Heaven's Gate

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Band Name Keldian
Album Name Heaven's Gate
Type Album
Date de parution 27 Fevrier 2007
Style MusicalPower Metal
Membres possèdant cet album20

Tracklist

1. Crusader
2. Heart of the Sun
3. Requiem for the Light
4. Heaven's Gate
5. Redshift
6. Salvation (Release Me)
7. Sundancer
8. Prophecy
9. Beyond the Stars
10. Plains of Forever

Chronique @ Joe_Da_Bullet

02 Mars 2013

Un album très abouti

Le monde de la musique est un monde bien étrange. Reflet de la société, il est peu courant de trouver des choses neuves et réellement intéressantes. Il est des chansons que l'on a l'impression d'avoir déjà entendues des dizaines de fois, des riffs accrocheurs que l'on retrouve dans tout un tas de groupes de styles différents. Et parfois, il y a des surprises. Mettons fin au suspense, cet album en fait partie. "Heaven's Gate" fait partie de ces albums qui ne laissent personne indifférents, les albums composés avec le cœur, et c'est exactement de ça dont il est question ici.

L'album débute sur un "Crusader" entraînant et parfaitement réglé. Le titre sonne très rock classique, avec des riffs accrocheurs et un chant clair mis en avant. La simplicité apparente est néanmoins trompeuse! Les petits plans de guitare/synthé en trame de fond donne beaucoup de corps au morceau. Arrive le refrain chanté en chœurs, épique; un hymne prêt à enflammer les stades! Effet garanti, surtout sur les soli de guitare électrique (très bien réalisés d'ailleurs), qui amènent le morceau sur le refrain final.

Le morceau se termine et s'enchaîne avec "Heart Of The Sun", qui est dans la même veine: très rock, une simplicité apparente qui cache une foultitude d'effets au synthé, un refrain en épique chanté en chœurs. S'ensuit l'une des pièces maitresse de l'album: "Requiem For The Light". Le son change de ton et se durcit, les riffs s'accélèrent, la batterie martèle comme sur un bon vieux heavy-metal, la guitare se fait rude, les chants - tout en restant clairs - font preuve d'un lyrisme bienvenu. Les effets de synthé sont encore plus présents et occupent une place à part entière dans le mix et ne servent plus à seulement appuyer des riffs de guitare. La piste suivante continue la montée en intensité des morceaux, on nage ici clairement en domaine métallique, les riffs sont lourds, la voix grave, la double pédale invite l'audience au headbang le plus soutenu.

Puis vient comme un OVNI au milieu d'un champ de bataille, comme un rouleau de printemps dans une pizzeria sicilienne, le cinquième morceau (vous en êtes ici à la moitié de l'album, comprenant 10 pistes). "Redshift" (c'est son nom) est une ballade psychédélique à la Pink Floyd, qui vous transportera dans les hautes sphères du monde Keldian. L'album prend le parti de faire retomber la puissance et la rage (toute relative soyons clairs) des morceaux précédents avec une chanson à la voix belle et douce. Miracle, ça marche! On se laisse guider les yeux fermés jusqu'à la toute fin du morceau, puis c'est reparti tambours battants pour les cinq dernières pistes! Ouf! La guitare et la batterie sont en furie, les palm mutes rythment une voix claire plus haut perchée, la guitare électrique donne la réponse dans des riffs métalliques saupoudrés d'effets de synthés/violons/harpes hallucinés.
L'intensité restera forte jusqu'à la toute fin de l'album/concept qui se terminera sur le superbe "Plains Of Forever", morceau qui pioche un peu de tout ce que l'on retrouve dans les neufs morceaux précédents pour les amalgamer dans une ode au rock prog.

Rares sont les groupes qui peuvent se targuer de faire clairement avancer un genre, encore moins avec leur premier album. Pourtant, Keldian nous montre que cela est possible. Il le fait non seulement grâce à sa musique recherchée et intelligente, mais aussi grâce à sa démarche. Car la démarche du groupe me semble aussi importante que leur musique. Le groupe est composé de deux zikos norvégiens qui composent textes et musiques à deux et qui font appel à des musiciens extérieurs pour enregistrer. Le groupe n'a jamais fait de concerts (deux albums déjà) car Keldian, avant d'être un groupe est un duo de compositeurs, une sorte de bouteille à la mer musicale, qui s'est affranchie des contraintes des maisons de disques, de production, etc. Même si l'album est pressé et vendu (moins de 10€), il est aussi disponible gratuitement en téléchargement légal sur le site du groupe (en .mp3 et apple lossless format). Chez Keldian, comme la sincérité et l'éveil, la musique se partage avec tous. Les deux Norvégiens ont compris que le plus important dans l'art (en l'occurrence la musique) n'était pas la forme, avec les millions, les belles voitures et la célébrité, mais le fond, avec des textes conscients et mis à dispositions de tous.

C'est un sans faute pour ce duo, difficile de faire meilleure entrée en matière. On espère juste qu'ils auront la possibilité de continuer longtemps dans cette démarche, et qu'ils ouvrent la voie pour les artistes qui pourraient bien y voir l'ultime liberté musicale.

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
Zerky - 03 Mars 2013: Jolie chronique!

Keldian est vraiment un super groupe, leurs albums étaient disponibles en téléchargement gratuit et légal sur leur site, mais plus maintenant!

Ils devraient d'ailleurs sortir un nouvel album cette année, mais ont besoin de 4,200$ pour finir leur album (Prix de la session d'enregistrement de la batterie + Mastering par Mikka Jussila (Stratovarius...) et une dernière chose mais je ne sais plus).

Dans tous les cas, c'est un super groupe, j'ai vraiment adoré leur dernier album. Heaven's Gate un peu moins, mais je m'y replongerais dans pas longtemps! :)
Joe_Da_Bullet - 15 Septembre 2013: Merci. Leur troisième album sort en Octobre 2013. J'ai pu en entendre deux morceaux (comme tous ceux qui ont participé à la campagne pour récolter des fonds) et ça risque d'être un super album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Keldian


Autres albums populaires en Power Metal