Anaclasis - A Haunting Gospel of Malice and Hatred

Liste des groupes Death Metal Hate (PL) Anaclasis - A Haunting Gospel of Malice and Hatred
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Hate (PL)
Nom de l'album Anaclasis - A Haunting Gospel of Malice and Hatred
Type Album
Date de parution 24 Octobre 2005
Enregistré à Hertz Studio
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album80

Tracklist

1. Anaclasis 04:47
2. Necropolis 03:40
3. Hex 04:04
4. Malediction 04:18
5. Euphoria of the New Breed 04:07
6. Razorblade 03:19
7. Immortality 04:41
8. Fountains of Blood to Reach Heavens 06:52
Total playing time 35:48

Acheter cet album

Hate (PL)


Chronique @ Malantis

04 Décembre 2009
La Pologne est une véritable nation du death metal. L’une des alternatives les plus riches par rapport à une scène américaine de plus en plus stéréotypée. Après le très bon Awakening of the Liar, album brut de décoffrage et terriblement efficace (où quelques incursions indus pointaient déjà le bout de leurs nez), la bande d’Adam the first sinner revient avec un album aux sonorités plus fouillées et travaillées. Le groupe, soucieux de se démarquer, cherche dés lors à se créer une forte personnalité en pratiquant dorénavant ce qu’on peut littéralement appeler du death industriel.

Kaos quitte le groupe après Awakening, le groupe poursuit donc sa route en trio. Adam conserve son rôle de leader omnipotent écrivant tous les textes et composant quasi tous les morceaux, il s’occupe aussi lui-même de la production. Listenable confirme sa confiance à ce poids lourd du death européen en distribuant ce nouvel opus, le groupe réinvestit alors le studio Hertz. Enfin pour la réalisation de l’artwork les polonais jettent encore une fois leur dévolu sur le studio Graal.

Alors même label, même studio et quasi même line up cela ne nous fait donc quasiment aucun changement. Pourtant ils sont nombreux sur ce nouvel opus.

Le groupe assume désormais pleinement ses sonorités indus et il le montre d’emblée avec une intro nous faisant plus penser à Ministry qu’à Vader. Quand l’instrumentation entre en scène, le combo nous surprend encore en se montrant sous un jour plus aéré que sur ses précédents opus. Les arpèges sur fond de blast sur le refrain du titre éponyme sont en ce sens assez surprenant et on perçoit dés ce premiers morceau que le combo ne nous a pas pondu un Awakening bis. Les nombreux samples apportent vraiment une densité et une atmosphère particulière à l’œuvre. Immortalicity incarne parfaitement ce constat en mêlant de puissantes parties blastées à des samples aussi planant que malsains. Dans le même ordre d’idée, on a le droit sur Necropolis et Malediccion à des beats que Nine Inch Nails n’aurait pas renié. Ces derniers la plupart du temps utilisés lors des breaks donnent vraiment de l’épaisseur à ces morceaux.

Pour coller à ce nouveau registre, la voix d’Adam, toujours aussi puissante, est ici légèrement gonflée avec notamment un fort chorus voire un très léger delay par moment. Malgré cela son growl est très brutal et bien articulé à mi chemin entre un Piotr Wiwczarek pour ce léger accent polonais et un Nergal pour la puissance (et oui, on est bien en Pologne). Fort d’une production excellente, la batterie (cauchemar des ingés son) vient ici appuyer les riffs même les plus aériens de façons très harmonieuse. Les riffs ne sont pas en restent et l’unique guitare est à la fois tranchante sur les parties palm muté (Hex) et en même temps technique et varié avec beaucoup d’harmoniques artificielles (Malediccion). On regrettera néanmoins le manque de solis par rapport au précédent opus.

Sans tomber dans le mélodique, le combo a donc réellement métamorphosé son death, en cela ce Anaclasis est indéniablement moins brutal que ses précédentes réalisations. Moins brutal mais aussi moins blackened, le groupe ayant bien compris que l’indétrônable Behemoth occupait déjà la place, il choisit de calmer quelque peu son amour pour Satan et s’oriente désormais vers quelque chose de plus philosophique et moins démonstratif niveau texte.

