Since the Day it All Came Down

Liste des groupes Death Mélodique Insomnium Since the Day it All Came Down
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Insomnium
Nom de l'album Since the Day it All Came Down
Type Album
Date de parution 05 Avril 2004
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album176

Tracklist

1. Nocturne 01:57
2. The Day It All Came Down 04:56
3. Daughter of the Moon 06:09
4. The Moment of Reckoning 05:46
5. Bereavement 04:15
6. Under the Plaintive Sky 04:09
7. Resonance 02:29
8. Death Walked the Earth 05:09
9. Disengagement 08:39
10. Closing Words 04:25
11. Song of the Forlorn Son 05:45
Total playing time 53:39

Chronique @ mattpriest

24 Novembre 2007
Depuis quelques années maintenant les groupes de Death mélodiques connaissent un bon succès auprès du public, et Insomnium n’échappe pas vraiment à cette règle en sortant un deuxième opus qui en surprendra plus d’un. En effet après un premier album un peu mou et trop répétitif je me demandais, avant de mettre cette galette dans mon lecteur : est-ce que ça va être comme le premier album ? Car on sait trop bien que certains groupes font à peu de choses prés les mêmes choses sur un deuxième opus ! Eh bien ici à ma grande surprise et ma grande joie, je ne retrouve pas tellement les mêmes effets trouvés sur In the Hall of Awaiting !

Je rassure certains : il n’y a pas un changement radical, mais un changement net et de bonne qualité. Tout commence avec une intro un peu langoureuses, avec des sons de pluie et un peu de piano (l’album précédent n’avait pas d’intro !) et là la chanson éponyme The Day It All Come Down : une pièce maitresse de l’album avec pour débuter la guitare mélodique très en rythme, la voie rauque toujours bien maitrisée et que dire de la batterie qui, avec le jeux des cymbale donne de la consistance à la musique. On trouve également des moments calmes, avec des guitares acoustiques, parfois des paroles chuchotés, voire parlé carrément mais avec une bonne qualité. La plupart des chansons de l’album sont comme celles-ci : une basse présente, des bon riffs et les mélodies des guitares en couvertures, une voie posé mais puissante et des moments calmes ! On pourrait même parler, avec ça, d’une « griffe » Insomnium, une sorte de marque de fabrique. Malheureusement et même si ces moments sont très bien modelés ils sont un peu trop utilisés par le groupe : on en retrouve à peu près sur une chanson sur deux !

On ne s’ennui quand même pas tout au long de l’album, qui offre, comme avec la chanson Daughter Of The Moon des changements de riffs, une batterie moins porté sur la double pédale ce qui offre un rythme plus langoureux, faisant ressortir la mélancolie dégagé par la musique. Des touches de piano viennent se forger par-ci par là (ce qui est rare chez le groupe) avec la chanson The Moment Of Reckoning.
Une des remarque que l’on peut faire aussi c’est que la voie est par moment trop derrière les guitares et la basse, et donc pas assez puissante à mon gout ! J’attendais encore plus du chanteur qui a vraiment du potentiel ! Tout comme le groupe d’ailleurs car avec une chanson Interlude (Resonance) le groupe montre l’étendu de son talent de composition, en effet cette musique est une instrumentale avec des guitares acoustiques de toute beauté !

En bref cette album s’écoute assez facilement, et se retient pareillement ! il y a des musiques très belles, des guitares qui rentrent dans le vif du sujet, et vont peut-être être des chansons clés pour le groupe, ce que l’on espère !

0 Commentaire

6 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Vengeful

29 Octobre 2007
Pour les amateurs de thrash-mélodique à la scandinave, voici le mélange parfait des influences musicales d’une vague qui s’abat sur nous depuis plus de dix ans. Émergeant de l’est de la Finlande, Insomnium s’inspirent de plusieurs groupes comme Dark Tranquillity, In Flames, Opeth, Amorphis… À la limite, on pourrait trouver le résultat peu original, mais la qualité des compositions et de la production nous font rapidement oublier les ressemblances avec les originaux. La voix orageuse de M. Sevänen surprend par son intensité et son ton d’outre-tombe. Des passages acoustiques absolument captivants viennent nous bercer à plusieurs reprises tout au long de l’album. À l’opposé, les guitares bien aiguisées découpent nos tympans avec des riffs techniques et accrocheurs. On savoure aussi la présence des mélodies traditionnelles finlandaises ce qui rend la musique d’Insomnium tout à fait unique. Excellent !

-M-A -

0 Commentaire

6 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Insomnium


Autres albums populaires en Death Mélodique