PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Liste des groupes Black Thrash Impiety Asateerul Awaleen
Album, date de parution : 1996 - Shivadarshana Records / Agonia Records
Style: Black Thrash
1 2

ajouter les paroles de l'album
NOTE : 13/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
Re-Issue in 2004 by Agonia Records with a different cover.
1. Intromancy - Dzuul Ar'Shil Jaheem 01:59
2. Anal Madonna 06:36
3. Divine Hutamahan Frostfuck 06:53
4. Hymnvocation of Nazarethian Nunwhores 07:19
5. Magick - Consecration Goatsodomy 05:33
6. Ceremonial Necrochrist Redesecration 03:30
7. Bismishyaithan 06:16
8. Blasphemyth... the Seventh Goatspawn 01:43
Total playing time 39:49

modifier l'album  imprimer cet article
33 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique/commentaire Album précédent
9 avis 1 13/20
Chronique
13 / 20
    BEERGRINDER, Vendredi 25 Fevrier 2011 parlez-en à vos amis  
une œuvre authentique, élaborée dans un contexte et un pays qui ne s’y prête guère.

Dès 1990, et alors que le Black Metal se limite aux quelques pionniers de la première vague, une bande de jeunes rebelles de Singapour décide d’entrer dans le mouvement et de monter leur propre groupe. Sachant qu’à Singapour lire Playboy peut quasiment conduire à l’échafaud, je vous laisse imaginer ce qu’il aurait pu advenir de gens jouant une musique vantant notamment les mérites d’un acharnement intensif sur le corps sans vie de Jésus Christ (Ceremonial Necrochrist Redesekration)….
Nos amis en ont dans le pantalon donc, et après une démo en 1992 et un EP en 1993, Shivadarshana Records va mettre un coup de projecteur significatif sur ce petit pays en permettant à Impiety (et également leurs compatriotes de Abhorer) de sortir son premier album Asateerul Awaleen (1996).

Alors que la vague nordique de Black Metal bat son plein, Impiety évolue dans un tout autre registre. Extrêmement malsain et occulte, le combo propose un Black Metal cru et minimaliste, ancré dans la tradition des grands anciens donc, mais avec une agressivité exacerbé, sans doute pioché chez la scène brésilienne en pointe au niveau de la violence à cette époque. On retiendra notamment les vocaux râpeux et infâmes de Shyaithan.
L’intro grandiloquente est donc trompeuse sur la marchandise à venir, Anal-Madonna déboulant sans prévenir comme un troupeau de bisons dans un magasin de porcelaine. Le son est necro à la norvégienne, en revanche on ne trouvera aucun signe ici de trémolo ou de mélodie quelconques : just fucking agression !

Musicalement Impiety s’affirme comme un des dignes héritiers de Venom : direct, sans fioritures et parfois approximatif, on y trouve aussi un côté fuck off et débridé assez marqué, il suffit d’entendre le matraquage du batteur Iblyss qui semble parfois improvisé. Même si Asateerul Awaleen est un peu linéaire sur la durée, de bons titres parsèment la galette, tel le long Hymnincovation of Nazareth Nunwhores (quels poètes !) et son utilisation originale du clavier au rendu très occulte, ou le provocateur Ceremonial Necrochrist Redesecration, véritable hymne au déchaînement de violence. Des gongs interviennent de temps à autre dans les morceaux (notamment sur l’entêtant Magick-Cosnecration Goatsodomy), donnant un aspect rituel à leur Black Metal, et favorisant une immersion de l’auditeur dans l’univers sordide de Impiety.
Jusqu’au bout le quatuor vomit son dégoût de la chose religieuse, et l’ultime Blasphemy… The Seventh Goatspawn (sorte de court déchaînement à la façon old Napalm Death) clôture ce disque putride de belle façon.

Grâce à une promo correcte de leur label, notamment un titre sur le tout premier sampler du magasine français Metallian, Impiety étonne son monde avec son Black Metal crade venu d’Asie. Asateerul Awaleen, bien qu’un peu linéaire sur la durée, est doté d’une indéniable ambiance démoniaque, et représente une œuvre authentique, élaborée dans un contexte et un pays qui ne s’y prête guère.

"Impiety strictly plays neo-barbaric Black Magick ritual forni-desecration musick"
Tout un programme.

BG




9 Commentaires
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘Metal your head !’ Contact - Liens
Follow us :