En conclusion, on a affaire à un Hate décomplexé assumant pleinement ses sonorités indus et ceux avec grand brio. La perte de Kaos n’a pas été dommageable au groupe car même si on notera une légère perte de puissance par rapport à Awakening of the Liar l’ensemble sonne quand même plus dense et travaillé que ce dernier. Cet album ne fera néanmoins pas l’unanimité au sein des fans, certains assimilant cette orientation indus à un ramollissement du combo qui les avait habitués à des productions plus violentes et moins aérées. Un album qu’on conseillera donc aux deathers non allergiques aux mélanges audacieux et aux expérimentations diverses.

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
sijj - 04 Décembre 2009: Un très bon groupe assez méconnu, et certes moins inspiré que Lost Soul. Pour ma part, j'aime aussi cet album, comme tous les précédents, en fait, il n'y a que Morphosis qui est un peu décevant à mon gout. Merci pour ta chronique.
NICOS - 04 Décembre 2009: UN TRES NBON ALBUM, A AVOIR
bojart - 08 Décembre 2009: Hate est,il est vrai malheureusement méconnu.Tu lui as rendu hommage à travers une belle chronique d'un album que j'aime beaucoup.
Merci pour ta chro' et bonne continuation Malantis!
Fetus - 19 Décembre 2009: Une putain de bonne chronique Malantis, bien complète, ça m'a fortement donné envie d'écouter cet album !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ rog82

26 Juin 2007
Nous avons là un très bon album de death métal polonais qui ne semble jamais s'égarer dans la pure démonstration technique ou le bourrinage inintelligible (chose fréquente dans le death). Le groupe semble parfaitement maîtriser son sujet: le jeu de batterie est varié (changements de rythmes, breaks...) avec parfois un style un peu militariste (Hex, Razorblade). Les parties guitares alternent parfaitement les riffs entraînants avec les mélodies plus sombres. Le chant est, comme tout bon groupe de death metal, grave et puissant.
Le seul défaut de cet album est un petit essoufflement à partir de la cinquième piste où la musique semble perdre légèrement son efficacité. Bref, les quatre premières pistes sont tout simplement excellentes chacune dans leur style (de la lenteur d'Anaclasis jusqu'à la sauvagerie démente de Necropolis) et les quatre autres restent tout de même bonnes.
Cet album est donc une très bonne surprise pour un groupe moyennement connu. Pour moi, il semble même meilleur que les albums de Behemoth et des autres poids lourds du death polonais.

1 Commentaire

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
neuroben - 08 Novembre 2007: Vraiment un excellent album très représentatif du death "à la polonaise". Très varié et servi par une belle collection de riffs efficaces, cet album possède de plus une atmosphère très particulière, froide, déshumanisée et limite "indus" (notamment grâce à l'ajout quelques samples discrets mais toujours pertinents).
Un très bon album à conseiller à tous les fans de Morbid angel ou Behemoth et de leur death puissant et dominateur (j'en suis)!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ cthulhu

23 Décembre 2005
Dernière réalisation des malheureusement trop méconnus Hate, "Anaclasis, a Haunting Gospel Of Malice And Hatred" est une démonstration de death metal à la Polonaise(car on peut ésormais considérer qu'il existe une véritable école du death metal en cette contrée!). Le combo polonais suit les pas de ses "grands frères", à savoir Behemoth et Vader, tout en marquant son identité propre, à base de riffs saignants et d'ambiances morbides. Le death metal distillé par la horde polonaise est d'obédience brutale, et si on ressent la forte influence des grands cités plus haut, et de combos américains (Deicide, Morbid Angel), l'apparition de riffs thrash metal (Malediction) ou encore black (Razorblade),rend cet album plutot varié et aéré. Ne vous attendez cependant pas à de l'atmosphérique, on est quand même face à una gallette compacte et sombre!! Un bon album de death brutal varié novateur et servi par une très bonne production.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Hate (PL)


Autres albums populaires en Death Metal