Notes from the Underground

Liste des groupes Fusion Hollywood Undead Notes from the Underground
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Hollywood Undead
Nom de l'album Notes from the Underground
Type Album
Date de parution 08 Janvier 2013
Style MusicalFusion
Membres possèdant cet album25

Tracklist

1. Dead Bite
2. From the Ground
3. Another Way Out
4. Lion
5. We Are
6. Pigskin
7. Rain
8. Kill Everyone
9. Believe
10. Up in Smoke
11. Outside
Bonustracks (Deluxe Edition)
12. Medicine
13. One More Bottle
14. Delish
15. I Am
Bonustracks (iTune Release)
16. New Day
17. We Are(J-Dog & Killtron Remix)
18. Another Way Out(Griffin Boice remix)

Chronique @ Redgrave

11 Mars 2013

Hollywood Undead continue de régresser à chaque album, au point de ne plus sortir la tête de l’eau.

Prenez garde mes amis, revoilà Hollywood Undead. Le stéréotype ultime du Teenage Rap/Metal prétentieux et rebelle sans la moindre authenticité (vous avez dit Enhancer ?) est de retour après deux albums en demi-teinte, contenant certes de bonnes chansons mais aussi un nombre très (trop) conséquent d’étrons musicaux. Les six cavaliers masqués de Los Angeles débarquent donc avec une troisième production intitulée cette fois « Notes from the Underground ».

La première piste, « Dead Bite » nous plonge directement dans du Hollywood Undead classique, guitare discrète mais rythme entrainant, et rap correct quoiqu’assez mou pour les présents couplets. Côté refrain, pas de surprise non plus, Danny et sa voix insupportable sont toujours là. Niveau entré en matière, on a connu largement mieux (on est là à des années lumières d’« Undead »). Heureusement, « From the Ground » ramène bien vite le HU qu’on aime, la guitare se fait plus présente, la batterie augmente sensiblement le rythme, le piano et les cœurs accompagnent parfaitement les parties rappées, et on a même droit à un combo’ pré/post-refrain agressif. C'est très formaté tout ça bien sûr, mais c'est tout à fait correct.

On zappera ensuite volontairement l’horrible électro/rap/pop « Another Way Out », qui s’avère être une véritable purge pour les oreilles, pour se concentrer sereinement sur la suite de l’album. Vient alors « We Are », l’hymne de cet album. On reste là encore dans le déjà vu et entendu, mais on ne va pas s’en plaindre, le groupe étant capable de bien pire. Comme ce qui va suivre par exemple. Et là, c’est le drame.

Hollywood Undead, c’est avant tout un groupe de rap orienté metal, et non pas l’inverse. Il ne faut jamais perdre ça de vu, car ça peut expliquer beaucoup de choses, comme la très désagréable « Pigskin », piste exclusivement rap. Instru’ limitée et répétitive, paroles ridicules et de mauvais goût (« Go on girl let me touch that body […] Hike up that skirt get naughty »), introduction de wobbles propre au Dubstep pour bien surfer sur la tendance. Pas de doute, ça reste un groupe over-commercial. Comme le prouve également la piste suivante, « Rain », ou l’inévitable ballade acoustique. A ce moment-là, on ne sait plus trop si on est sur un album de Fusion (et encore, qualifier ça de Fusion pourrait constituer une insulte à Rage Against The Machine) ou sur la dernière bouse radiophonique de Flo Rida.

Après ça, le groupe nous offre un mélange Rap/Rock stéréotypé au possible et d’une facilité déconcertante sur « Kill Everyone » (avec un petit « Motherfuckin’ » par si et un « Fuck the World » par-là, forcément). Vous pensiez qu’les p’tits gars d’Hollywood Undead venaient de toucher le fond ? Peut-être, mais toujours est-il qu’ils continuent de creuser. Il faut bien faire du remplissage pour terminer l’album après tout, non? Ce dernier ce clôt sur deux chansons, « Up in Smoke », qui ressemble fort à du Snoop Dogg, et « Outside », qui commence comme une ballade avant que la guitare électrique et le rap énergique ne reviennent au galop. Une dernière chanson pas inintéressante, mais qui n’apporte rien à l’album, si ce n’est une dernière impression moins amère que le reste. Une impression qui retombera bien vite si vous avez eu la mauvaise idée d’écouter la version deluxe dotée des trois bonus-tracks dont la nullité et la fadeur me font dire qu’elles n’ont pour but que de justifier les quelques euros de plus déboursés pour leur présence.

Avant, le groupe des pseudos gangstas hardcores de Los Angeles naviguait en eaux troubles. Mais là, persévérant dans la médiocrité, Hollywood Undead continue de régresser à chaque album, au point de ne plus sortir la tête de l’eau. Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour les fans de Rap/Metal donc, dont je fais partie. Le mieux à faire est de mettre HU de côté (le groupe ne semblant pas décider à utiliser son potentiel pourtant présent pour faire au moins un truc correct) et de se tourner vers d’autres groupes de Fusion où rap/Metal bien plus doués qui devraient se manifester durant l’année, comme Hacktivist où même Limp Bizkit.

10 Commentaires

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

Hacktivist - 17 Mars 2013: J'ai bien aimé "Lion" dans cet album, les autres, j'ai pas encore écouté. Bonne chronique, et merci pour la référence à Hacktivist, j'adore ce qu'ils font.
Redgrave - 17 Mars 2013: Si Lion t'as plus, y en a 2/3 autres que tu pourrais trouver pas mal je pense !

Haha de rien pour Hacktivist, même si leur côté Djent les éloigne un peu du Rap/Metal style HU, c'est clair que leur musique est vraiment pas mal, j'espère que leur premier album complet confirmera les promesses de leur EP.
kiss33 - 19 Mars 2013: jpourrais en effet aller jusqu'à 15 je pense ^^
mais je ne note pas les albums de HU comme du metal pour moi c'est vraiment un groupe à part dans ma disco
Gingerfish - 21 Mai 2013: Perso, je pense que Danny a demandé pas mal de conseils à Rihanna pour l'autothune ! Quoi qu'il en soit, je trouve que c'est plutôt un bon album, certes à des années lumières de Swan Song mais quand même, 8/20 alors que Desperate Measure comporte seulement 2-3 titres nouveaux, et le reste des lives, remix, ou reprise assez moche et qui prend un 14/20, c'est un peu se torcher le cul avec des orties ! Mais bonne chronique tout de même !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Hollywood Undead


Autres albums populaires en Fusion