MMXII

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Killing Joke
Nom de l'album MMXII
Type Album
Date de parution 02 Avril 2012
Style MusicalMetal Industriel
Membres possèdant cet album37

Tracklist

1. Pole Shift
2. Fema Camp
3. Rapture
4. Colony Collapse
5. Corporate Elect
6. In Cythera
7. Primobile
8. Glitch
9. Trance
10. On All Hallow's Eve

Chronique @ Silent_Flight

10 Juin 2012

Encore une excellente blague qui tue pour 2012: la fin de l'humanité selon Jaz Coleman.

Il ne faut quand même pas pousser mémé dans les orties: débourser quelques euros pour le dernier Killing Joke, ce n'est pas la fin du monde... comment? MMXII définirait de A à Z le Jugement Dernier selon Jaz Coleman? Pas tout à fait, ce serait plus tôt le sentiment qu'un évènement encore indéfinissable va bouleverser la vie telle qu'on la voit aujourd'hui. Mince alors, ça valait le coup de se faire flipper pour des pacotilles! Car on connait aujourd'hui le goût du frontman pour les thèmes occultes et foncièrement dénonciateurs. L'humanité n'est qu'un ridicule grain de poussière dans la spirale infernale du temps et MMXII est là pour nous le faire réaliser.

Ayant autant d'albums cultes (Killing Joke (de 1980), Night Time, Pandemonium) que d'albums ridicules (Ha, Wilful Days) a leur actif, les Londoniens se sont bien ressaisis depuis le très bon éponyme de 2003 en reprenant la route du post-punk mélangés à de gros riffs métalliques et de la pochette évocatrice (un crâne, une machine et une usine envoyant des fumées noires dans une contrée désertique, on comprend tout de suite le message!). Cependant depuis Pandemonium, MMXII est le premier album appréhendable en une écoute et il faut avouer qu'une telle simplicité manquait dans la musique de Killing Joke. Sans passer par un registre pop académique, ce quatorzième album studio se veut plus doux avec une production bien plus claire qu'à l'accoutumée et ce malgré le thème principal, à l'instar du premier single "In Cythera", pur post-punk dansant comme à la bonne vieille époque. A côté de la presque techno "Rapture" et de "Trance", la concurrence goth allemande actuelle fait pâle figure, mais outre des morceaux pour boites de nuit, excellents soient-ils, Killing Joke a toujours le chic pour prendre aux tripes avec des rouleaux compresseurs comme "Glitch" ou la pesante "Fema Camp", fruits de la symbiose entre des rythmes martiaux et la voix singulière de Coleman. Et surtout, ne passons pas à côté de "Primobile", sorte de ballade dérangeante qui n'a pourtant rien d'une ballade mais dont l'ambiance qui s'en dégage est l'une des plus marquantes de l'album.

Maintenant, c'est l'heure de s'accrocher à son fauteuil: après toutes ces écoutes de ce monstre qu'est MMXII, il est évident que les Mayas passent pour des clowns avec leur ridicule calendrier qui s'achève le 12/12/2012. A moins qu'un supernova déboule du néant en l'espace de quelques mois (alors qu'il a fallu 5 milliards d'années à la Terre pour produire de l'oxygène), ce n'est pas demain la veille qu'on verra notre belle planète partir en cendres. En revanche, beaucoup de choses laissent prétendre que l'Homme a son avenir entre les mains, et on remercie encore une fois les Maîtres de l'industriel pour nous avoir exposé leur vision de l'avenir avec tant de talent. Bigre, frissons garantis.

SF.

6 Commentaires

16 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

trashcanjesus - 12 Juin 2012: Vraiment un très très bon album, j'en profité pour me réacheter une bonne partie de leur discographie (que j'ai en vinyl) sur amazon uk où les prix sont incroyablement bas.
choahardoc - 12 Juin 2012: Belle chro S_F, entre blague qui tue et blague potache, on ne sait jamais trop sur quel pied danser. Jaz Coleman semble inspiré sur ce coup et ça fait plaisir. J'ai un peu décroché depuis l'excellent album avec Dave Grohl. Je vais m'écouter ça objectivement et ça promet bien, merci!
Yawn - 25 Juin 2012: Chronique emballante : depuis que j'ai écouté Rapture, j'ai aussi ce petit frisson à chaque fois que je l'écoute ou que je me la chantonne. Il y a quelque chose de lovecraftien, il faut craindre plus le danger invisible à nos côtés plutôt que celui que l'on voit venir de loin !
trashcanjesus - 28 Juin 2012: trop bon cet album...j'en ai profité pour racheter quasi toute leur discographie qui est vraiment pas chère sur amazon uk, les vieux je les ai en vinyl.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Killing Joke


Autres albums populaires en Metal Industriel