PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Hardcore Kickback No Surrender
CD, date de parution : 12 Juin 2009 - GSR Music
Style: Hardcore

ajouter les paroles de l'album
NOTE SOM : 14/20
Toutes les notes : 16/20 Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. No Surrender
2. Deathlust
3. Still on the Prowl
4. Aging Disgracefully
5. Woods Are Wet : Woman Hell
6. The Law of the Self
7. If I Die Tonight
8. Sideshow
9. Unholy Triumph
10. The Audience Is the Target
11. Warpath

modifier l'album  imprimer cet article
41 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique Album précédent

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
15 avis 1 16/20
Chronique
17 / 20
    enthwane, Vendredi 01 Avril 2011 parlez-en à vos amis  
Violent, sans concession, ce que le Hardcore se doit d'être.

On a beau se dire complétement blasés de la violence musicale parce qu'on s'enfile des galettes de Black Metal à longueur de journée, il reste des disques qui ne payent pas foncièrement de mine, mais vous collent une bonne claque dans la gueule et vous sèchent complétement. "No Surrender" est l'un de ceux-là.

Je ne vous ferai pas l'affront de vous retracer le parcours de Kickback depuis leurs débuts, et je ferai bien entendu volontairement l'impasse sur les débats et passions que le groupe soulève au sein même de la scène. Pratiquement dix ans après "Les 150 Passions Meurtrières", Kickback remet le couvert, fort d'un nouveau membre, et pas des moindres : le sieur Toxic H., ayant prêté son jeu au grand Arkhon Infaustus, autre géant de la scène française.

"No Surrender" interloque, premièrement de par la pochette, se déclinant en deux versions : "Machette", représentant un "gang" ou je ne sais quelle organisation d'africains emplis d'une fureur distincte, et "Seul Contre Tous", simple silhouette rouge de notre beau pays orné d'un simple K blanc. Quelque soit la version que l'on tient entre les mains, le contenu reste le même, et sera à la hauteur des attentes de l'amateur de musique enragée.

La production, qui faisait un peu défaut sur leur précédent opus, a été ici revue à la hausse : le grain des guitares est très marqué, la batterie superbement bien mixée, et, enfin, le chant n'est pas étouffé parmi le magma sonore, laissant apprécier le timbre surprenant mais haineux de Stephen, qui s'égosille tout au long des onze titres composant ce disque.

L'atmosphère générale de "No Surrender" est macabre, scabreuse, poisseuse, la bande-son d'une journée de merde dans une vie de merde dans la banlieue parisienne. La violence urbaine, qu'elle soit sonore ou physique, se retrouve magnifiée par le groupe - imaginez-vous serré dans le métro, ou encore dans la banlieue la plus sordide, et vous aurez une idée de ce que ce "No Surrender" évoque. Drogue, sexe, alcool, saleté et perversions, tout un programme.

Les samples sont utilisés à très bon escient, dispersés majoritairement dans la première moitié des titres du disque. On saluera les excellents goûts cinématographiques du maître d'oeuvre, qui illustre le premier titre avec une citation de Philippe Nahon tirée de l'excellent film "Seul Contre Tous" de Gaspar Noé (que je vous invite à regarder) : "[...] Je suis une misérable bite. Et pour me faire respecter, il faudra que je reste toujours bien dur." Extrait illustrant bien le ton employé par le groupe.

Parmi les titres se détachant clairement de l'ensemble peut-on citer "Sideshow", dôté de passages plombés à l'extrême, ou encore l'excellent "Still on the Prowl" qui vous décrochera la mâchoire. De la sueur, du sang, et des larmes, les seules choses que Kickback puisse vous offrir.

"No Surrender" est définitivement un disque à part, dôté d'une brutalité qui n'a absolument rien à envier au plus violent des groupes de Black Metal sur cette terre. Carré, sachant se renouveler (l'interlude très typée Dark Ambient est superbe) tout en restant lui-même, le monstre Kickback vous attrape à la gorge et ne vous lâchera pas. Une réalisation purement et simplement excellente.




5 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Made by Metal’ Contact - Liens
Follow us :