Sudentaival

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Horna
Nom de l'album Sudentaival
Type Album
Date de parution 15 Mars 2001
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album75

Tracklist

1. Synkän Muiston Äärellä 07:20
2. Sudentaival 03:20
3. Black Metal Sodomy 02:17
4. Talventuoja 03:28
5. Haudanusva 05:27
6. Skaldiriimu 03:11
7. Kun Synkkä Ikuisuus Avautuu 03:22
8. Hautajaisyö 04:41
9. Noidanloitsu 04:29
10. Vihasta ja Arvista 04:25
Total playing time 42:00

Chronique @ Fabien

28 Août 2008
Sévissant depuis 1993, la legion finlandaise infatigable de Shatraug rompt partiellement avec son image crue et sombre en cette année 2001, sortant son troisième album Sudentaival chez Woodcut Records, muni d’une illustration fouillée et colorée du maître belge Kris Verwimp, en opposition au style minimaliste & épuré des pochettes de Kohti Yhdeksän Nousua & Haudankylmyyden Mailla.

Musicalement, Sudentaival marque effectivement une différence par rapport à ses deux prédécesseurs, proposant un black abouti, aux colorations death thrash délicieusement marquées, renforcés par un son puissant et un mixage particulièrement clair. Comme souvent, Horna se passe volontiers des claviers, laissant largement l’expression aux guitares de Shatraug & AT Otava, qui bombardent à coups de riffs entrainants et accrocheurs, obsédants, sur les rythmiques impeccables & subtiles de Gorthaur & Vrasjarn, et le chant décharné de Satanic Tyrant Werwolf (Satanic Warmaster).

A dominante middle tempo, tout en dosant judicieusement furies blast & passages reposants, Sudentaival défile ainsi avec une fluidité étonnante, regorgeant de finesse, et surprenant à chaque instant par son lot de riffs percutants, à l’image du superbe titre Synkan Muiston Aarella et de ses cascades de breaks renversants. Même lorsque l’ambiance devient plus bestiale sur le caricatural Black Metal Sodomy, voire Burzumienne (époque Det Som Engang Var) sur l’excellent Hautajaisyo (avec ses plans de guitares, sa basse glauque, sans batterie en support), Horna conserve habillement un fil conducteur, lui permettant au final de gagner une cohérence et une homogénéité remarquables, tout en soignant parallèlement ses atmosphères.

Changeant en partie la donne avec une étonnante facilité en cette année 2001, le groupe finlandais réussit pourtant à conserver toute sa personnalité, mais aussi le climat pur et glacial qui le caractérise. Soigné dans sa mise en place et son enregistrement, moins cru, mais aussi moins mélodique dans son approche, et surtout très rentre dedans, Sudentaival confirme ainsi tout le talent de Shatraug. En véritable prince scandinave, le leader parvient ainsi à faire évoluer sa horde, en conservant judicieusement l’authenticité et la pureté de son art, et ceci sans la moindre concession, tout en survolant insolemment la masse des groupes de black actuels.

Fabien.

2 Commentaires

9 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
ArchEvil - 28 Août 2008: Une chronique finement détaillée sur cet excellent album. Pour Horna, ce n'est pas une surprise de voir atterrir un album plus direct, prompt aux lourdeurs death mêlées toutefois à cet éclat cru et sombre de son BM. Pour un groupe qui touche à toutes les sauces du metal, c'est même plus ou moins prévisible. Toutefois, Sudentaival marque bien un écart en comparaison avec son passé mais aussi son futur pour les raisons précitées. Ce n'est toujours que réjouissance pour un groupe qui réalise tout avec talent et sincérité. Probablement le pilier de la scène Finlandaise en ce qui me concerne.
morgothduverdon - 08 Novembre 2008: Mon album préféré du groupe. Encore que... Il peut difficilement être comparé aux autres en fin de compte. Envaatnags Eflos Solf Esgantaavne, Aania Yossa, ou encore le dernier sont pas mal différents.

Mais mon préféré reste celui là, direct, sans trop de fioritures, un peu à l'instar d'un Kill for Satan de Tsjuder je trouve. Avec un son moins légèrement moins crade toutefois.
Merci d'avoir rendu honneur à cet album Fabien.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ Paganwinter

19 Mai 2010
Horna, sous la houlette de son incontestable leader, le dénommé Shatraug, passe admirablement le cap du nouveau millénaire. Le saut est important car le groupe passe du simple groupe dispensable à un groupe référentiel. Horna affute sa malice, change de ton et explore de nouveaux horizons, tout en restant fidèle à la base de leurs inspirations. Plus qu’un Darkthrone-Like, Horna vole désormais de ses propres ailes. L’envole du corbeau finlandais commence véritablement avec ce très bon troisième album, Sudentaival.

Première constatation, le son est excellent, parfaitement adapté au style musicale, qui aujourd’hui ne peut plus se permettre le moindre écart. Sans qualité sonore, désormais, le True Black Metal est relégué en fond de classement. Oui, car il est bien loin le temps du célébrissime A Blaze In The Northern Sky, et Horna l’a très vite compris. Pour plaire aux puristes, inutile de sortir des sentiers battus, il faut simplement, bien qu’il est plus facile de le dire que de la faire, mettre des épices dans la marmite. J’aime par ailleurs comparé la musique de Horna, depuis cet album à un ‘’True Black Metal de voyou’’.

Nouvelle identité, nouvelle carrosserie, et pourtant toujours la même haine viscérale et inexplicable envers le politiquement correct, Horna revient avec une musique plus racée, mieux composée et surtout plus attractive, sans oublier plus personnelle. A l’heure ou l’on croyait que le style musical se devait d’être lisse et sans fioritures, Horna démontre que d’y inclure de nombreuses rythmiques est une solution excellente au problème de la bien trop présente monotonie des productions TBM de base. A ce propos, je vous envoi volontiers vers l’excellent album ‘’Fuck The Universe’’ des suédois de Craft, qui se dresse en parfait exemple de cette théorie. Je ne sais point si clamer que Sudentaival, à ce titre est révolutionnaire soit judicieux, mais je dirai simplement que les riffs utilisés sur ce disque sont assez symptomatiques de la nouvelle tendance que mettent à profit les meilleurs pointures actuelles du genre. Dire alors que Horna est une nouvelle référence est absolument fondé.

Coté vocaux, c’est purement et simplement excellent. Nombreux, sec et odieusement malsain, les hurlements prodiguent à la musique une aura telle qu’on en avait depuis plus entendue. Le tout, l’ensemble des musiciens et autres ingrédients nous offrent un album sacrément digne d’intérêt. Moins lugubre ou ‘’casse la baraque’’ que leur deux premiers albums, Sudentaival se veut un modèle de construction dans le cas de figure ou l’on veut faire de neuf avec du vieux. Acéré, vif, tantôt mélodique, à sa façon, tantôt linéaire, l’album prend tout son ampleur dès la première écoute. Certes, Horna fera certainement mieux dans un futur proche, mais passer à coté de cette petite merveille c’est comme loupé la fête de la bière se déroulant à côté de chez vous. Rafraîchissant et tout à fait honorable, c’est un beau cadeau que nous offre là Shatraug et ses copains.

Prochain rendez-vous avec le superbe Evaatnags Eflos…, une autre perle du genre.

Paganwinter

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Horna


Autres albums populaires en Black Metal