PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  
Do you want to change your language ?
    English     Français     Deutsch     中文     Português     Español     русский     Polski
Close
Stoner Doom Huata Open the Gates of Shambala
EP, date de parution : Mars 2010 - Throatruiner Records
Style: Stoner Doom

NOTE : 15/20
Vous devez être membre pour déposer une note
Tracklist
1. Alchemist Reborn
2. Diving in a Swamp
3. Ratzinger Pussycat
4. Jozef Fritzl Syndrom
5. Rotten Dick

modifier l'album  imprimer cet article
10 membres possèdent cet album Album suivant
ajouter une chronique/commentaire
3 avis 1 15/20
Chronique
16 / 20
    hemistes, Mardi 30 Novembre 2010 parlez-en à vos amis  
Il fait froid, mon corps tremble, mon être tout entier semble souffrir de spasmes. Je suis complètement désorienté, il fait très sombre et l'humidité du lieu dans lequel je me trouve ne fait que renforcer ma sensation de froid.
L'air est lourd et difficilement respirable, si je ne me calme pas je risque de suffoquer.
Où suis-je? Pourquoi suis-je là?
Des bruits sourds semblent me parvenir, on dirait que cela vient du fond de cet espace dans lequel je me trouve.
Des bruits des gouttes d'eau tombant sur le sol font échos à mes pas cherchant à rejoindre les bruits me parvenant aux oreilles.
Une faible lumière apparait dans le recoin de l'endroit où je me trouve, cette dernière éclaire faiblement mais cela est suffisant pour voir que je me situe dans une grotte. Dans tous les cas cela y ressemble fortement.
Point le temps d'examiner les lieux, je continue à me diriger vers l'endroit duquel provenaient les sons.
Il me fallut peu de temps pour arriver à ce lieu, et quelle fut ma surprise quand je vis ce qui se déroulait non loin de moi.
Une femme allait être sacrifiée sur un autel par un homme portant une longue robe et portant un masque de bouc.

Voilà de manière plus ou moins précise la vision que j'ai lorsque mes oreilles se sont posées sur l'album de Huata "Open The Gates of Shambhala".
Pour commencer, Huata est un jeune groupe français qui nous vient de Bretagne.
Le mot Huata est un terme que l'on utilisait autre fois pour parler de la chasse aux sorcières. Cette définition n'est pas complètement en désaccord avec la description de la vision que je vous ai décrite un peu plus haut.
Le groupe nous propose ici un doom stoner très très lourd, poisseux et occulte.
Disons qu'ils peuvent être un mélange d'Electric Wizard, Sleep, Sunn O))). Touts ces influences sont parfaitement enregistrées et on peut les retrouver de manières plus ou moins présentes dans ce premier album.

Musicalement Huata nous propose du doom très lourd avec des riffs de guitares très saturés, sec et tranchants, tout en restant lent et répétitifs à l'image d'un Sunn O))) par exemple. Par moment, la guitare se veut même entrainante et peut parfois apporter un petit côté groovy pas déplaisant.
La basse est je pense un des instruments les plus importants sur cet album. Elle impose sa lourdeur c'est elle qui est à la base de l'univers musical que nous propose Huata.
Elle est complètement écrasante et emporte tout sur son passage. Elle est au premier plan avec les guitares qui sont juste derrière.
Ce mélange procure une sensation d'étouffement, d'écrasement auditif, de malaise.
On évolue dans une atmosphère lugubre vouée au Malin.
La batterie se veut sèche et les notes tribales qu'elle apporte nous permettent de rester dans cette ambiance cérémoniale.
Cependant les sonorités de cette dernière ne sont pas complètement en accord avec la guitare et la basse. Cette batterie reste un peu trop sèche et ne se fond pas complètement dans le décor que propose Huata.
Il manque ce petit quelque chose qui aurait pu faire un mélange parfait entre la guitare, la basse et la batterie.

Autre élément qui a son importance, il s'agit de la voix. Cette dernière est dans un registre plutôt sludge avec un côté agressif qui tranche avec les ambiances lourdes des instruments.
J'aurai préféré entendre un chanteur avec une voix moins agressive, plus calme, limite narrant de sombres incantations afin de coller parfaitement avec la sensation de cérémonie occulte.
Ici on est dans une agressivité permanente qui ne colle pas parfaitement.
Mais bon il s'agit là du premier album du groupe donc tout ne peut pas être parfait du premier coup.

Pour conclure avec ce premier album des français de Huata, musicalement les influences des groupes cités en début de chronique sont bien digérées et recracher avec une certaine subtilité.
J'adore le côté lourd, poisseux et occulte que dégage cet album.
Cependant, cet album aurait pu être très bon si le travail sur la batterie et sur le chant avaient été à l'image du travail de la guitare et de la basse.
Ce "Open The Gates To Shambhala" est un bon début pour ce jeune groupe qui je pense continuera à faire parler de lui dans les années à venir.

Note: 16/20




0 Commentaire
Spirit of Metal Webzine © 2003-2017 ‘Metal your head !’ Contact - Liens
Follow us :