Cry to Me, River

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Band Name Kroda
Album Name Cry to Me, River
Type Album
Date de parution 2005
Style MusicalBlack Pagan
Membres possèdant cet album46

Tracklist

1. Kroda
2. Endless Path of Legends
3. Where the Peace and Calm Were Immortalized
4. Hoarfrost of Blood
5. Native Land
6. Gnarled Cudgets of Thunder
7. Cry to Me, River (Betrayal of Knjaz Volodymir)
8. Apocalypse

Chronique @ Paganwinter

24 Mars 2010
Kroda, groupe de Pagan Black Metal venu tout droit d’Ukraine et composé d’illustres inconnus, n’officiant pas comme musiciens dans de grosses écuries tels que Drudkh ou Nokturnal Mortum. C’est donc un tout nouveau départ pour deux jeunes Ukrainien qui se lance dans un genre musical qui tient à cœur à leur pays. En 2005, leur premier album, Cry to Me, River, un bien joli titre pour un album mi figue mi raisin, dont on ne saurait vanter les qualités sans passer par ses multiples défauts, qui mis sur la balance, mettrait celle-ci à l’horizontal.

Musicalement, du moins avec ce premier album, nous avons droit à du Pagan Black Metal fortement teinté folklorique, à l’image évidente de leurs compatriotes de Nokturnal Mortum, mais, comment dire, en moins haineux, du moins en façade. L’album est globalement très homogène et les 9 pistes qui le compose ne varient pas énormément de l’un à l’autre, si ce n’est que certaines sentent plus le folk que d’autres, qui elles s’orientent plutôt vers un concept paganiste plus proche de Graveland (piste 8).

Ce qui cloche sur cet album, c’est l’enregistrement ou plutôt la qualité du son, ce qui est facilement explicable mais difficilement pardonnable, d’autant plus que les morceaux sont agréables. Les grattes grésillent, les vocaux ne sont pas assez puissants, mais surtout la basse tient la place d’honneur. Mise autant en avant que le soleil un beau jour d’été, il est alors navrant d’entendre que l’enregistrement ne rend absolument pas justice au son grave qui vont très vite faire grésiller vos emplis. Voilà le gros défaut. S’il fallait parler de qualité, je parlerai d’ambiance agréable mais surtout des passages folkloriques ou mélancoliques mis en valeur par l’utilisation de clavier et d’une inévitable flûtes étonnamment agréable à l’écoute.

Globalement, comme je l’ai dis, Cry to Me, River, est un album ou les défauts se confondent avec les qualités. 50 minutes de plaisir mais à la fois de déception, fait plutôt rare. Kroda n’en n’ai qu’a son commencement, je vais donc être indulgent et ne pas pas trop crier au scandale. Sincèrement, si l’on ne tient pas expressément compte de la qualité d’enregistrement, l’album est plutôt bon et c’est ça que je vais essayer de retenir.

Inutile de vous dire que de ce procurer un album quelconque venant droit d’Ukraine c’est un peu la croix et la bannière, alors si vous voulez vous mettre à écouter Kroda, tenter votre chance sur Fimbulvinter, leur dernier album en date, qui plus est, bien meilleur. Groupe intéressant mais qui n’avait qu’en 2005 que peu de moyens pour faire valoir leurs talents. Personnellement, j’aime beaucoup le Black Pagan slave, même s’il fait faire abstraction des idéologies politiques se cachant derrière la musique. Kroda n’échappe en fait pas à la règle, mais après tout, personne ne nous demande notre avis et pourquoi diable s’en soucier si ce qui sort de vos enceintes vous plait. Une rareté qu’il n’est malgré tout pas désagréable de posséder.

Paganwinter

3 Commentaires

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
 
Crusard - 07 Mai 2011: Vilain nazis le groupe, pas beau.
Chab - 17 Décembre 2012: J'aime beaucoup ce premier album : Certes quelques défauts viennent se glisser ici ou là (la production est en effet le défaut principal de l'album) mais quel plaisir d'entendre des compositions comme celles-là ! Un talent fou ces Ukrainiens !
adrien86fr - 22 Fevrier 2013: "même s’il faut faire abstraction des idéologies politiques se cachant derrière la musique. Kroda n’échappe en fait pas à la règle, mais après tout, personne ne nous demande notre avis et pourquoi diable s’en soucier si ce qui sort de vos enceintes vous plait."

Encore et toujours la même autoflagellation que sur tes chros de Graveland ; s'excuser d'écouter ce genre de groupes en jetant des boulets rouges sur l'idéologie concernée alors que celle-ci fait partie comme la musique du concept intrinsèque de Kroda et que la neutralité existe, qui plus est te concernant..
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Kroda


Autres albums populaires en Black Pagan