Works of Carnage

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Krisiun
Nom de l'album Works of Carnage
Type Album
Date de parution 07 Octobre 2003
Labels Century Media
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album189

Tracklist

Re-Issue in 2008 by Century Media with 10 bonustracks.
1. Thorns of Heaven 03:52
2. Murderer 02:43
3. Ethereal World 02:20
4. Works of Carnage 03:27
5. Slaughtering Void 03:05
6. Scourged Centuries 02:22
7. War Ritual 01:12
8. Wolfen Tyranny 02:53
9. Sentinel of the Fallen Earth 03:13
10. Shadows 01:50
11. In League with Satan (Venom Cover) 02:48
12. Outro 02:10
Bonustrack (European & Brazilian Releases)
13. They Call Me Death 03:06
Bonustracks (Japanese Release)
13. They Call Me Death
14. Seas of Slime
15. Silent Scream (Slayer Cover)
16. Murderer (Video-Clip)
Bonustracks (Re-Issue 2008)
13. Slain Fate 03:34
14. Ominous 03:46
15. Servant of Emptiness 03:24
16. Eons 01:55
Recorded live at Metalmania Festival, Spodek, Katowice, Poland, 13/04/2004
17. Thorns of Heaven 03:29
18. Murderer 03:06
19. Ethereal World 02:33
20. Wolfen Tyranny 03:11
Recorded live at Sao Paulo, Brazil, 2004
21. In League with Satan (Venom Cover) 02:54
22. Works of Carnage 03:29
Total playing time 35:01

Chronique @ BEERGRINDER

03 Décembre 2008
Après le semi-ratage (surtout au niveau du son) que constituait le quatrième album Ageless Venomous, les brésiliens de Krisiun se devaient de réagir, cette fois le trio familial a retenu la leçon et ne prend pas le risque d’enregistrer chez lui au Brésil. Century Media sans doute échaudé par l’expérience du disque précédent, leur ouvre les portes du Victor Studio de Pierre Rémillard à Montréal. Déjà habitué à gérer le son de Cryptopsy, Gorguts ou Quo Vadis, l’ancien guitariste de Obliveon va donner à Works of Carnage (2003) le son qu’il mérite, rattrapant brillamment la bévue du précédent.

Krisiun renoue donc ici dans un style Death brutal proche de Apocalyptic Revelations qui a fait sa réputation. Les blast-beats de Max Kolesne si creux et dénués de puissance sur Ageless Venemous redeviennent cette mitraillette qui a fait la renommée du combo, et ce dès Thorns of Heaven. On imagine aisément l’esprit de revanche qui animent les brésiliens et qui s’exprime redoutablement sur les bombes composant ce Works of Carnage : Murderer, jouant aussi bien sur les accélérations terribles de Max que sur les riffs millimétrés de Moyses. La basse n’est pas oublié dans le mix et au contraire celle-ci arrondit et solidifie l’ensemble rendant le tout encore plus compact.

Bien sûr la musique de Krisiun n’est toujours pas révolutionnaire mais leur façon si particulière de balancer du blast en permanence (marque déposée du trio) ainsi que la voix reconnaissable d’Alex Camargo font de cet opus une pièce de brutal Death puissante et essentielle. Sans atteindre l’effroyable intensité de titres comme Kings of Killing ou Rises From Black (Apocalyptic Revelations 1998), les morceaux de Works of Carnage donnent dans un Death Metal ultra précis et démontrent un potentiel technique toujours aussi fort, Slaughtering Void nous gratifiant au passage de quelques riffs inoubliables.
Cela dit Krisiun n’est pas figé dans son évolution et ne pratique pas uniquement le blast en permanence, quelques passages saccadés et diablement abrupts tel le début de Wolfen Tyranny témoignent d’une variété salvatrice.

On ajoutera à cela un dessert sympathique avec la reprise de Venom In League with Satan ainsi que le brutal They Call Me Death, titre présent à l’origine sur le mini CD Unmercyful Order.

Sans non plus mettre tout le monde d’accord, la faute à une concurrence de plus en plus compétitive, Krisiun se replace dans les groupes de Death les plus influents de la scène avec un Works of Carnage distillant tout leur savoir-faire.

BG

10 Commentaires

6 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

BEERGRINDER - 04 Décembre 2008: A partir de Southern Storm je suis d'accord, mais AssassiNation est peut-être leur meilleur album.
sijj - 04 Décembre 2008: On le dit...
albundy57 - 24 Novembre 2010: Le combo brésilien nous revient en forme avec ce "Works of carnage" qui rassure tout le monde de par sa production soignée.
De plus,ils nous gratifient d'un super reprise de VENOM avec "In league with Satan" version survitaminée!
albundy57 - 30 Juin 2011: C'est curieux, mais une nouvelle fois je me sens seul en disant que je n'idolâtre pas "Assassination"...Ha ha ha!
Perso je lui préfère ce "Works of carnage", et bien entendu l'IMMENSE "Apocalyptic revelation".
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Necroreaper

03 Décembre 2008
Krisiun est un combo de brutal death metal brésilien pronant le satanisme pur et dur un peu à l'image de deicide, immolation ou bien encore leur confrère de Rebeallium.
Ce groupe fait parti de ceux qui peuvent prétendre être à la cheville de Morbid angel.
Musicalement, les musiciens ont essayé de retranscrire l'apocalypse et on parfaitement remplis leur contrat en nous présentant des morceaux d'une grande brutalité et d'une grande rapidité avec tout de même de bonne partie mid tempos. Les parties de guitares sont tout bonnement ahurissantes tellement le niveau technique est hallucinant et tout cela avec une grande maîtrise. La batterie est hyper rapide et nous donne l'impression tout au long du disque d'être un TGV lancé à vitesse maximale.
Les vocaux ne sont pas en reste, ils sont très puissant et retranscrivent bien l'extrème brutalité de leur musique.
Bref, c'est un bon CD de brutal death qui s'affirme dans le peloton de tête
du style.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Black_Requiem

03 Décembre 2008
Venu tout droit du Brésil, ce trio offre à nouveau un album digne du groupe, puisque leur précédent album (Ageless Venomous) est à oublier, l’album jouissant d’une qualité de production médiocre. Mais le groupe s’est rattrapé en beauté. En effet Works of Carnage est produit par Pierre Rémillard (Cryptopsy) qui a apporté au groupe un son digne d’eux : brutal, vif et agressif mais aussi puissant et clair. Comme le groupe en a l’habitude, on retrouve sur l’album des riffs à la fois personnels et inventifs se mêlant avec des riffs plus imposants. Le chanteur est, quant à lui, toujours fidèle à son chant de mort vivant (ou plutôt d’une personne que l’on égorge !) et la batterie est une nouvelle fois toujours aussi rapide sur la double pédale, menant tout cet à album à un train d’enfer. Petits bonus sur l’album : le solo de batterie sur le morceau ‘‘War Ritual’’ qui se dégage un peu de l’album et la reprise de Venom avec le morceau ‘‘In League With Satan’’ (cette reprise est pleine de pêche et vraiment excellente). Bref, cet album mérite d’être, sans doute, le meilleur album de Krisiun.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Krisiun


Autres albums populaires en Death Brutal