dans l'écoute de ces quatre titres qui accusent quasiment une demi heure à la pesée et qui semblent remontés à bloc. Évidement tout fan qui se respecte avait déjà entendu ses titres sur youtube (avec un son forcément médiocre), ou encore a-t-il reconnu que le riff de "Hate Train" était celui que nous avions entendu sur les missions Metallica et qui avait mystérieusement disparu de Death Magnetic. Bref rien de neuf mais juste du bonheur. Car si la déception de Lulu est encore présente, elle risque de disparaître avec cet EP. Comme Death Magnetic en son temps le groupe nous prouve qu'il en a encore sous le médiator.
L'EP s'ouvre sur un cri de rage de James Hetfield: "Hate, is a train!!!!!!". Voilà qui est bien lancé même si l'on pourrait déchanter rapidement. On ne peut évidement pas s'empêcher de reconnaître dans ce titre une version plus burné du fameux "Fuel". Voilà donc ce qu'aurait pu donner ce titre si il était sorti 10 ans en arrière. Reste que "Hate Train" donne dans l'excellent. Mise à part ce riff qui ressemble comme deux gouttes d'essence à celui du titre de ReLoad, le reste est tout à fait excellent. Accrocheur et agressif avec un refrain vraiment bon. Et attention fait a noté, les soli sont excellents. A croire que Kirk a retrouvé ses doigts et son inspiration d'antan, et qu'il a enfin décollé le pied de sa fucking wha-wha. Bref une mise en bouche qui cale déjà bien le ventre.

S'en suit le non moins excellent "Just A Bullet Away". Comme pour le titre d'ouverture, il dispose d'un riff efficace et qui montre là encore que Metallica sait encore faire des titres longs et efficaces. A l'instar de "Master of Puppets", il dispose d'un break atmosphérique d'une rare sensibilité. Les leads de Kirk Hammett sont à tomber et arrivent à me bluffer après tant d'années de déconvenues.
La pièce maitresse de ce disque est bien cette troisième offrande "Hell And Back". C'est simple ce titre aurait tout simplement dû être sur Death Magnetic. Il semblerait que ce titre soit le plus travaillé de tous. On aurait un peu tendance à considérer les autres titres comme un assemblage parfois fragile de Riffs excellents, mais là c'est du grand art. Au finale seul le quatrième et dernier titre se montrera vraiment faible. Les lignes de chant sont excessives, la sensation d'assemblage est omniprésente, et ce titre méritait véritablement d'être écarté.

Mais ce qui fait véritablement le plus de ce disque c'est notre surfeur préféré, Kirk "The Ripper" Hammett. Pour la première fois depuis le siècle dernier il nous offre une performance sans la moindre faille et empreint du génie qu'on lui a accordé dans les eighties. Ses soli sont vraiment bon, l'on reconnait sa patte tout en appréciant son touché. Il nous l'avait dit qu'il l'avait fait dans le premier jet de Death Magnetic, qu'il avait fait des soli comme dans les années 80 avant de tout effacer et de tout reprendre pour en faire des plus en phase avec ses idoles et ses aspirations actuelles. Le résultat sur l'album était donc moins probant que ce qu'il aurait pu être au final quand on entend sa performance sur cet EP. Mais finalement tout le groupe est à l'unisson. James se montre incisif dans son chant (et dans son jeu de guitare mais ce n'est pas nouveau), Lars est plutôt bon et Rob fidèle à lui-même, sous-exploité.

En revanche le son, du fait d'un mix non finalisé, ravira les puristes qui trouvaient le son final de DM décevant. Il est vrai qu'il saturait et donnait une impression quelque peu cheap à la production de Rick Rubin. Ici c'est du solide et du compact, la basse est bien plus audible (ce qui n'est pas un mal), bref on oserait presque dire qu'avec un tel son DM aurait tout cassé.


Finalement cet EP nous montre que le groupe est toujours bien là, malgré les inévitables polémiques liées à la renommé de ce dernier. En tant que tel Beyond Magnetic est un bon achat, et l'on regrettera amèrement que Death Magnetic n'ait pas bénéficié du même traitement (son et soli surtout).




96 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘metal beat.’ Contact - Liens
Follow us :