At the Heart of Winter

Liste des groupes Black Metal Immortal At the Heart of Winter
Paroles
Type Album
Date de parution 28 Fevrier 1999
Produit par Tagtgren Peter
Enregistré à Abyss Studio
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album844

Tracklist

1. Withstand the Fall of Time 08:30
2. Solarfall 06:02
3. Tragedies Blows at Horizon 08:56
4. Where Dark and Light Don't Differ 06:45
5. At the Heart of Winter 08:00
6. Years of Silent Sorrow 07:54
Total playing time 46:07

Chronique @ WarMetal

28 Juillet 2007
1999, Immortal nous reviennent, diminués de Demonaz, victime d'une grave tendinite, mais disposant de deux atouts majeurs ; un Abbath plus libre que jamais puisque assurant désormais seul le rôle de compositeur et un Horgh au sommet de son art et consacré amplement à sa batterie. Ça sent l’évolution ! Bienvenue dans le nouveau Blashyrkh !

Dès les premières notes on aperçoit quelque chose de nouveau, une touche mélodique à laquelle les guerriers nordiques ne nous ont pas habitués et ça promet ! Car Immortal a l’air de maîtriser son art, plus que jamais ! Abbath semble avoir trouver l’équilibre parfait entre brutalité et passages rapides d’un côté, lignes mélodiques et passages mid tempo de l’autre, aidé en cela par un Horgh de gala !

Sur son deuxième album avec le groupe, Horgh fournis une prestation solide et se surpasse même par moments. Un jeu élégant et varié, des rythmes sur mesure, une aisance remarquable dans les transitions, une vitesse d’exécution très honorable et des blast beat hyper chargés. C’est le genre de batteur qui force le respect nous obligeant à lui consacrer toute une séance d’écoute.

Dans un registre émotionnel, At the Heart of Winter s’offre un champ d'expression plus large par rapport à ses prédécesseurs. Aux riffs heavy débordant d’énergie, aux passages intenses au caractère magistral, le groupe adjoint désormais des phrases mélodiques authentiques aux allures orientales par moments et des passages calmes sentant la brise nordique.

Withstand The Fall Of Time qui effleure les 9 minutes, incarne le choix du groupe pour une plus grande diversité, Abbath nous propose en effet six morceaux d’une durée moyenne de 7 minutes mais sans tomber dans la redite, l’ensemble étant bien fournis. La variété est donc de mise et pour renforcer l’impact, les norvégiens nous sortent encore ces arpèges tantôt gaies, tantôt fiers et orgueilleux, au son si particulier ! (Solarfall, Tragedies Blows At Horizon, At the Heart of Winter) ou encore une introduction de toute beauté aux claviers atmosphériques (At the Heart of Winter).

Niveau chant, Abbath maintien sa voix "Evil" au timbre si particulier, au grand dam de ses détracteurs. Peter Tägtgren de son côté reste égal à lui-même et permet à Immortal de proposer un son plus net avec des guitares moins tranchantes et une mise en valeur évidente de l’aspect mélodique propre à At the Heart of Winter.

L'artwork déroge à la règle...et ça vaut sincèrement le coup car Immortal nous propose ici un classique !

Au cœur d’un hiver nordique, At the Heart of Winter nous fait découvrir un nouveau Blashyrkh au climat instable, où beau et mauvais temps se succèdent...une indécision qui précède sans doute la tempête...à suivre !

23 Commentaires

18 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

maggot4ever - 09 Octobre 2011: Et de toute façon, ils ne sont pas les seuls à avoir faits des clips pourris dans les années '90...
albundy57 - 09 Octobre 2011: Tout à fait camarade, IMMORTAL reste un groupe culte malgré tout.
Effectivement, des clips pourris il y en a eu un tas, mais la liste serait trop longue, ha ha!
maggot4ever - 09 Octobre 2011: Oh non j'ai envie de la faire cette liste:
-immortal: -blashyrk
-call of the wintermoon
-arckanum: gava fran trulen
-trollkotze: im marchenwäld
darkirchensteuer: leb doch selber!
... ETC xD
 
David_Bordg - 07 Décembre 2014: Un chef d' œuvre absolu!! Abbath est monstrueux dans tous les domaines.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Peter.K

25 Mai 2009
Effectivement, cet album d'Immortal a beaucoup fait parler de lui, la principale raison est qu'il est très très (très) différent de ses grands frères, car oui rappelions nous qu'à l'époque Immortal c'était les riffs à 100 à l'heure, batterie à donf, etc, etc (ce qui a valu à Monsieur Demonaz de se ruiner le poignet d'ailleurs...).
En fait l'arrivée de cet album s'était faite ressentir par le très bon titre "Mountains of might" de l'album précédent "Blizzard beast" qui est du même genre. Quoiqu'il en soit cet album a fait gagner beaucoup de fans à Immortal, mais en a fait perdre également, ce qui est compréhensif vu le changement de style.
Alors donc fini la pure violence d'Immortal et voici l'aspect majestueux d'Immortal!!
Cet album symbolise pour moi les grand espaces nordiques, ce qui est d’ailleurs une grande source d'inspiration pour nos chers "Sons of Northern Darkness", il n'y a qu'à écouter la chanson "At the Heart of Winter" pour se retrouver transporter par Blashyrkh!
Ici donc, une musique soignée très travaillée, des vagues de synthés qui contrastent vraiment avec la pluie de décibels d'un "Battle in the north".
A noter également la durée des chansons, qui d'habitude, ne dépassaient que rarement les 4mn... ici il n'y en a que 6 mais qui durent 7 minutes minimum, aucune seconde n'est en trop.
Donc du changement pour Immortal, je dirai même une évolution car je préfère ce visage là à l'ancien !!


0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Immortal


Autres albums populaires en Black Metal