This Present Wasteland

Paroles
Type Album
Date de parution Septembre 2008
Labels SPV
Style MusicalHeavy Thrash
Membres possèdant cet album73

Tracklist

1. The Company of Sorrow
2. The Perfect Crime
3. Deeds of a Dead Soul
4. Meet Your Maker
5. Monster
6. Crawling to Extinction
7. A War Never Won
8. Mass Hysteria
9. Breathe Again
10. Congregation

Chronique @ Chacal

28 Octobre 2008
« It's the same old song and the same old dance » comme le dit la chanson bien connue. Rien ne pourrait mieux représenter « This Present Wasteland », nouvel opus des américains de Metal Church, que ce vieil adage !

Comment décrire au mieux la musique du Metal Church 2008 ... Il s'agit d'un bon vieux gros heavy des familles, brut de fonderie, sans aucune fioriture où le même riff, déjà exploité des millions de fois et usé jusqu'à la moelle, est répété quasiment tout au long de la chanson. Là dessus, placez un chanteur à l'ancienne (Style Dio, Bruce Dickinson et consort) possédant une voix enraillée, qui pousse de temps à autres des braillées suraiguës digne de Rob Halford et l'on est pas loin du résultat final. J'en vois déjà faire la grimace, surtout au fond là-bas ! ...
Grave erreur mes amis ! C'est vrai que cela fait déjà entendu, que le terme « innovant » n'est pas vraiment à sa place dans ce contexte, ou encore que les titres possèdent pour la plupart une conception assez simpliste, mais il ne faut pas oublier de parler de l'efficacité : cet album regorge de refrains et de relents qui donnent envie de péter les murs à coup de front et ça, même dans les groupes ultra modernes, ça n'arrive pas à chaque fois.
Faire l'impasse sur « This Present Wasteland » serait faire un pied de nez à l'histoire du métal. Même s'il est vrai qu'originalité est loin d'être le maître mot pour résumer rapidement le contenu de cette nouvelle offrande, il s'avère qu'elle contient un grand nombre de bons titres allant du Heavy punchy (« In the company of sorrow », « Mass hysteria ») au heavy trashy (« Meet your maker »), en passant par des passages plus classiques (« The perfect crime », « Monster »), sans oublier les morceaux plus lents, plus lourds mais tout aussi puissants (« Deed of a dead soul », « A war never wom »).
La totalité des riffs de Kurdt Vanderhoof, même s'ils ne sont pas d'une première main, font mouche à chaque fois ; les envolées musicales, rapides ou mélodiques sont aussi de la partie et nous conforte sur l'excellente santé des musiciens, mais aussi sur la bonne intégration de Rick Van Zandt, replaçant du saccadeur fou Jay Reynolds (j'espère secrètement un come-back de Malice).
Un petit mot sur Ronny, le frontman du groupe qui a dû en lire des vertes et des pas mures le concernant : chanteur tentant d'imiter Dave Wayne mais sans l'égaler, (...) se prenant un peu trop pour Bruce Dickinson, j'en passe et des meilleures ! Pour ma part, il fait dorénavant intégralement partie de la bande. Sa voix et sa technique de chant colle très bien à Metal Church ; il allie rage, mélodie et ses cris suraigus accentuent les départs musicaux furieux. Pour ma part j'adhère complet et j'irais même jusqu'à dire que je le préfère à David Wayne.

La production, même si elle n'est pas mauvaise pour autant, reste loin de ce qu'il se fait actuellement. Les guitares son ternes, la batterie brut. Bon, cela termine de donner une couleur un peu rétro qui colle pas mal, mais cela anesthésie franchement le rendu et ça, c'est bien dommage.

Au final, je dirais que cet album est très agréable à l'écoute si l'on n'est pas allergique au heavy made in 80's. « This Present Wasteland » ne fera certainement pas passer Metal Church dans la catégorie des groupes super stars mais prouve que la passion permet de lutter contre le temps tout en assouvissant l'appétit des fans inconditionnels ! Que ça dur !

10 Commentaires

12 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

samolice - 18 Mars 2015: Merci pour la chro.
Même ressenti que toi. Agréable mais pas indispensable.

Pour les amateurs du bonhomme, Chris Cafferey vient envoyer un bon solo sur "Mass hysteria".

Sinon, J'ai reçu une version du Cd très sympa, avec dans le booklet, toute une série d'artworks créés par des fans spécialement pour cet album. Très bonne initiative je trouve.
As tu aussi cette version (si ça se trouve, c'est la seule qui existe d'ailleurs).
Y'a quelques créations bien plus réussies que celle retenue par le groupe à mon goût.

Enfin, je me permets de ricaner dans ma barbe en lisant que tu attendais avec impatience une reformation et un album de Malice. Quand on écoute la merde qu'ils ont pondu. Niark niark
Chacal - 18 Mars 2015: Merci Sam :) Concernant la version du CD je n'ai que la version promo, qui n'est forcément pas très sympa ... Pour Malice, le dernier album ne compte pas d'ac ?? :) Grosse grosse déception de la part de Jay Reynold. Mais tu ne peux pas dire de mal de "License to kill", c'est pas possible !! Non non, vraiment, tu peux pas ! :)
furaxyn - 12 Avril 2015: @Samolice : j'ai exactement la même chose sur mon exemplaire CD ; heureusement que tu le mentionne, car sinon, je ne l'aurais pas remarqué (ah ah !). Dans l'ensemble, un album que j'aurais sans doute plaisir à ressortir, malgré la caisse claire de la batterie qui a un son très bizzare (sous-mixage ?). Les morceaux mid-tempo dénotent un côté "puissance retenue" mais savent distiller une certaine ambiance rugueuse.
largod - 29 Décembre 2015: Vraiment excellent cet album. Le son brut et compact me plait franchement et Munroe balance de très bon vocaux sur un riffing gras de Vanderhoof. Steve Hunger bombarde aussi sur sa basse. Un brin nostalgique en ce moment sans doute
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Metal Church


Autres albums populaires en Heavy Thrash