PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Heavy Thrash Livin Garden Bring It on
Album, date de parution : 15 Juillet 2014 - DigMetalWorld
Style: Heavy Thrash

ajouter les paroles de l'album
pas de note
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Rock 'n' Roll State Electric 03:49
2. Exile 04:17
3. Bring It on 04:51
4. Out of Range 05:00
5. One Step Closer 04:52
6. Who Cares 02:55
7. Sing My Soul 04:14
8. Let It Bleed 03:58
9. Deep Waters 05:05
10. Sudden 03:09
Total playing time 42:10

modifier l'album  imprimer cet article
1 membre possède cet album
ajouter une chronique Album précédent
0 avis 1 0/20
Chronique
    metalstormrider, Mardi 24 Juin 2014 parlez-en à vos amis  

Ah la surprise!! Si je m’attendais à entendre un tel album de la part d’un groupe brésilien…

Livin Garden est de retour avec ce second album « Bring It on », qui succède à « Where I Can Breath » sorti il y a déjà 5 ans. On avait alors découvert le groupe avec une musique à consonance étiquetée « Heavy /thrash ». « Bring It on » apparait comme le digne successeur, mais avec quelque chose en plus…

On va passer l’importance de la biographie qui nous soutient mordicus l’importance que Kiss et Black Sabbath ont eu dans le processus d’écriture (ils ont de toute façon influencés directement ou indirectement tout le monde). Nous serions ici plus proches de la réalité en évoquant Stone Sour, Alter Bridge, et surtout le défunt Creed

Le metal alternatif, courant musical « made in Us » hérité en parti du grunge possédant des accents empruntés au heavy metal a souvent été et reste encore boudé par les fans de heavy pur et dur… ? Ces derniers seront-ils charmés par la musique édulcorée de nos brésiliens ? Lorsqu’on connait l’intérêt certain que l’on porte au poids lourd Alter Bridge, on devine que cette tentative pour s’imposer se fera à coup de titres bien catchy.

Il convient déjà de souligner que le label semble croire en lui, «Bring It on » bénéficie d’un artwork très soigné et d’une production relativement bien ficelée, le son est bon (quoiqu’un peu chargé dans les bas médiums) et le groupe bénéficie aussi de supports vidéos.

La première écoute met en relief des tournures séduisantes mais sans réelle surprise, tout est convenu et calibré pour ne garder qu’un aspect assez finalement assez aseptisé, « commercial », chargé de faire mouche auprès du plus grand nombre.

La rigueur instrumentale est tout de même de mise dans ce style oscillant entre le heavy metal, thrash et l’alternatif. De vils copieurs ? Il est vrai que les compositions font énormément penser à ce que pouvais pondre Creed et Alter Bridge à bien des égards : certains diront qu’on se situe à la limite du plagiat. Je ne rentrerai pas dans ce jeu mesquin de la comparaison pour mieux apprécier cet album à sa juste valeur, peu importe ses influences… de toute façon qui n’en a pas ?

Chose peu commune, le bassiste est aussi le chanteur du groupe. Notre homme est certes « vocalement » un peu limité mais a su évoluer. Il propose un style direct et efficace. Son timbre de voix et surtout ses lignes me font (bizarrement) penser à ce que faisait Alex Band (The Calling).

Le groupe n’est pas non plus une pale copie totalement insipide et mièvre. L’emprunte a beau être indélébile, la dynamique est présente et les compositions est réellement intéressante, limite enivrante sur certains titres. Cet album s’écoute d’une traite sans jamais paraître long.

Dès « Rock And Roll State » le ton est donné, on retrouve ce mélange savamment dosé de heavy rock, d’alternatif, le titre est taillé pour le live. Le méchant et très gras « Exile » vous démontrera le potentiel du groupe à composer dans ce registre, basse en avant, mue d’une frénésie impétueuse se rapprochant d’un Lynch Mob ou encore du sieur Sebastian Bach. Vous pourrez aussi compter sur « Who Cares » et « Let It Bleed » qui vous transmettront leur énergie débordante! Nous restons dans la continuité du premier opus

Le point fort de cet album est son alternance avec les morceaux mid tempo, un peu comme on en trouve chez les groupes de grunge et d’alternatif US. « Deep water », « Sing My Soul » sont de toute beauté, profond, sincères… avec un son toujours très typé US en ce qui concerne le son, la composition et le songwritting. Ces titres sont en revanche plus représentés et plus convainquant par rapport au précédent opus.

« Out Of Range » est un superbe brûlot, certes dégageant une impression de déjà entendu mais c’est le genre de morceau très optimiste qui vous redonne le sourire après une journée de merde.

D’autres compositions sont un peu moins réussies, telles que « One Step Closer », pompé directement chez les copains d’Alter Bridge mais en moins efficace malgré l’énergie déployée.

Sudden est THE titre… putain ça arrache… la rythmique endiablée, le refrain qui reste en tête (j’attends les foudres des médisants qui auront remarqué qu’il n’y a qu’un mot à retenir…) quelle fougue ! Un futur Hit qui saura vous convaincre, surtout en Live…

Ce skeud est agréable à écouter : il est très bien ficelé et ne souffre pas de faute de gout, ni de problèmes liés à la production. Il dégage cependant l’impression de déjà vu (entendu) chez des groupes « commerciaux » et reste critiquable sur ce point. Vous l’aurez compris, l’originalité n’est pas le point fort de ce groupe brésilien à très grosse influence US. On pourrait aussi déplorer un manque d’homogénéité, bien que ce manque soit compensé par la qualité des compositions. « Bring It on » mérite au moins une écoute tant il est attachant et propose une belle synthèse de ce qui peut se faire de sympa sur la scène alternative US. Vous pourrez préférer l’original, mais si vous en avez assez de le passer en boucle…




0 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘Think different, think metal.’ Contact - Liens
Follow us :